Finale | Les notes de Pays-Bas – Danemark (4-2)

Joueuse du match: S. van de Sanden (8): Très en jambes et rapide sur son aile droite, elle en a fait voir de toutes le couleurs à Sandvej et, sur l’un de ses déboulés côté droit, elle offre le but de l’égalisation à Vivianne Miedema (10′). Constamment dangereuse sur son aile, elle n’a pas cessé de provoquer son adversaire directe et de débouler sur son aile droite jusqu’à son remplacement par Jansen (89′). Prestation incroyable et déterminante de la chouchou du public néerlandais.

Pays-Bas (4-3-3)

S. van Veenendaal (6.5): La portière Oranje ne peut rien sur les buts danois, mais elle s’est souvent employée avec efficacité face à Nadim notamment.

D. van Lunteren (4): Du mal à contenir les débordements de Veje, elle est logiquement remplacée par Janssen (57′).

M-A. Dekker (5): Elle aussi parfois en retard sur ses interventions, elle a eu du mal à contenir Nadia Nadim qui lui passait parfois dans le dos.

S. van der Gragt (4.5): En difficulté dans son placement, elle a constamment couvert les attaquantes danoises, à l’image du but de Harder. 

K. van Es (5.5): Coupable d’une faute sur Troelsgaard dans la surface de réparation, elle offre un pénalty aux Danoises, parfaitement conclu par Nadia Nadim (6′). Dommage car sa prestation a été excellente: défensivement très sûre et techniquement adroite dans les phases offensives.

J-N. Groenen (6.5): Une grosse activité à la récupération et dans le pressing. Elle s’est constamment jetée sur la porteuse du ballon, aidant beaucoup ses défenseures.

D. van de Donk (6): Une grosse qualité technique qu’elle n’a malheureusement que trop peu mis en évidence, pour cause de pressing danois constant. Elle a eu beaucoup plus d’espaces en seconde période. C’est elle qui obtient le coup-franc transformé par Spitse.

S. Spitse (7): Auteure d’une maître coup-franc, à ras-de-terre dans le pur style Ronaldinho, elle redonne l’avantage 3-2 aux néerlandaises (52′). Très à son avantage dans ses transmissions, c’est encore elle qui lance Miedema pour le quatrième but en fin de match (88′).

S. van de Sanden (8): Voir ci-dessus.

V. Miedema (8): La buteuse maison ne se fait pas prier pour envoyer un centre de Van de Sanden hors de portée de Petersen (10′), mettant les deux équipes à égalité 1-1. Elle aurait pu s’offrir un doublé sur cette volée surpuissante repoussée à bout-portant par Petersen (63′), mais ce ne sera que partie remise car en toute fin de match, une nouvelle fois lancée dans la profondeur par Spitse, elle efface une nouvelle fois Larsen avant de battre Petersen (88′). Efficacité maximale.

L. Martens (6): Elle aussi très active sur son aile gauche, il n’a pas fallu attendre plus d’une demi-heure pour la voir envoyer une frappe placée du gauche hors de portée de Petersen (27′). Une grosse baisse de régime en seconde période.

Danemark (4-4-2)

S-L. Petersen (5.5): Malheureuse sur chacun des buts néerlandais, elle se fait néanmoins remarquer sur cette parade fantastique sur une volée à bout-portant de Miedema (63′).

T. Nielsen (6): La latérale danoise a assez bien contrôlé son couloir, obligeant Martens à repiquer souvent dans l’axe.

S-B. Sorensen (6): Mieux en place que son accompagnatrice de l’axe central, elle a été pertinente dans son alignement et assez attentive face aux combinaisons néerlandaises. Cède sa place à Roddik (76′).

S. Larsen (3.5): Un peu fragile au marquage, elle s’est souvent fait bouger par Miadema et n’a pas transpiré la sérénité derrière. Souvent trop attentiste face aux joueuses néerlandaises, elle s’est une nouvelle fois fait éliminé en toute fin de match par Miedema pour le quatrième but néerlandais.

C. Sandvej (3): Constamment dépassée par la vitesse de Van de Sanden, elle n’a jamais su maitriser les déboulés de l’ailière néerlandaise, et est logiquement responsable du but de l’égalisation des Oranje.

S. Troelsgaard (4.5): Elle obtient un pénalty en tout début de match puis disparait peu à peu, se cantonnant aux taches défensives.

M-R. Kildemoes (4): Elle aussi de plus en plus discrète au fil des minutes, elle a parfois semblé capituler face aux offensives ultra-rapides des locales. Cède sa place à Thogersen (60′).

S. Pedersen (6): Beaucoup plus attentive que Kildemoes à la récupération, elle a abattu un terrain assez remarquable et a récupéré pas mal de ballons. Remplacée par Christiansen (82′).

K. Veje (7): La néo-montpelléraine a été l’une des grandes satisfaction danoises ce soir. Très en jambes sur son côté gauche, elle n’a pas hésité à provoquer en un son vis-à-vis hollandais, et s’est montré dangereuse offensivement.

P. Harder (7): Toujours pertinente dans ses choix, la meilleure joueuse danoise avec Nadim a été efficace dans tout ce qu’elle a entrepris, à l’image de cette chevauchée des plus simpliste: accélération-crochet-frappe placée qui bat la gardienne néerlandaise (33′). Déterminante.

N. Nadim (7): Motivée et inspirée sur chacune de ses touches de balle, elle transforme d’abord un pénalty obtenu par Troesgaard (6′) avant de montrer beaucoup d’abnégation sur le front de l’attaque, manquant toutefois d’opportunités pour faire la différence. Sa chevauché sur laquelle elle élimine trois danoise en fin de match aurait mérité mieux.