Ligue 1 – 1ère j. | Les notes de Marseille – Dijon (3 – 0)

Homme du match : Njie (7) : ce match a été son match, même s’il en a joué qu’une mi-temps. Souvent critiqué, l’ancien lyonnais a donné un autre visage à son équipe dès son entrée en jeu et n’a pas tardé à ouvrir le score (51′). Par ces accélérations, ses bons appels et ses dribbles, il a esquivé les défenseurs adverses avec une certaine facilité et a débridé le jeu de l’OM qui était prévisible et plat en première mi-temps. Ce soir, il y a eu un avant et un après-Njie.

Marseille

Mandanda (6) : il a bien réagi sur quelques très bonnes occasions dijonnaises en première mi-temps.

Sakai (5) : il a constamment bien défendu son côté droit. Cependant, ses centres approximatifs laissent à désirer, cela a terni pas mal d’actions marseillaises.

Rolando (5) : Trop en retard sur ses adversaires, il a fait preuve d’une défense approximative laissant à ses adversaires des chances de marquer.

Rami (6) : l’international français a fait parlé son expérience. Il a toujours bien sorti sur l’attaquant adverse de manière propre, sans bavure.

Evra (4) : à force de monter très haut, sans pour autant être utile à ses coéquipiers en attaque, il a complètement délaissé la tâche défensive et a laissé beaucoup d’espaces, ce qui a profité aux dijonnais en contre-attaque.

Sanson (5) : un match en demi-teinte pour le marseillais qui a donné quelques bons ballons en attaque mais au final peu percutant et peu marquant, il n’a pas sorti un match énorme. Il sort au profit de Zambo Anguissa (60′), qui a apporté plus de présence au milieu de terrain.

Luiz Gustavo (5) : même s’il a apporté de la sérénité au milieu de terrain, on s’attendait à mieux de la part d’un joueur de son envergure. Lent dans ses déplacements, peu de passes vers l’avant, il aurait pu apporté plus au jeu que ce qu’on aurait pu espérer. Sertic le remplace en fin de match (87′).

Lopez (6) : discret en première période, le jeune marseillais a été très actif en seconde, participe au jeu, crée des décalages, omniprésent, il a été un élément clé pour la victoire finale.

Thauvin (6) : quelques éclats et duels gagnés en première mi-temps, c’est surtout dans en seconde qu’il s’illustre, et d’une belle manière, en marquant le but qui permet à l’OM de faire le break.

Germain (6) : un peu esseulé en première mi-temps, il s’est mis à décrocher plus souvent en seconde période, ce qui lui a permis d’être le passeur décisif sur 2 des 3 buts de son équipe.

Payet (3) : le nouveau capitaine de l’OM et 16ème du classement Ballon d’Or 2016 a été exécrable, sa prestation ce soir est proche du néant tant au niveau tactique que technique. Il est remplacé à la mi-temps par Njie qui a fait un match incroyable (voir au haut de l’article)

Dijon

Reynet (6) : même si le score ne reflète pas cette impression, Baptiste Reynet a été très bon, il a sorti de grands arrêts, empêchant les marseillais de creuser l’écart.

Rosier (5) : très bon en première mi-temps, la donne a changé lorsque Clinton Njie est entré sur la pelouse. Il n’a pas eu la capacité de bien défendre sur le camerounais.

Yambéré (6) : présent sur tous les ballons, faisant parler sa supériorité physique, il a fait du très bon travail défensivement.

Lautoa (/) : il sort prématurément du terrain pour une sale blessure, il est remplacé à la 10ème minute par Varrault (5) qui a eu beaucoup de mal à défendre ce soir, ayant même fait une main dans la surface qui, heureusement pour lui, n’a pas été sifflée par l’arbitre.

Haddadi (5) : après une bonne première mi-temps, il a eu du mal à couvrir son côté gauche face aux assauts de Thauvin et aux quelques montées de Sakai.

Amalfitano (6) : pièce maîtresse du jeu dijonnais, il a une excellente qualité de relance et de distribution du ballon

Matié (6) : un bon apport sur les deux côtés du terrain, une présence défensive notable.

Kwon (6) : son aisance technique lui a permis de remonter le ballon de façon extraordinaire. Il a apporté de la fraîcheur à son équipe, un élément essentiel en phase de contre-attaque.

Saïd (5) : bon dribbleur, il a cependant montré des énormes lacunes au niveau de la finition, ce qui est dommage pour son équipe qui aurait pu mener au score en première mi-temps. Balmont le remplace peu après l’heure de jeu (66′).

Jeannot (3) : trop esseulé et bien protégé par la défense marseillaise, surtout par Rami, il se retrouvait tout le temps seul et n’avait pas l’espace nécessaire pour lancer des appels.

Sliti (5) : il a beaucoup apporté au niveau technique à son équipe, il a profité des espaces libres laissés par Evra pour s’illustrer. Malheureusement il lui a manqué de réussite et de lucidité pour parvenir à marquer. Il est remplacé par Sammaritano (59′), qui a dynamisé son équipe malgré le score en faveur des marseillais.