SDGSAFGS e1402790803294

Homme du match: Pirlo (8): Positionné un peu plus haut qu'à la Juve, il a distillé des passes millimétrées et démontré toute sa classe par son toucher de balle sensationnel. Enorme sur la feinte qui amène le but de Marchisio et auteur d'un coup franc génial sur la barre transversale en fin de match.Il a néanmoins une propension à abuser du jeu long, notamment en début de match. Angleterre Hart (6): Ne peut rien sur le premier but italien mais reste immobile sur sa ligne sur le but de Balotelli.  Johnson (6): Sobre défensivement et a parfois tenté d'amener le surnombre offensivement. Cahill (6): Une certaine lenteur qu'il...

AP368882996781 e1402709355657

Homme du match: Robben (9): Quelle joueur ! Il avait des comptes à régler avec l'Espagne depuis la finale de 2010, on peut dire qu'ils les a réglés et de quelle manière ! Il a explosé la défense espagnole à lui tout seul sur des chevauchées dont lui seul a le secret. Résultat: deux buts et une défense ibérique mise au supplice. Espagne: Casillas (4): Un match très malheureux pour la gardien espagnol. Il est abandonné par sa défense sur les deux premiers buts néerlandais, et est victime d'une faute de Van Persie, non sifflée par l'arbitre, sur le troisième but. Il se rate sur...

oribe giovani mexico mexsport12 e1402683856309

Homme du match: Dos Santos (8): Deux buts injustement refusés pour l'éternel espoir mexicain, qui est l'auteur d'un match plein. Il a été dans tous les bons coups et est l'auteur de la frappe repoussé par Charles Itandje dans les pieds d'Oribe Peralta. Mexique: Ochoa (7): La faiblesse adverse ne lui a pas donné l'occasion de s'illustrer, mais les quelques arrêts qu'il a eu à faire, il les a fait de manière très sereine. Aguilar (6): Beaucoup d'activité sur son couloir droit, il a été moins en vue offensivement que son homologue à gauche. La vitesse de Choupo-Moting y est sûrement pour quelque chose. Rodriguez (6): Le moins...

neymar14 e1402613234948

Homme du match: Neymar (8): Quelle capacité à supporter la pression ! S' il y en a un qui a un énorme poids sur les épaules c'est bien lui: à tout juste 22 ans il entame une coupe du monde chez lui, en étant la star de son équipe, l'idole de tout un peuple. Autant dire que c'est SA coupe du monde, qu'il n'a pas le droit de se rater. Et pas plus tard que lors du match d'ouverture, le prodige brésilien répond aux attentes en égalisant d'une frappe molle mais bien placée, puis en donnant l'avantage à la Seleção...