Supercoupe d’Europe | Les notes de Real Madrid – Manchester United (2-1)

Homme du match: D. De Gea (7.5): Malgré les deux buts encaissés et la défaite de son équipe, l’Espagnol a sorti un nombre incalculable de parades sur des frappes plus ou moins dangereuses des joueurs madrilènes. Auteur d’un arrêt réflexe sur cette frappe d’Asensio en fin de match, il est paradoxalement l’homme du match ce soir.

Real Madrid (4-1-2-1-2)

K. Navas (5): Alors certes, il a arrêté la plupart des frappes mancuniennes. Mais cette tendance à repousser constamment le ballon dans l’axe a souvent profité aux Red Devils, et à Lukaku en particulier.

D. Carvajal (6): Ultra-complet, il n’excelle pas que dans son rôle de latéral: cette ouverture de meneur de jeu vers Casemiro dans le dos de la défense mancunienne est une pure merveille (24′). Grosse baisse de régime en seconde période, suite à l’entrée remarquée de Rashford.

R. Varane (6): Sa vitesse a fait du bien sur les contres mancuniens, que ce soit face à Mkhitaryan ou Lukaku. Bonne prestation, sans plus.

S. Ramos (5.5): On le sait, les débuts de saison ne sont pas sa tasse de thé. On le reverra sous son meilleur jour au fil de la saison. Il n’a pas été reprochable pour autant, loin de là.

Marcelo (5.5): Timide à l’entame du match, il s’est peu à peu libéré et est monté en puissance au fil des minutes.

Casemiro (7): Très dangereux dès le début de match par ses percées et ses frappes, il passe tout près d’ouvrir le score suite à une tête plongeante qu’il envoie sur la barre transversale (16′). Ce ne sera que partie remise puisqu’il donne véritablement l’avantage à son équipe quelques minutes plus tard, parfaitement servi dans le dos de la défense par Carvajal (24′). Indispensable à la stabilité défensive des hommes de Zinédine Zidane.

L. Modric (6): Affûté au milieu de terrain, ses prises de balle ont fait beaucoup de mal à l’entrejeu mancunien et ont souvent été conclues de la meilleure des manières.

T. Kroos (5): Assez discret dans le jeu, il a – une fois n’est pas coutume – été davantage en vue dans l’aspect défensif de son poste.

Isco (6.5): De nouveau installé dans ce rôle de n°10 dans lequel il a excellé la saison dernière, il a lancé son match avec beaucoup de pertes de balle mais s’est bien repris par la suite. Sa combinaison avec Garteh Bale en début de seconde période est un modèle est un modèle du genre et est conclu d’un sang-froid implacable (52′). Remplacé par Asensio (73′).

G. Bale (6.5): Très en jambes, le Gallois a formé la doublette offensive avec Benzema et est impliqué dans les meilleures occasions madrilènes. Décisif sur sa combinaison avec Isco sur le but de ce dernier, il a également touché le montant sur une frappe croisée surpuissante. Cède sa place à Lucas Vazquez (76′).

K. Benzema (5.5): Le Français a touché beaucoup de ballons et les a joués avec beaucoup de simplicité. Aucune situation dangereuse pour lui ce soir, mais d’excellents mouvements offensifs. Cède sa place à Cristiano Ronaldo (82′).

Manchester United (3-5-2)

D. De Gea (7.5): Voir ci-dessus.

V. Lindelöf (5.5): Un peu loin de Casemiro sur l’ouverture du score madrilène, il a eu du mal à garder un placement correct, notamment sur les combinaisons espagnoles.

C. Smalling (6.5): Lui a été impérial à la fois dans le système à trois derrière comme à quatre après la pause. Excellent dans son rôle de voltigeur, il a annihilé bon nombre d’offensives espagnoles en anticipant rapidement et avec puissance sur le porteur du ballon.

M. Darmian (5.5): Un peu de mal à se mettre dans le bain dans ce nouveau système à trois derrière, l’Italien s’est toutefois imposé au fil des minutes et s’est montré impérial sur certaines actions.

A. Valencia (7): Encore une prestation XXL de l’Equatorien, hyper-actif sur son côté droit et irréprochable défensivement. L’un des meilleurs au monde à ce poste.

A. Herrera (6.5): Une grosse première période, dans l’intensité défensive comme dans le jeu vers l’avant – ses passes claquées verticales ont été savoureuses – puis une petite baisse de régime après la pause, remplacé par Fellaini (52′) qui s’installe dans un rôle de soutien à Lukaku et apporter du danger par son jeu de tête.

N. Matic (6.5): Son intégration dans l’entrejeu apporte une stabilité déconcertante, étant toujours bien positionné, déterminant dans la distribution du jeu et dangereux par ses frappes. Une très belle pioche pour Mourinho.

P. Pogba (4): Début de match catastrophique au cours duquel il enchaîne les mauvais choix, offensifs comme défensifs. Méconnaissable en première période, un retour défensif déterminant face à Casemiro juste avant la pause lance enfin son match en lui redonnant un peu de confiance. Un peu de mieux après la pause mais globalement très, très décevant.

J. Lingard (3.5): Aligné à un poste inhabituel de latéral gauche dans ce système en 3-5-2, il a eu du mal à trouver ses repères et a laissé beaucoup d’espaces à Carvajal. Il cède sa place à la pause à Rashford (6.5) (46′) qui s’installe sur l’aile gauche en repassant son équipe en 4-2-3-1, étant beaucoup plus haut que Lingard, et beaucoup plus tranchant aussi dans ses prises de balle.

H. Mkhitaryan (4.5): Un assez bon début de match, mais il s’est (comme souvent) éteint rapidement, et ce malgré son repositionnement à droite après la pause suite au passage en 4-2-3-1.

R. Lukaku (6): Un assez bon travail collectif et de remises, mais il rate l’immanquable suite à cette tête de Pogba repoussée dans ses pieds par Keylor Navas (54′). Il se reprend quelques minutes plus tard, dans la même situation suite à une frappe de Matic repoussée par Navas dans ses pieds, ne ratant pas le cadre cette fois (62′).