Accueil * Ligue 2 (FRA) * Ligue 2 – Play-off | Les notes de Paris FC – Lens...

Ligue 2 – Play-off | Les notes de Paris FC – Lens (1-1, 4-5 TAB)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Diarra (7) : Quelle polyvalence chez le jeune malien. Offensivement, il a été l’initiateur des transitions lensoises et il fût à l’origine de la récupération sur l’ouverture du score. Lorsque son équipe subissait, il n’a pas rechigné sur les efforts défensifs avec beaucoup de combativité. Match XXL pour lui ce soir.  

 

Paris FC (4-2-3-1)

De Marconnay (5) : Élu meilleur gardien du championnat récemment, il n’a pas vraiment eu de situations difficiles à négocier si ce n’est le but, sur lequel il peut difficilement agir.

Karamoko (5) : Très fiable sur le plan défensif, son apport offensif fût plus limité lorsque le Paris FC luttait pour revenir au score.

Yohou (5) : Le défenseur parisien n’a pas réellement été inquiété sur le plan défensif face à une équipe lensoise repliée sur son but jusqu’au temps réglementaire.

Kante (5) : Tout comme son collègue de charnière, il a su répondre présent pour venir contrer les attaques adverses mais son rôle principal dans ce match résida dans la circulation du ballon.

Perraud (6) : Le latéral parisien fût un élement central dans la mise en place des phases d’attaques parisiennes avec une incroyable débauche d’énergie. Le jeu du Paris FC penchait très nettement de son côté. Doté d’une excellente gauche, son coup franc surpuissant en première période viendra lécher le haut de la transversale. Il récidivera malheureusement lors de la séance des tirs au but, heurtant le poteau.

Kouame (5) : Intéressant dans un rôle de plaque tournante, quelques erreurs techniques sont venu freiner certaines phases de possession parisienne. Il échappe de peu à l’exclusion après une grossière faute sur Bellegarde avec la rentrée au vestiaire. Remplacé à la 83′ pour Maletic, buteur dans le temps additionnel.

Mandouki (6) : Solide à la récupération, il se caractérise aussi par une certaine justesse dans les transmissions vers ses partenaires.

Nomenjanahary (3) : De retour dans le 11, l’ancien lensois a presque tout échoué ce qu’il a entrepris. Une prestation médiocre qui s’arrêtera prématurément à l’heure de jeu à la place de Sarr.

Pitroipa (6) : Dictateur du jeu parisien, l’ancien rennais est nettement monté en puissance durant ce match. Sa qualité technique a fait la différence sur le but, passeur décisif.

Lopez (6) : Très mobile lui aussi, il a eu une grande influence dans le secteur offensif grâce à de dangereuses incursions balle au pied et des combinaisons pertinentes avec Perraud. Il cède sa place à la 79′ pour Saint-Louis.

Wamangituka (5) : Meilleur buteur du club, il a eu du mal à être touché par ses coéquipiers au sein d’un bloc lensois très dense.

 

RC Lens (4-2-3-1) 

Leca (5) : Le portier lensois avait jusque là été très peu mis à l’épreuve, protégé par une forteresse qui s’écroulera finalement dans le temps additionnel.

Haidara (5) : Dans un match où Lens a délibérément subi, il a su garder son poste même si le jeu adverse penchait très nettement dans l’autre couloir. Sorti durant les prolongations au profit de Mendy.

Fortes (6) : Dans ses duels, il est intervenu avec beaucoup d’autorité et jouait alors un rôle majeur dans l’incroyable imperméabilité des sangs et or. Pourtant, il ne pourra freiner l’égalisation parisienne, sans conséquence au final.

Tahrat (6) : Le central lensois a dégagé beaucoup de sérénité à son poste avec des interventions décisives.

Duverne (5) :  Préféré à la place de Centouze, il a répondu aux attentes en début de match avec beaucoup de percussion. Puis, il a progressivement souffert face aux dédoublements de Perraud.

Gilet (5) : L’ex-nantais a présenté un gros volume de jeu mais est resté plutôt discret dans l’ensemble, dans une configuration de match ultra défensive jusqu’au terme du temps réglementaire. Plus en vue durant les prolongations.

Doucoure (6) : Imbattable dans l’engagement physique, les qualités athlétiques du lensois ont été très utiles dans un match au cœur du jeu très disputé.

Ambrose (6) : Parfaitement servi par Gomis, il n’a pas tremblé pour venir conclure face au portier parisien et permettre au peuple lensois de poursuivre le rêve. Il sortira sous les ovations du public sang et or à la 66′ pour Chouiar.

Diarra (7) : voir ci-dessus. 

Bellegarde (5) : Jusque là plutôt bien dans son match, il sera contraint de laisser ses partenaires prématurément sur blessure suite à un méchant tacle. Remplacé par Mesloub à la 46′.

Gomis (5) : Après avoir ouvert le score, son équipe a très visiblement choisi de boucler le verrou avec beaucoup moins d’initiatives offensives. Par conséquent, il n’a pas pu mettre en évidence ses qualités de buteur dans ce match. Remplacé à la fin du temps réglementaire par Banza.

VANMEENEN Olivier

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...