Ligue 1 – 29ème j. | Les notes de Nice – Toulouse (1-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Hérelle (7,5): Impressionnant ! Et c’est d’autant plus fort qu’il n’a pas joué à son poste ce soir. Repositionné en tant que latéral droit suite au forfait de dernière minute de Burner, l’ancien troyen a été excellent. Il a tout réussi, il a toujours été placé au bon moment, ses tacles ont été parfaits à chaque fois, et ses montées ont apporté le danger à la défense de Toulouse.

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (5,5): Il n’a pas eu beaucoup de travail, repoussant la tentative de Sangaré en fin de première période, mais pour le reste, Toulouse ne l’a pas beaucoup sollicité.

Boscagli (5,5): Cela faisait longtemps que l’on ne l’avait pas vu dans le onze de départ, et il a fourni une prestation correcte. Très important dans le duel aérien, il a fait preuve d’une belle combativité, mais ça n’a pas suffi.

Dante (6): Encore une performance solide du capitaine niçois. Il n’a (presque) rien laissé passer, s’est montré imperméable à la domination du TFC en deuxième période mais est impuissant sur le but des visiteurs, sur sa ligne il ne peut intervenir. Dommage car il a encore été très bon.

Sarr (4,5): La seule fausse note de la défense azuréenne. Pas souvent rassurant dans les relances, il a provoqué des petites frayeurs aux supporters du Gym, avec des passes en retrait pas toujours maîtrisées. Malgré tout, il a fait ce qu’il a pu dans le duel aérien, mais il est capable de faire mieux.

Hérelle (7,5): voir ci-dessus.

Tameze (5): Contrairement à d’habitude, on ne l’a pas vu toucher beaucoup de ballons, en dépit de la belle première partie de match de son équipe, le pressing toulousain l’a empêché de s’exprimer. Remplacé par Pierre Lees-Melou (63′), qui a avant tout aidé son équipe à défendre car Toulouse a fait une bonne deuxième période. Il aurait pu mieux faire dans les airs sur l’égalisation de Mubele.

Cyprien (6): Enfin un match rassurant pour l’ancien lensois. Il a réalisé une première mi-temps excellente, récompensée par un superbe coup-franc qui a surpris tout le monde. Il aurait même pu récidiver quelques instants plus tard mais son autre tentative dans cet exercice a trouvé la transversale. En deuxième, c’était plus compliqué pour lui mais il aurait pu inscrire un doublé. Mais c’est le Wylan Cyprien que l’on veut voir.

Danilo (5,5): De retour de suspension après son carton rouge face à Strasbourg il y a deux semaines, le brésilien monte en puissance au fur et à mesure de la saison. Il défend de mieux en mieux, et techniquement c’est très solide. Il aurait pu marquer suite à un beau slalom mais il a finalement été contré par Jullien. Bonne prestation d’ensemble de sa part.

Saint-Maximin (4,5): Le feu-follet niçois n’a pas fait les bons choix ce soir. Il a souvent fait le dribble de trop, même si deux de ses passes pour Atal auraient pu se transformer en passe décisive. Comme trop souvent cette saison, les Niçois ont payé leur inefficacité offensive, et l’ancien stéphanois en est le symbole. Remplacé par Bassem Srarfi (79′), qui a réalisé une entrée dynamique, il s’est offert une belle percée gâchée par un hors-jeu de Cyprien.

Atal (5,5): On attendait encore beaucoup de l’international algérien ce soir. Malheureusement, on ne l’a pas beaucoup vu accélérer pour provoquer les défenseurs adverses. Sur quelques actions, il aurait pu mieux faire. Généreux dans l’effort, il a manqué de lucidité dans le dernier geste.

