Coupe du monde Qatar 2022 : Quelles équipes atteindront le dernier carré ?

Amoureux du cuir rond, apprêtez-vous à vivre le plus grand évènement interplanétaire qui débutera le 20 novembre et connaîtra son épilogue le 18 décembre 2022. Bien sûr ce n’est plus un secret de polichinelle puisqu’il s’agit bel et bien de la 22ème édition de la coupe du monde qu’abritera le Qatar. Cette festivité rassemble 32 équipes qui s’affronteront afin de dégager le vainqueur. Entre la France, l’Allemagne, l’Argentine, le Portugal, l’Espagne, le Brésil, laquelle de ces équipes portera la couronne suprême ?

Les équipes qui pourraient rejoindre le dernier carré : forces et faiblesses

À partir du 20 novembre prochain, tous les regards seront tournés vers le Qatar et le démarrage de la coupe du monde. Les observateurs, supporters et fédérations ont à cœur que leurs équipes nationales réalisent un bon parcours et dans la mesure du possible aille jusqu’au dernier carré de cette compétition. Cependant, atteindre ce cap n’est réservé qu’à quatre équipes. En se basant sur les forces et faiblesses de 32 formations, nous avons concocté pour vous une liste de sélections nationales qui pourraient sortir du lot et faire forte sensation.

L’Argentine, vers une nouvelle conquête historique

Habituée aux grands rendez-vous, l’Argentine fait partie des meilleures nations de football. Elle a déjà remporté la coupe du monde à deux reprises. Lors de son dernier sacre en 1986, un joueur au potentiel énorme s’est particulièrement illustré et a marqué tous les esprits : il s’agit de Diego Diego Armando Maradona. D’ailleurs, pour rendre hommage à ce champion du monde, plusieurs machines à sous dotées de superbes fonctionnalités et de beaux graphismes sont disponibles sur les casinos en ligne. Si vous êtes un fan de cet énigmatique personnage et que vous souhaitez passer du bon temps à jouer à ces productions, vous pouvez profiter des offres hallucinantes venant des meilleurs casinos français.

La page de El Pibe de Oro étant tournée, l’Argentine a un autre guide en la personne de Lionel Messi. Septuple ballon d’or, il a connu de nombreux échecs avec sa sélection notamment en finale de la coupe du monde 2014 face à l’Allemagne et de la Copa America face au Chili en 2015 et 2016. Les années passant, cette équipe construite autour du natif de Rosario est devenue très forte avec de nouvelles têtes qui l’ont intégrée. Grâce à leur solidité, technique, vista, détermination, cette nation rivalise désormais avec des grandes sélections. Mieux, elle a remporté des trophées en 2021 en battant respectivement le Brésil et l’Italie 1 à 0 et 3 à 0. Si l’Albicéleste compte atteindre le stade des huitièmes, elle devra se défaire de la Pologne, du Mexique et de l’Arabie Saoudite. Ensuite, elle doit continuer son parcours sans faute pour espérer atteindre le stade des quarts et bien sûr du dernier carré. Malgré le fait qu’elle soit privée de Paulo Dybala, star de l’As Roma, l’Argentine détient tout de même, plusieurs autres cracks capables d’emmener l’équipe vers le graal suprême.

La France, un statut de champion à confirmer

Sur le toit du monde il y a de cela quatre ans, la France fait incontestablement office de favori à sa propre succession. Elle compte dans ses rangs des joueurs expérimentés et habitués à relever des challenges. En premier lieu, nous pouvons citer Karim Benzema, auréolé au ballon d’or, lui qui a réalisé une saison XXL avec le Réal Madrid en glanant la coupe aux grandes oreilles, la liga, la super coupe et la ligue des nations. Il pourra apporter son expérience à cette équipe lui qui évoluera en attaque aux côtés du parisien Kilyan M’Bappé, classé sixième du ballon d’or 2022. Ce dernier a déjà démarré cette saison en grande pompe en marquant à 8 reprises et en délivrant une passe décisive en 10 matchs.

Pour compléter le secteur offensif, il y a Ousmane Dembélé qui a retrouvé de nouvelles sensations depuis l’arrivée de Xavi au FC Barcelone. Au milieu de terrain, on note de jeunes joueurs qui gagnent en maturité dans leurs clubs et montent en puissance. C’est le cas de l’ancien monégasque Aurélien Tchouaméni qui a pris une nouvelle dimension aux côtés de Toni Kroos, désigné homme du match lors du classico entre le Réal Madrid et le FC Barcelone, et de Luka Modric. Le très prometteur Youssouf Fofana assurera la garde devant la défense avec ses intersections remarquables, sa vision de jeu, ses passes de qualité et sa vitesse à se projeter rapidement vers l’avant. Les absences de N’Golo Kanté au milieu de terrain et de Poba vont évidemment se faire ressentir. La défense n’est pas assez rassurante comme on peut le voir sur les derniers matchs de l’équipe de France, et c’est peut-être là le point faible de l’équipe.

