Dortmund - Leverkusen (1-1) : Les notes complètes [Bundesliga - 30ème j.]

Dortmund – Leverkusen (1-1) : Les notes complètes [Bundesliga – 30ème j.]

Homme du match: Hummels (7,5): Patron de la défense, on ne compte plus les interventions qu’il a eu à faire. On peut citer ce tacle debout sur Schick notamment. Au total, il a remporté 9 duels sur 10.

Dortmund (4-1-4-1)

Kobel (5,5): Ses deux parades sont sur les deux coup-francs presque cadrés de Grimaldo. En effet, bien qu’il soit intervenu, ces coup-francs n’étaient pas cadrés et il paye justement son deuxième arrêt (bien que sublime) qui donne le corner de l’égalisation pour Leverkusen.

Maatsen (4): Peu en vue, le joueur néerlandais né le 10 mars 2002, est venu défendre pour des prises à deux souvent avec réussite. Rien d’autre à signaler. Remplacé à la mi-temps par Wolf (5,5) qui s’est bien plus montré offensivement sans être dépassé défensivement.

Schlotterbeck (5): Bon match grâce à une capacité physique au service de la technique. On retiendra des courses où il n’a pas à rougir de sa vitesse devant Frimpong par exemple. Aux côtés d’un très bon Hummels, c’est plus facile d’être bon. Battu par Stanisic sur le 1-1.

Hummels (7,5): Voir ci-dessus.

Ryerson (6): Plusieurs fois aux avant-postes, il tente sa chance aux 20 mètres, non cadré. Il réalise par ailleurs un très bon débordement qui donnera la plus grosse occasion jaune de la première période grâce à un crochet qui a fait toute la différence.

Can (6): C’était l’homme essentiel au milieu pour sa capacité à récupérer des ballons (ou contrer des frappes) et à imposer une densité physique énorme. Assez rapidement remplacé à cause de son carton jaune mais Nmecha n’a pas eu le temps de se montrer.

Bynoe-Gittens (3,5): L’habituel remplaçant était beaucoup trop inoffensif pour marquer des points auprès d’Edin Terzic. En outre il a connu beaucoup trop de déchets (10 ballons sur les 36 joués). Remplacé par Duranville.

Brandt (3,5): Très mauvais match face à son ancienne équipe. On l’a seulement vu faire des passes sans grande prise de risques. Logiquement remplacé par Ozcan.

Sabitzer (7): Offensivement, il est le joueur qui a causé le plus de problèmes par ses bons déplacements, sa bonne réactivité que l’on peut voir sur ce tir puissant qui a mis en lumière Hradecky. Surtout, il se montre décisif à la passe pour Fullkrug qui ouvre le score.

Sancho (3): L’autre ailier de l’équipe n’a pu en montrer plus que son pendant à gauche. Il ne se sera jamais mis en bonne position ce qui s’avère compliqué avec seulement 35 ballons touchés en 70 minutes. Remplacé par Reus.

Fullkrug (5): Pas trop visible une bonne partie du match, ne serait-ce même que dans sa capacité à servir d’appui, son principal fait d’armes reste ce but qui était proche de rompre l’invincibilité de Leverkusen. Se fait battre par Stanisic de la tête pour le but qui les prive des 3 points.

Leverkusen (3-4-3)

Hradecky (6): Avant la mi-temps, il sort un grand arrêt devant Sabitzer. C’est son seul travail jusqu’à Fullkrug et son but où il est impuissant.

Hincapié (6,5): Retrouvant un poste de défenseur central, plus en accord avec ses capacités, il se sera montré à son avantage avec une majorité de duels gagnés ou des tirs contrés. Remplacé par Boniface pour revenir au score.

Tah (6): Plutôt solide aussi, il aura néanmoins été plus en difficulté que d’habitude pour être influent dans le jeu.

Tapsoba (6): Il rayonnait ce soir que ce soit à la passe ou dans son placement défensif. Il était impassable mais sa seule erreur lui a été fatale car il a laissé Fullkrug seul pour ouvrir le score.

Grimaldo (6): Pas trop inquiété défensivement, il a donc pu tenter sa chance d’abord dans le jeu avec une bonne frappe enroulée qui redescendait vite, caractéristique du joueur. Sur coup-franc ensuite, il aura tenté la même mais c’est juste au-dessus encore une fois. Ses deux autres coup-francs mettent à contribution Kobel, dont le deuxième qui provoque le corner décisif pour l’égalisation.

Andrich (6): Grâce à ses bonnes performances dernièrement, il s’impose comme un titulaire indiscutable qui s’est encore montré à son avantage aujourd’hui. En réussite sur les duels (6/7 gagnés), il a servi à rendre son équipe bien compact quand son équipe n’avait pas le ballon. Avec le ballon, Palacios semble être une meilleure option si son équipe doit davantage attaquer.

Xhaka (6): Pluisieurs fois il a trouvé ses partenaires en profondeur, mais ces derniers ont rarement su les bonifier. Un match somme toute correct, bien que moins influent que d’habitude comme l’ensemble des joueurs de son équipe ou presque.

Stanisic (7): Comme il a déjà pu le montrer par le passé, il est plus un gage défensif (7 duels gagnés sur 11) qu’offensif. Cependant, il saute plus que tout le monde pour reprendre victorieusement de la tête ce dernier corner pour rendre son peuple heureux et cela n’a pas de prix. A la réaction des autres, on a pu voir comme cette invincibilité est devenu un objectif pour Leverkusen et son coach.

Tella (4): Il trouve Frimpong sur un centre mais ce dernier n’arrive pas à reprendre victorieusement de la tête. Pas grand chose d’autre et donc en-deçà des attentes. Wirtz finit par le remplacer et c’est lui le passeur décisif sur corner pour Stanisic. Tonitruant ce Wirtz.

Frimpong (5): Jouant pour la première fois de la saison en tant que soutien de l’attaquant de pointe, il a montré trop de lacunes malgré une volonté certaine. Sa tête dans la surface est trop loin lui qui ne se retrouve pas dans cette position habituellement. Très souvent lancé en profondeur (avec une certaine réussite au niveau du duel physique) mais en vain, à cause d’un manque de lucidité criant dans le dernier geste (mauvaise passe, tergiversation avec le ballon) et cela a vraiment porté préjudice à son équipe. Xabi Alonso n’a pas vu juste avec ce nouveau placement de son piston droit habituellement.

Hofmann (4,5): Comme Frimpong, il était placé à un poste inédit cette saison malgré les Boniface, Schick ou Iglesias qu’à sous la main Xabi Alonso. D’ailleurs, il essayait de jouer sur ses qualités n’hésitant pas délaisser le cœur de l’attaque. En retrait, il est notamment trouvé seul mais il tir largement au-dessus. Il sera par la suite trouvé en bonne position sur une passe longue dans la surface et en une touche il sert Tella mais il s’était finalement placé hors-jeu. Pas non plus une réussite ce nouveau positionnement. On peut se demander pourquoi l’équipe type n’était pas aligné ce soir avec les objectifs de Leverkusen que l’on connaît en championnat. Remplacé par Schick.

Lire plus