Makengo (3,5): L’ancien caennais enchaîne les titularisations mais celle-ci ressemble fortement à celle de la semaine dernière à Marseille, avec encore moins de panache. Car au Vélodrome, le joueur d’habitude milieu mais titularisé à la pointe de l’attaque n’a pas montré sa palette technique qu’il nous avait montrée dimanche dernier. On  ne l’a pas vu en position de se créer des occasions, et de ce fait ses partenaires ont eu énormément de mal à le trouver. Rageant. Remplacé par Ihsan Sacko (67′), que l’on a que très peu vu, mais parce que Toulouse dominait. On aurait préféré le voir rentrer dans d’autres circonstances pour son équipe.

 

Toulouse (4-2-3-1):

 

Goicoechea (6): Titulaire pour la deuxième fois consécutive après la rencontre face à l’EA Guingamp, le portier uruguayen doit également beaucoup au résultat positif ramené par le TFC. S’il n’a rien pu faire sur le coup-franc malin de Cyprien, il a par la suite écœuré les attaquants adverses. Il va très certainement garder sa place au profit de Baptiste Reynet s’il continue comme ça !

Sylla (3): Il n’est resté qu’une mi-temps, et cela a été dans un premier temps préjudiciable pour son équipe. Pas dans le match, il a en plus écopé du seul carton jaune du match. Remplacé assez logiquement par François Moubandjé (46′: 5,5), qui a participé aux séquences de possession toulousaines en deuxième période. Il a vite pris le dessus sur ses vis-à-vis.

Jullien (6): Le meilleur défenseur du TFC. Son gabarit a permis de remporter les duels et il s’est beaucoup montré sur les coups de pied arrêtés offensifs. Une bonne partie de sa part également.

Shoji (5,5): Arrivé cet hiver dans la ville rose, le japonais apporte de la fraîcheur à sa défense. Il est bon dans la relance, très serein et ne s’affole jamais. C’est une belle recrue pour Toulouse.

Amian (5,5): Suspendu au match aller, le jeune latéral droit français a fourni une prestation solide. En première, il a été contraint de défendre mais par la suite, et libéré tout comme ses coéquipiers, il a montré beaucoup plus de choses offensives, étant donné que les Aiglons évoluaient en contre.

Sidibé (5): C’est un match assez mitigé finalement de sa part. Le milieu de terrain toulousain a eu du mal à exister mais quand son équipe a repris confiance, il a peu à peu sorti la tête de l’eau. Remplacé par Jimmy Durmaz (69′), qui a fait parler son expérience pour permettre à son équipe de bien finir le match.

Sangaré (6): Il a réalisé un match prometteur. C’est lui qui a donné des frissons aux supporters niçois avec ces deux belles frappes lointaines. En l’absence de Cahuzac, il a donné le rythme à ses partenaires. Avec Sidibé, ils ont fini par prendre le dessus sur le milieu niçois.

Gradel (4,5): L’homme fort du TFC cette saison n’a assurément pas réalisé son meilleur match de la saison. Comme toujours, il fournit beaucoup d’efforts mais ce soir il n’a pas été en réussite. L’international ivoirien a notamment raté une énorme occasion sur laquelle il s’est trop précipité. C’est rare pour être souligné.

Manu Garcia (6,5): Le joueur toulousain le plus menaçant ce soir. Il était dans tous les bons coups, a été un véritable poison pour la défense de l’OGC Nice. Techniquement, c’est très fort. Il aurait mérité d’être récompensé par un but ou une passe décisive. Malheureusement, au moment où Toulouse égalise, il avait été remplacé par Firmin Mubele (86′), qui a égalisé trois minutes après son entrée, opportuniste après un cafouillage dans la surface de Nice.

Dossevi (5,5): L’ancien joueur du FC Metz, d’habitude très adroit, a été trop imprécis ce soir. Souvent en bonne position pour centrer, ses ballons n’ont pas abouti à des occasions. Dommage car il était souvent disponible sur son côté droit.

Sanogo (4,5): Match compliqué pour l’avant-centre franco-ivoirien. Fantomatique en première période, il s’est repris dans le deuxième acte même s’il ne s’est pas procuré d’occasion franche. Cependant, il provoque une action confuse dans la surface qui aurait pu aboutir à un penalty mais finalement cela n’a pas été le cas.

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.