Ligue 1 – 10ème j. | Les notes de ASSE – Rennes (1-1)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : André (7.5) Quel match du capitaine rennais ! Il fut omniprésent à la récupération, empêchant les milieux adverses de trouver leurs attaquants et les obligeant à tenter des longs ballons souvent inefficaces. Il s’offre même le luxe d’une présence importante près de la surface adverse pour créer le surnombre dès que possible.

 

Saint Etienne (4-2-3-1)

Ruffier (5.5) : il remporte son face à face contre où Ben Arfa était parti pour marquer un but extraordinaire, mais il reste très statique sur le but de Sarr. Sérieux en seconde période lors de plusieurs tentatives rennaises

Debuchy (6) : son retour fait du bien à la défense stéphanoise, qui gagne en sérénité. Sa présence dans les duels aériens est toujours aussi précieuse. Il fut mis en difficulté uniquement par les montées de Bensebaini.

Perrin (5) : peu en vue en début de match ou Sarr était plutôt du côté de Subotic, il se fait prendre en vitesse sur l’égalisation rennaise. Le capitaine n’arrive décidemment pas à retrouver son niveau des années précédentes.

Subotic (5.5) : beaucoup de duels disputés. Il en a gagné un bon nombre, mais se fait éliminé trop facilement par les attaquants rennais, notamment Ben Arfa, à plusieurs reprises. Sorti à la mi-temps et remplacé par le jeune Saliba (45e), auteur d’un match correct mais qui perd un ballon dans la surface qui aurait pu coûter cher.

Kolodziejczak (5.5) : pas vraiment mis en danger par Zeffane, il n’en a pas vraiment profité pour apporter le danger dans son couloir. Il n’est pas aidé par le manque de mouvement et de vitesse du jeu stéphanois.

M’Vila (6) : il eut du mal en début de match, devant la qualité du milieu rennais. Il ôte un ballon brulant des pieds de Ben Arfa à la 25e minute, puis monta en puissance au fil des minutes. Une fois de plus, il fut trop peu influent sur le jeu de son équipe cependant.

Diousse (6.5) : titulaire en l’absence de Selnaes, il fut positionné en première mi-temps sur le côté gauche du milieu de terrain, d’où il offre une passe presque décisive à Khazri. Plus à l’aise au retour des vestiaires après son repositionnement dans l’axe.

Salibur (6.5) : il a posé de nombreux problèmes à son vis-à-vis sur le côté droit. Il n’a cessé de dribbler, provoquer, apportant de la vitesse à son équipe et déséquilibrant la défense rennaise. Il n’a plus qu’à être décisif pour devenir un élément clé du onze stéphanois. Remplacé par Nordin (87e).

Cabella (4.5) : il continue à alterner le bon et le moins bon. Un soir sans pour le meneur de jeu, replacé un peu plus bas en début de match pour couvrir les montées de Diousse. Il perdit de nombreux ballons tout au long du match, et fut souvent exilé sur l’aile gauche en deuxième mi-temps, ne proposant aucune solution à ses coéquipiers.

Khazri (7) : il se bat sur tous les ballons, et est précis techniquement. Le leader de l’attaque verte se fit justice lui-même en transformant un penalty obtenu dès le début du match. Il a beaucoup donné, beaucoup couru, nous gratifiant même d’un enchainement de grande classe bien stoppé par Diallo.

Beric (4.5) : il n’a que très peu joué depuis le début de saison et ça se ressent dans son attitude, le slovène semble totalement en manque de confiance, et n’a absolument pas pesé sur le front de l’attaque. Il s’est néanmoins battu sur les duels et à réussi à gagner quelques ballons. Remplacé par Diony (45e) qui a réussi à faire pire que son coéquipier. Match compliqué pour les deux attaquants stéphanois.

 

Rennes (4-4-2)

Diallo (6.5) : un match tranquille jusqu’à un face à face avec Khazri où il sort un parade magnifique, plongeant au sol à une vitesse impressionnante. Il soulagea sa défense en s’imposant dans les airs sur chaque ballon trainant dans ses six mètres.

Traoré (7) : auteur d’un début du match discret, le malien s’offre un rush sur le côté droit, finissant par servir Sarr qui offrait l’égalisation à son équipe. Bon défensivement et dangereux offensivement, un très bon match du latéral.

Gelin (6) : match sérieux du défenseur qui n’aura pas laissé un centimètre à Beric pour évoluer. Défendant sans faute, relançant proprement dès que possible, le jeune défenseur est promis à un bel avenir.

Da Silva (6) : peu mis en difficulté par les attaquants, il empêcha plusieurs offensives adverses, obligeant les verts à trouver des solutions sur les côtés. Match complet pour l’ancien caennais.

 Bensebaini (6) : il avait fort à faire face à Salibur, et fut mis en difficulté plusieurs fois par ses dribbles incessants. Il fut par contre dangereux sur plusieurs montées, amenant des centres qui ont créé la panique dans la défense.

André (7.5) : voir ci-dessus.

Grenier (5) : retour à Geoffroy Guichard manqué pour l’ancien lyonnais. Il offre un penalty à Khazri en tout début de match, et n’aura jamais semblé être dans le rythme. Il sauve son match sur quelques passes bien inspirées.

Zeffane (5) : bien pris par Kolodziejczak, il n’aura jamais fait la différence sur son côté. Il a tenté de permuter avec Bourigeaud, sans plus de succès. Remplacé par Del Castillo (82e).

Bourigeaud (6) : il fut moins dangereux qu’à son habitude, ne trouvant la faille ni dans le jeu, ni sur coup de pied arrêté. Il joue très bien le une-deux avec Traoré sur l’égalisation.

Ben Arfa (7) : une préparation tardive et un début de saison qui a mis de temps à arriver, les fans du SRFC attendent Ben Arfa avec impatience. Même s’il n’est pas encore à son meilleur niveau physiquement, il a étalé toute sa technique sur le pré, obligeant les stéphanois à défendre à deux ou trois sur lui, même à 35 mètres du but. Il se créé un face à face avec Ruffier en éliminant M’Vila et s’offrant un petit pont sur Subotic, qu’il manquera en tirant plein centre sur le gardien. Sa prestation est toutefois ternie par son penalty manqué, après avoir obtenu une faute dans la surface. Remplacé par Niang (72e).

Sarr (6.5) : un but tout en vitesse et en puissance qui lui correspond bien. Il déséquilibra la défense adverse à plusieurs reprises grâce à sa vitesse et à ses appels tranchants, mais perdit trop de ballons sur le front de l’attaque. Remplacé par Johansson (73e).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.