Premier League – 11ème j. | Les notes de Manchester City – Arsenal (3-1)

Homme du match: De Bruyne (8) : Quel début de saison de Kevin De Bruyne! Le belge a encore démontré qu’il est le leader de cette équipe. Son but montre qu’il n’est pas seulement un passeur hors-pair mais aussi un fin tireur. Toujours très précis, rapide, incisif, il ne s’arrête pas pendant 90 minutes.

 

Manchester City (4-3-3)

Ederson (5) : Très peu mis en danger en première mi-temps, il prend un but évitable relançant un temps les Gunners.

Walker (5,5) : Match plutôt convaincant de l’ex-spurs. Il a bien défendu sur Alexis l’obligeant souvent à repasser par l’arrière;

Stones (5,5) : Critiqué la saison dernière, John Stones continue de s’imposer et a de nouveau démontré aujourd’hui qu’il avait sa place dans l’équipe de Guardiola formant une des paires les plus perméables d’Angleterre avec Otamendi.

Otamendi (6) : L’international argentin est le taulier de cette défense depuis le début de saison et il a tenu son rang aujourd’hui. Il participe aux très bonnes relances de son équipe et n’a que très peu été inquiété jusqu’à l’entrée de Lacazette.

Delph (6) : Toujours positionné à ce nouveau poste d’arrière gauche, l’international anglais nous fait oublier que ce n’est pas son poste naturel.

Fernandinho (7) : Il a été la véritable rampe de lancement de son équipe. Il sait presque tout faire, il récupère, il accélère le jeu et sait même se muer en passeur exceptionnel comme sur l’action amenant le penalty d’Agüero.

De Bruyne (ci-dessus)

Silva (6,5) : Le milieu espagnol a à nouveau sorti un très bon match. Le capitaine de City n’a jamais été aussi complet que cette année sous les ordres de Guardiola alors qu’il paraissait perdu ces deux dernières années.

Sterling (6) : Lui aussi est transformé cette année. Même s’il n’a pas été aussi décisif qu’à l’accoutumée et a de temps en temps manqué de précision, il est en train petit à petit de s’imposer comme un titulaire indiscutable dans cette équipe. Remplacé par Gündogan (78ème).

Sané (5,5) : Même constat que pour Sterling. Il n’aura pas été décisif aujourd’hui mais a apporté par son énorme pointe de vitesse. Remplacé par B.Silva (87ème).

Agüero (7) : Buteur sur penalty, le meilleur buteur de l’histoire du club a de nouveau scoré sur penalty. Il a aussi beaucoup décroché pour permettre à Sterling et Sané de prendre la profondeur. Remplacé par Gabriel Jesus, auteur du troisième but de son équipe.

Arsenal (3-4-3)

Cech (5) : Il ne peut rien sur tous les buts citizens et a su être présent sur les autres tirs cadrés adverses.

Bellerin (5,5) : Le latéral espagnol n’a été mis en difficultés que par Silva ou De Bruyne quand ils amenaient une supériorité en nombre. Son apport offensif a été très faible.

Koscielny (5,5) : En difficultés pendant une bonne partie du match, l’international français aura tout de même permis à son équipe, grâce à son positionnement, de ne pas prendre plus de buts en fin de match.

Coquelin (4,5) : Positionné en défense centrale, la surprise de Wenger a été mauvaise. Il n’a pas apporté la solidité défensive espérée et a manqué au milieu de terrain de son équipe. Remplacé par Lacazette à la 56ème. Buteur, l’international français a un temps relancé son équipe jusqu’au but de Jesus.

Monreal (4,5) : Le capitaine du jour a souvent été pris dans son dos, oublie à plusieurs reprise son marquage. Définitivement un match à oublier pour l’espagnol.

Kolasinac (5,5) : Tout comme son pendant à droite, Sead a plutôt bien contenu Sterling mais a eu plus de mal quand De Bruyne a apporté le surnombre. Comme l’espagnol il a que très peu pesé en attaque.

Ramsey (5,5) : Trop esseulé dû au système mis en place, l’international anglais a eu énormément de mal à bien relancer et à contenir le milieu adverse même si sa justesse technique aura parfois permis a son équipe de ne pas couler

Xhaka (4,5) : Lui aussi « mangé » par les milieux citizens, il n’a pas su apporter l’agressivité nécessaire pour récupérer un maximum de ballons. Il est remplacé par Giroud (78ème).

Özil (4) : Parfois excellent, parfois décevant, c’est la deuxième face de l’Allemand que l’on a vu aujourd’hui. Même quand son équipe allait mieux après l’entrée de Lacazette (56ème), le numéro 11 des Gunners a été trop imprécis.

Sanchez (6) : Contrairement à l’international allemand, le chilien a su rehausser son niveau après l’entrée de l’ex-lyonnais et à par la suite été souvent seul à tenter de faire la différence.

Iwobi (4,5) : Invisible en première période, le jeune anglais a aussi su augmenter son niveau après la 56ème , malheureusement pour lui, sans être décisif. Il est remplacé par Wilshere à la 78ème.