Ligue 1 – 32ème j. | Les notes de Amiens – Caen (3-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Konaté (7) : Impliqué sur le premier but, à la conclusion sur le troisième : il a été un des hommes décisifs du soir. Il a montré à lui seul plus d’engagement que toute l’équipe adverse réunie. Remplacé par Traoré (76′)

 

Amiens SC

Gurtner (6) : Deux arrêts dans le dernier quart d’heure, pour la forme, quand le match était déjà plié.

Cissokho (7) : Après un début de match avec quelques imprécisions, il entre dans la partie avec un centre amenant l’ouverture du score. Il a ensuite eu une grosse activité dans son couloir.

Adenon (6) : Rarement en difficulté, il faut dire qu’il na pas subi beaucoup de pression. Quelques erreurs d’inattention tout de même.

Gouano (6.5) : Une performance similaire à celle de son compère de l’axe central, les erreurs en moins.

Dibassy (7) : Les couloirs ont vraiment été l’atout majeur des Amiénois. Outre son but (le premier du match), il a posé de gros soucis à Guilbert.

Monconduit (6.5) : Solide au milieu, il est décisif sur le deuxième but, sa frappe manquée se transformant en passe décisive pour Gakpé. Cela a tué le match.

Zungu (6) : Discret mais appliqué, il a participé à l’extinction de l’équipe caennaise en première période. Remplacé par Fofana (61′).

Gakpé (6) : Opportuniste sur son but, celui du break, sur lequel il reprend le tir trop croisé de Monconduit. Pour le reste, il n’a pas été aussi facile que ses coéquipiers.

Kakuta (6.5) : Virevoltant pendant une heure, il est récompensé par sa passe décisive sur le troisième but. Un bon match. Remplacé par Manzala (54′).

Mendoza (6) : Très actif dans le match, il y a eu du bon mais aussi du déchet. Dans l’ensemble, il a participé à la démonstration de son équipe.

Konaté (7) : Voir ci-dessus.

 

SM Caen

Vercoutre (4) : Fusillé à bout portant à deux reprises, il n’a pas su faire l’exploit pour sauver les siens. Il part à l’aventure sur le troisième but.

Genevois (3) : Il a tout faux du début à la fin sur l’ouverture du score amiénoise. L’élément le plus faible de l’axe caennais. Remplacé à la mi-temps pas Kouakou (4). Il aurait sans doute aimé apporter sa vitesse, mais son équipe avait déjà abdiqué.

Da Silva (4) : Quelques relances approximatives qui ont amené du danger. Son retour de blessure aurait dû faire plus de bien à son équipe.

Djiku (4) : Sa responsabilité ne semble pas directement engagée sur les buts, même s’il laisse passer Kakuta sur le troisième. Il n’a surtout pas su remobiliser sa défense.

Guilbert (3) : À la peine dans son couloir, il a pris l’eau. Offensivement, le néant.

Bessat (3) : Comme chaque semaine, il est le principal fautif sur un but encaissé par son équipe. Ce coup-ci, c’est sur le deuxième, alors qu’il est devant Gakpé au départ.

Sankoh (4) : D’habitude solide, il n’a cette fois-ci pas eu l’impact escompté, et a commis de nombreuses imprécisions.

Féret (3.5) : Lui qui se plaint de l’état de la pelouse à Caen, sur laquelle il est difficile de jouer technique… la pelouse était bonne ce soir, et on n’a pas vu la différence. Remplacé par Peeters (67′).

Deminguet (5) : Le jeune Normand n’était pas en dessous de ses coéquipiers expérimentés (ç’aurait été difficile d’ailleurs). Il a même été le seul à tenter de créer des situations. Remplacé par Repas (71′).

Rodelin (5) : Il se voit injustement refuser un but pour un hors-jeu inexistant en début de match. Il y avait alors 0-0 et le match aurait alors pris une autre tournure. Il a été le moins mauvais devant, mais trop seul.

Santini (2) : Ah bon, il a joué ?

 

Florent LE MARQUIS

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.