L’Espagne et sa jeunesse à rude épreuve

Les 15 dernières années ont vu l’Espagne inscrire son nom parmi les meilleures nations du monde. Son triplet Euro-Coupe du monde-Euro et sa place de demi-finaliste lors de l’Euro 2021 réconfortent plus que jamais sa position de potentiel vainqueur. Après les départs des légendes comme Iker Casillas, Carlès Puyol, Xavi, Inesta, Fernando Torres, David Villa, la Roja peine à retrouver les sensations qui étaient les siennes. Pourtant cette équipe a les armes nécessaires pour remporter des trophées. Entre le calme imperturbable balle au pied de Pedri, la fougue de Gavi, les récupérations cliniques du vieux Busquets ou d’un certain Rodri, le jeu de Tiki-Taka basé sur la possession est toujours présent. À chaque rassemblement, Luis Enrique a pu faire appel à une équipe de 23 joueurs de qualité, certes jeune mais très talentueuse.

Une jeunesse capable de manier la balle, de proposer un football fluide et comportant des individualités explosives laisserait penser que les espagnols écraseraient tout sur leur passage. Les derniers résultats en matchs amicaux et en ligue des nations ont laissé voir toute autre réalité. Le mal qui ronge cette équipe nationale est le plus souvent les espaces laissés dans le dos au moment où les joueurs adverses se projettent vers l’avant. De plus, la non solidité de sa défense reste très criarde. Malgré ces points d’ombre, la Roja devrait bien atteindre les demi-finales, elle qui a hérité du même groupe que le Costa Rica, le japon et l’Allemagne.

Le Brésil, un mélange de talents, de jeunesse et d’explosivité

L’équipe nationale du Brésil est-elle la plus complète de cette coupe du monde ? Si on devait se référer aux derniers résultats de cette équipe, on serait tenté de répondre par l’affirmative. Sur le terrain, la Seleçao est très crainte et fait office incontestablement de favori. Son effectif de rêve composé de Alisson Becker dans les cages, Thiago Silva et Militao en défense centrale, Casemiro, Lucas Paquetà et Neymar au poste de milieu de terrain et l’attaque composée de Vinicius Junior, Raphina et Richarlison fera forte sensation.

La majorité des joueurs de la Seleçao évoluent dans les meilleurs clubs des 5 plus grands championnats. Chaque week-end et/ou milieu de semaine, ils arrivent à faire la différence et à contribuer le plus souvent à la victoire de leur club. Individuellement, ils sont inarrêtables avec des dribbles, percussions, vitesse, vision de jeu, coup franc, passe courte, passe longue, ou même avec des arrêts de classe mondiale. Neymar, Vinicius Junior, qui devra mettre de côté les insultes racistes subies lors du clasico, Casémiro ou même Allisson Becker illustrent parfaitement ces différentes phases. Tous ces talents associés sur un terrain donnent des parties de football plaisantes et magiques soldées par une pluie de buts. Vu toutes les cases que coche l’équipe de Brésil, on a du mal à lui trouver des aspects dans lesquels elle n’excelle pas. Mais si cette Seleçao dorée arrive à encaisser par moments, c’est dû au fait qu’elle n’est pas si parfaite. La preuve est qu’elle a perdu la finale de la Copa America 2021 face à l’Albiceleste de Lionel Messi. Récemment, cette équipe a difficilement battu le Japon par le plus petit des scores. En dépit de ces évènements qui peuvent se produire dans des sports comme le foot, c’est évident que la Seleçao possède toutes les armes pour se hisser dans le dernier carré.

Les outsiders susceptibles de rejoindre le dernier carré

Comme à chaque édition de coupe du monde, les équipes favorites ne répondent pas forcément aux espoirs placés en elles. La cause ? Les autres équipes profitent de leur statut de faible nation et se montrent assez déterminées pour se hisser sur le podium. Parmi les équipes qui pourraient créer la surprise, se trouvent :

  • Le Danemark : C’est l’équipe à surveiller au cours de ce mondial. Elle était en demi-finale de l’Euro 2021 et a battu dernièrement la France en ligue des nations avec un une performance notable d’Eriksen lors du match.
  • Le Portugal : Avec son leader d’attaque Cristiano Ronaldo, l’équipe du Portugal dispose d’intéressants atouts dans chaque secteur.
  • L’Allemagne : La jeunesse de la Mannschaft peine à confirmer son statut à l’échelle internationale. Avec cette coupe du monde, elle a l’opportunité de revenir au-devant de la scène.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive puisque le Sénégal et l’Angleterre possèdent également des joueurs expérimentés qui peuvent faire la différence à chaque match et mener leur sélection vers le stade des demi-finales. Néanmoins, l’équipe qui va succéder à la France, doit se montrer très convaincante dans tous les aspects du jeu. Pour la connaître, rendez-vous le soir du 18 décembre.

Lire plus