Toulouse - OM (2-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 30ème j.]

Toulouse – OM (2-2) : Les notes complètes [Ligue 1 – 30ème j.]

L’Homme du Match : Gboho (8) : Il a empoisonné les marseillais pendant toute la rencontre, jusqu’à en avoir des crampes, non sans avoir juste avant inscrit avec détermination un très beau but pour faire passer les siens devant au score. Enormément de percussion, physiquement très solide au duel, il a énormément remonté de ballons en direction des buts phocéens, étant aussi à la conclusion donc sur le deuxième but

Toulouse (3-4-2-1)

Restes (5) : Il n’a pas été vraiment mis à contribution, mais à parfois semblé manquer un peu d’assurance sur ses récupérations de balle

Diarra (4.5) : Malmené  sur plusieurs accélérations marseillaises, il a souvent répondu par des fautes et n’est pas passé loin du deuxième jaune, après un premier stupidement pris pour une contestation

Nicolaisen (7) : Très solide dans l’axe ou il a rarement été pris à défaut, il a aussi été très intéressant sur ses accélérations vers le but marseillais, s’offrant le but de l’égalisation grâce à son excellent jeu de tête !

Logan Costa (5) : Peu en vue dans l’entrejeu, il a par contre été intéressant au duel aérien ou il a sorti de nombreux ballons, et a beaucoup couru pour amener le surnombre sur son côté en contres

Suazo (6.5) : Dans un rôle ingrat ou bien que positionné sur le côté il s’est souvent retrouvé à devoir coulisser pour prêter main forte dans l’axe, il a été extrêmement sérieux et intéressant aussi sur ses transmissions rapides et vers l’avant

Sierro (7) : Un joueur clé du dispositif Toulousain sur cettre rencontre, ou toutes les actions de qualité sont à un moment donné passées par lui, il est très serein balle au pied et avec une vraie lecture du jeu

Spierlings (4.5) : Un peu en retrait surtout en seconde période ou il a ensuite été remplacé, il a souvent semblé jouer un peu à contre temps, et n’a pas été en réussite sur ses conduites de balle

Kamanzi (5) : Il n’était pas dans ses meilleurs soirs, avec du déchet technique sur ses tentatives, mais il a eu le mérite de presser très haut les marseillais, les faisant plusieurs fois déjouer

Gboho (8) : Voir ci-dessus

Aboukhlai (5.5) : On l’a déjà vu bien plus percutant que ce soir, ou il a provoqué cela dit et a souvent attiré à lui les défenseurs pour libérer de l’espace

Dallinga (5.5) : Il crée du jeu et apporte beaucoup de danger dans les 20 derniers mètres, mais ses derniers choix ce soir ont été un peu timorés

OM (4-3-3)

Pau Lopez (4) : Après sa masterclass de Jeudi, il a été bien en dessous ce soir, et manque complètement sa sortie sur l’égalisation toulousaine

Garcia (5.5) : Appliqué dans ses interventions, il a le défaut d’être trop discret une fois la balle au pied, la reperdant trop vite, mais défensivement on ne peut pas lui reprocher grand chose ce soir

Balerdi (6) : Toujours dans le tempo, il n’a rien apporté vers l’avant ce soir car trop émoussé de sa folle semaine, mais il a par contre été très solide sur ses interventions, parfois salvatrices, en défense

Onana (6.5) : Il vient mettre un but intelligent pour ouvrir la marque, et a dominé les duels au milieu avec son physique imposant. Seul bémol, quelques passes peu inspirées trop vite rendues à l’adversaire

Murillo (6) : Que ce soit par sa conduite de balle qui est rapide et de qualité ou par son placement défensif toujours millimétré, il a rassuré sur son côté ce soir et n’aura eu à son passif qu’un peu de déchet technique

Veretout (4.5) : C’était une surprise de le voir titulaire vu l’état dans lequel il avait fini contre Lisbonne, mais ce n’était finalement pas la meilleure des idées de jean-Louis Gasset, car il a erré sur le terrain sans parvenir  à s’imposer, ne brillant que par des transmissions courtes et précises

Gueye (6) : Il a été plutôt intéressant dans son rôle de milieu axial, relayant proprement les ballons et se projetant souvent avec succés dans les 35 derniers mètres pour délivrer des passes intéressantes. On peut toujours lui reprocher un peu son manque d’initiatives pour varier et surprendre

Ounahi (5) : Pour une fois, il mérite la moyenne ne serait-ce que pour sa disponibilité au milieu de terrain ou il a touché énormément de ballons et les a parfois redistribués intelligemment. Par contre, son geste défensif sur le deuxième but toulousain devant Gboho n’est pas digne d’un professionnel

Correa (4) : Son mérite est celui d’être très disponible car ses très bons déplacements l’ont rendu facile à trouver.. Mais le problème c’est qu’une fois trouvé, il a perdu quasiment tous les ballons, incapable de percuter et de conserver la balle, on voit qu’il ne joue toujours pas en confiance

Aubameyang (5.5) : Sans faire un grand match, il a été présent sur les actions dangereuses et a joué juste sur les ballons qu’il a obtenus, on le sent capable de rendre n’importe quelle action dangereuse en un geste. Remplacé par Moumbagna à la fête, qui après son but crucial contre le Benfica jeudi, vient arracher le match nul d’une magnifique retournée acrobatique dans les arrêts de jeu !

Luis Henrique (4.5) : C’était très bon jeudi, beaucoup moins ce soir dans un rôle plus offensif, à croire (très sérieusement) que le poste d’arrière droit lui convient mieux. Il joue sans aucune confiance une fois à l’approche des buts adverses, multipliant les approximations et les choix inopportuns.

 

Lire plus