Serie A – 35ème j. | Les notes de Bologne – Milan (0 – 2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Calhanoglu (8) : absent depuis plusieurs matchs, l’ailier a redonné des couleurs au jeu milanais. Impliqué sur les 2 buts, il a totalement métamorphosé le jeu de son équipe par ses dribbles, ses passes qui résultent de sa très bonne vision du jeu et de ses qualités techniques excellentes.  Remplacé par Borini (76′).

Bologne

Mirante (6,5) : très bon sur sa ligne malgré les 2 buts encaissés où il n’a rien pu faire.

Mbaye (6) : excellent tant sur le plan offensif que défensif, très bon dans son jeu balle au pied où il se montre assez fluide.

De Maio (7) : impérial dans le domaine défensif, un soutien de poids en attaque à l’image de son but qui a relancé le suspens dans ce match.

Gonzalez (5,5) : une défense satisfaisante en début de match puis s’est quelque peu laissé dominer par son adversaire direct. Il sort pour Romagnoli (58′).

Masina (6) : assez fébrile défensivement mais excellent dans son apport offensif notamment dans ses centres. Remplacé par Keita (82′).

Nagy (5,5) : peu présent dans le jeu de son équip, néanmoins un bon travail défensif au milieu de terrain. Il est remplacé par Avenatti (52′).

Pulgar (6) : une participation défensive notable qui a eu de son importance, et très bon dans la ditribution.

Poli (6,5) : excellent dans son jeu vers l’avant, tant par ses déplacements avec et sans ballon que dans ses passes. Un atout de poids offensivement.

Verdi (7) : l’artiste de l’équipe a su se montrer décisif par sa passe magnifique pour le but de De Maio. Il a également beaucoup tenté face au but, il a été excellent dans ses dribbles, un bon match malgré la défaite.

Palacio (5) : il n’a pas su être efficace face au but. il s’est trouvé à de nombreuses reprises en position favorble face à la cage mais n’en a pas profité. Il n’a pas été expéditif.

Orsolini (6) : assez convaincant en attaque, il a bien joué dans le ruthme, a démontré des qualités techniques. Malgré que son but ait été refusé, il a montré qu’il sait s’y prendre lorsqu’il est en bonne position de tir.

Milan

Donnarumma (6,5) : des arrêts peu académiques mais qui ont empêché son équipe de couler une fois de plus.

Calabria (6) : un travail défensif incomplet, assez fainéant dans la phase de relance. Par contre toujours aussi présent en attaque.

Bonucci (5,5) : un match irrégulier où il alterne une bonne et une mauvaise défense, et pas toujours appliqué dans ses relances.

Zapata (6,5) : efficace et rapide dans ses interventions, le Colombien enchaîne les bonnes performances.

Rodriguez (5,5) : inexistant en attaque, il a joué très en retrait et malgré cela sa défense reste encore fébrile.

Kessie (6,5) : toujours de très bonnes courses, et cette fois-ci meilleur dans son jeu sans ballon où il parvient à faire de meilleurs appels. Son jeu vers l’avant s’améliore.

Locatelli (5) : pour sa 3ème titularisation en championnat, le jeune milanais s’est montré bon la distriution mais terriblement fébrile défensivement. Il n’est pas assez costaud et polyvalent pour être 6.

Bonaventura (7) : Jack a l’air de beaucoupaimer cette équipe de Bologne. Après leur avoir mis un doublé au lors du match aller, il a marqué une fois de plus, et s’est montré excellent techniquement. Il est remplacé par Montolivo (85′).

Suso (4,5) : serait-ce à cause de la fatigue ? Toujours est-il que l’Espagnol enchaîne les performances catastrophiques depuis un mois. Il a raté des occasions et passes faciles qui auraient pu coûter cher.

Cutrone (6,5) : passeur décisif, le jeune attaquant s’améliore dans le jeu et aussi dans le domaine technique à l’image de ses contrôles de balle nettement meilleurs. Il sort pour Kalinic (80′).

Çalhanoglu (8) : (voir au haut de l’article).

 

 

K.P.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.