Accueil * Liga (ESP) *

Cu1CM30WEAI8sfQ

Homme du match: Ferreira-Carrasco (9): 3 buts, 2 passes décisives, des dribbles virevoltant et une insolente facilité. Il a remis les siens sur les bons rails avant de les porter sur ses épaules. Un match magnifique pour l'ailier belge. Premier triplé de sa carrière, et premier triplé d'un joueur belge en Liga.  Atletico Madrid Oblak (6): Cueilli à froid par la volée de Cuenca, il s'est énervé et a pris tous les ballons dans sa surface par la suite. Juanfran (7,5): Une première période énorme pour le latéral espagnol. Défensivement exceptionnel, il se permet même une rare justesse technique en attaque. En seconde période il...

f129d

Homme du match : Rafinha (8) : Alors que le Barça réalise un début de match assez poussif, il inscrit un doublé déterminant qui va mettre son équipe dans une zone de confort jusqu’à la fin de la rencontre. Sur le premier but, il récupère lui-même le ballon, Suarez le décale et il arme une frappe pied droit que le gardien négocie mal (1-0, 21e). Sur le second but, le brésilien reprend le ballon repoussé par le portier du Deportivo consécutivement à une tête de Piqué et marque (2-0, 36e). Après cela, les blaugranas n’ont pas eu à forcer. Remplacé par Denis Suarez (68e). FC Barcelone ter Stegen (6) : L’allemand n’a...

1943144 40858365 2560 1440

Homme du Match: Aspas (8): Il a fait du Barça l'une de ses victimes favorites en Liga. Avec de nombreuses passes dans les intervalles de la défense, il adresse un magnifique ballon pour l'ouverture du score de Sisto. L'attaquant espagnol va s'offrir son propre but avec prenant la défense de vitesse puis en ajustant Ter Stegen d'une belle frappe croisée. Il n'est pas loin d'inscrire un doublé face au Barça mais sa frappe est stoppée par le portier allemand, remplacé par Guidetti (88').   Celta Vigo    Sergio Alvarez (5.5): Lorsqu'on joue contre le Barça, les gardiens s'attendant à avoir énormément de travail....

14569731 602860256564351 1292253821 n

Homme du match : Bale (7) : Le meilleur sur le terrain ce Dimanche. La majorité des actions de son équipes sont venues par son couloir dans lequel très bien servi par Kroos et soutenu par Carvajal il enchaîna les courses et centres en direction du but adverse. Paradoxalement il fut à la conclusion d'une action amenée du côté opposé au sien où sur un centre de Cristiano il plaça une tête imparable qui au final évita la défaite à l'équipe de la capitale Espagnole. Real Madrid Navas (6) : Un but encaissé trop vite dans le match sans qu'il puisse être incriminé puis il...

Ctwuv EWIAABnC1

Homme du match: Gameiro (7,5): Un poil trop tendre dans la surface de réparation. Le buteur français aurait pu marquer avec une pointure un peu plus grande, et un peu plus d'envie en première période. Au retour des vestiaires il a rectifié le tir en faisant marquer Griezmann avant de conclure son match sur un but en solo dans le temps additionnel. Valence CF Diego Alves (7,5): Quelle parade sur le penalty de Griezmann, la main est ferme, la ou on ne l'attend pas. Au total il a fait plus de 10 arrêts dont 2 penaltys. On ne peut rien lui reprocher sur...

14445808 599487430234967 409708221 n

Homme du match : Viera (7) : Ce joueur est doux avec le ballon et c'est un plaisir de le voir fouler les pelouses avec un tel amour pour son sport. Mais comme l'amour ça peut faire mal, il dut sortir à la 56' suite à un pépin physique. Remplacé par El Zhar.  Las Palmas Varas (6) : Au vu du nombre de frappes tentées par les attaquants adverses, s'en sortir avec deux buts encaissés ressort du miracle, malgré ses quelques interventions judicieuses. Garcia (5.5) : Soucieux de ressortir le ballon proprement face à un pressing bien trop faible de l'équipe adverse, il a...

05a2d

Homme du match : Neymar (8) : Double buteur, à l’origine de deux des cinq buts du Barça et généreux dans les efforts défensifs, le brésilien réalise un match plein. Principal animateur du jeu offensif catalan il marque son premier but en éliminant le gardien adverse d’un contrôle orienté et n’a plus qu’à pousser le ballon dans la cage vide (3-0, 81e). Le second, qui intervient après un magnifique service de D. Suarez, est une frappe pied gauche qui passe entre les jambes du gardien du Sporting Gijon (5-0, 88e). Sporting Gijon Cuellar Pichu (4) : Guère aidé par ses latéraux il encaisse cinq...

barçaAtletico

Homme du match : Iniesta (7) : L’artiste espagnol nous a régalé par ses longues ouvertures, ses séquences de dribbles mais aussi par son travail défensif. Replis, tacles, interceptions, Iniesta a réalisé un match relativement complet. Après un corner joué à deux avec Alba, il centre et trouve Rakitic qui ouvre le score (41e). FC Barcelone ter Stegen (6) : Difficile de l’incriminer pour le but qu’il encaisse, il sauve son équipe en fin de match en sortant la tête puissante de Godin d’une belle claquette (88e). Alba (6) : Rarement pris dans le dos ou alors très concerné par le repli, il n’est pas grandement...

Griezmann Gijon

Homme du match: Griezmann (8): Il a poussé un coup de gueule à la fin du mois d'août et depuis l'Atlético s'est remis dans le droit chemin. Aujourd'hui le Français est le leader de son équipe. 2 buts, une multitude d'action créées, et une facilité technique qui fait plaisir à voir. Son entente avec Gameiro commence à peine que les prémisses de son futur font saliver. Remplacé par Fernando Torres (68'), qui a trouvé le temps de marquer sur son premier doublé de la saison. Atletico Madrid Oblak (6): Sur la première frappe de Cop il est battu mais voit le ballon mourir à quelques...

deportivo alaves la liga 1mwegl62ppevc12kalgtn1q74f

Homme du Match: Ibai Gomez (7): Il saisit sa chance suite à un dégagement raté de Mascherano, il élimine Aleix Vidal puis bat Cillesen pour donner la victoire à sa équipé. C'est bien joué de sa part. À noter sa forte implication dans le repli défensif. Remplacé par Victor Camarasa (78').     FC Barcelone   Cillessen (4): Pour sa première titularisation dans les cages du FC Barcelone, l'ancien gardien de l'Ajax encaisse deux buts. S'il n'est pas vraiment fautif, il ne réalise pas non plus d'arrêts décisifs pour sauver sa nouvelle équipe. Digne (4): D'un point de vue offensif, il était bien présent même si ses centres...