Fiorentina - Inter (3-4) : Les notes complètes [Serie A - 11ème j.]

Homme du match: Lautaro (8): après un but qui part d'une bonne inspiration qu'il se suggère lui-même, il provoque un pénalty qu'il transforme avec beaucoup de sang-froid. C'est grâce à son excellent travail que l'Inter peut rentrer ce soir à Milan avec trois précieux points.

Fiorentina (4-3-3)

Terracciano (4): il réalise quelques arrêts indispensables pour garder les siens dans le match mais ses efforts ne suffisent pas à éviter la défaite de la Fiorentina. Il finit par provoquer un pénalty sur Lautaro.

Dodo (5.5): son match est plutôt satisfaisant et il contient pour un temps les offensives nerazzurre. On peut déplorer par contre un léger excès d'engagement. Venuti prend sa place à la 82ème minute.

Milenkovic (5.5): malgré la défaite, il réalise une prestation solide et nie l'accès à la surface, à Correa en première période, à Dzeko ensuite.

Martinez Quarta (6): lui aussi fait le nécessaire tant qu'il peut pour éviter que les prolifiques attaquants de l'Inter ne se déchainent. Il récupère notamment un grand nombre de ballons ce soir.

Biraghi (4.5): il est un peu trop léger ce soir face à un adversaire mieux organisé. Il perd beaucoup de duels et, dans la précipitation, commet quelques erreurs de jugement. Terzic le remplace à la 82ème minute.

Bonaventura (6.5): malgré quelques erreurs de précision, il est l'un des plus constant au milieu de terrain ce soir. Il parvient à mettre le jeu en place et à créer du danger. Il provoque notamment le pénalty qui permet aux florentins d'égaliser en première période.

Amrabat (5): il manque de sérénité lorsqu'il faut gérer le milieu de terrain et commet beaucoup de fautes inutiles. C'est Barak qui prend sa place à la 83ème minute.

Duncan (4.5): il a peu de poids dans ce milieu de la Fiorentina et cède bien vite sa place à Jovic qui le remplace dès la 52ème minute, et qui inscrira le troisième but qui aura allumé bien des espoirs chez les supporters florentins.

Gonzalez (non noté): il se blesse dès les premiers instants du match et laisse sa place à la 8ème minute à Ikoné (7). Il se montre dangereux dès son entrée en jeu et finit par inscrire un superbe but qui permet à la Fiorentina d'égaliser temporairement.

Cabral (6): il prend ses responsabilités sur le pénalty qui permet aux florentins d'égaliser après le but rapide de Barella. Pour le reste, il se montre finalement très discret.

Kouamé (6.5): s'il ne trouve pas le chemin des filets ce soir, il distribue de très bons ballons pour ses coéquipiers et met notamment Ikoné en très bonne position pour inscrire le second but florentin.

Inter (3-5-2)

Onana (5): il ne parvient pas à empêcher le triplé des florentins.

Skriniar (5.5): propre et attentif ce soir, il ne laisse pas passer grand-chose et n'a pas de responsabilité sur les premiers buts florentins mais finit par craquer en toute fin de match.

De Vrij (5): à l'image de son coéquipier, il réalise une prestation satisfaisante et a peu de choses à se reprocher jusqu'à la fin du match où il commet une erreur de concentration.

Acerbi (5): en retard sur Ikoné, il ne peut pas éviter la superbe frappe qui permettra aux florentins d'égaliser temporairement.

Darmian (6.5): il réalise une belle prestation avec beaucoup d'engagement et de duels gagnés face à son adversaire du soir. Dumfries prend sa place à la 67ème minute.

Barella (7): il ouvre rapidement le score en faveur des hommes d'Inzaghi. Par la suite, il assure la solidité du milieu nerazzurro, peu aidé par des coéquipiers qui passent un peu à côté. Il finit par délivrer une précieuse passe à Mkhitaryan qui inscrit le but de la victoire dans la dernière minute du match.

Calhanoglu (4.5): il passe à côté de son match ce soir et rate beaucoup de ce qu'il entreprend, gâchant ainsi de bonnes opportunités pour l'Inter.

Mkhitaryan (5.5): malgré un gros travail pour récupérer le ballon, il tend à disparaitre au sein du jeu de l'Inter et se laisse étouffer par un milieu florentin pourtant pas en forme. Il se rattrape en toute fin de match en inscrivant le but de la victoire, bien servi par Barella.

Dimarco (4): en retard à quelques reprises sur Ikoné, il risque gros avant de commettre une faute qui entraînera un pénalty, et le premier but florentin. Il cède sa place à Gosens à la 67ème minute.

Correa (5): il a du mal à créer du danger ce soir face aux hommes d'Italiano. Il cède sa place à la 61ème minute à Dzeko. 

Lautaro (8): voir ci-dessus. Bellanova prend sa place à la 85ème minute.

Lire plus