Hors rubrique

Ligue des Champions – 1/8 aller | Les notes de Chelsea-Bayern (0-3)

Homme du match : Robert Lewandowski (7,5/10) : Difficile de sortir une individualité du lot tant le collectif du Bayern a été impressionnant ce soir. Le Polonais fait figure de candidat idéal à ce titre honorifique. Il fut d’abord frustré par Caballero, qui avait repoussé une de ses frappes (15eme) avant de le devancer par 2 fois (26eme, 27eme). Mais l’avant-centre s’est réveillé en seconde période. Impeccable double passeur décisif pour Gnabry d’une paire de une-deux, il profitait d’un superbe travail de Davies pour inscrire le but qui magnifier une soirée déjà très réussie. Altruiste et buteur, voilà deux adjectifs qui s’accollent bien à l’irréprochable Lewandowski du soir.

Chelsea FC (3-4-2-1)

William Caballero (5/10) : Avant de prendre trois buts, il avait réalisé la première période parfaite. Vigilant dès la première minute sur une tentative de Müller, l’Argentin a effectué une parade digne d’un gardien de handball devant Lewandowski à la 15eme avant de bien sortir devant l’attaquant Polonais à la 26eme et à la 27eme. Abandonné par sa défense sur les trois buts, il n’a pas grand chose à se reprocher.

Reece James (4/10) : Pas vraiment à son aise en attaque, il a peiné à freiner Davies et Gnabry dans son couloir. Un bon coup franc tout de même (37eme) mais le jeune Anglais fut globalement décevant.

César Azpilicueta (3/10) : Malgré une première période correcte, on retiendra plutôt sa glissade devant Gnabry sur le premier but et son duel perdu au départ du deuxième. Ce n’est pas un hasard si c’est l’ancien Marseillais qui a été sacrifié lorsque Lampard a choisi de passer à quatre derrière. Il a été le défenseur le moins solide sur la pelouse ce soir. Remplacé par Pedro (73eme) qui n’a eu que le temps d’être trop court sur un centre de Willian juste après son entrée.

Andreas Christensen (3,5/10) : Le masque qu’il portait était loin d’être celui du sauveur. Souvent pris dans son dos comme sur la passe de Müller pour Lewandowski (27eme) ou sur celle d’Alcantara pour l’attaquant Polonais (15eme). Le Danois a globalement trop souvent laissé filer le buteur Bavarois.

Antonio Rüdiger (4/10) : Match sans erreur pour celui qui affrontait quelques un de ses compatriotes ce soir. Mais on attend mieux venant d’un des rares joueurs expérimentés de l’effectif des Blues. Aucune intervention à se mettre sous la dent même s’il a le mérite de bien revenir pour forcer une frappe angle fermé de Coman (11eme).

Marcos Alonso (3/10) : Il a globalement bien tenu son couloir et forcé Neuer à la parade après une belle remontée de Kovacic (42eme). À cela, il faut ajouter une tête non cadrée sur le corner suivant. Mais sa prestation est gâchée par son coup de coude volontaire sur Robert Lewandowski (83eme). Un rouge direct qui clôt la débâcle Anglaise du soir et le prive du match retour.

Jorginho (4/10) : On n’a pas vu l’international Italien donner de bons ballons à ses attaquants. Cette inefficacité à la relance s’explique et s’excuse par la domination du Bayern. De plus, le Brésilien de naissance a donné du fil à retordre aux hommes en rouge en première période, ralentissant le roulement de la machine Allemande au maximum de ses possibilités. Par la suite, il a été trop facilement contourné par Müller, Alcantara et consorts. Averti à la 49eme, il sera absent à Munich, ce qui est peut-être la bonne nouvelle de la soirée pour lui.

Mateo Kovacic (5,5/10) : Le meilleur joueur des Blues ce soir. Plutôt bon à la récupération et apte à se projeter rapidement, il a permis à Chelsea de se créer quelques situations de par ses remontées de balles. En témoigne son action de la 42eme où il échappe à trois Bavarois. Une très bonne passe pour lancer Mount à la 48eme.

Ross Barkley (4/10) : L’ancien d’Everton n’a pas particulièrement impacté la rencontre par son volume de jeu. Décevant dans l’intensité, il a tout de même bien accompagné les coups offensifs de son équipe. Après avoir manqué le cadre à la 24eme, l’Anglais a buté sur le mur Manuel Neuer en début de seconde période. Il a cédé la place à Willian dès l’heure de jeu. On attendait le Brésilien qui s’est montré remuant et a signé un bon centre qui a filé dans les six mètres du gardien Allemand (74eme).

Mason Mount (4,5/10) : Le joueur des Blues le plus intéressant offensivement. Dommage, c’était aussi le plus imprécis. De trop nombreux ratés sur lesquels il doit faire mieux. L’anglais a manqué la plupart de ses frappes, dont l’une devissée au possible alors qu’il est sans opposition aux 20 mètres (69eme). A défaut du succès, il aura trouvé Neuer sur sa route (48eme).

Olivier Giroud (4/10) : Ce n’était pas un match pour le buteur Français. Il a cependant fait montre d’un investissement irréprochable et réalisé quelques déviations qui ne manquaient pas d’intérêt dont les plus belles pour Mount (8eme) ou Barkley (24eme). Une tête tranquillement captée par Neuer (19eme). Par la suite bien pris par Alaba et surtout Boateng, il a progressivement disparu avant d’être remplacé par Abraham à la 61eme. Ce dernier n’a pas réussi à se créer de véritable occasion.

Bayern (4-2-3-1)

Manuel Neuer (7/10) : Cela faisait longtemps que le portier Allemand n’avait pas paru aussi impérial en coupe d’Europe. Ultra présent sur sa ligne, il a donné l’impression de jouer dans un but de handball. Auteur d’un double arrêt impeccable devant Mount puis Barkley (48eme), il s’est couché avec un grande vivacité devant Alonso (42eme). Impeccable de bout en bout.

Benjamin Pavard (5/10) : Solide défensivement, il n’a pas été très en vue en attaque. Si Alonso ne lui est passé dans le dos qu’une fois, il n’a pas paru intéressé par l’idée de lui rendre la pareille. Une copie propre mais sans fantaisie.

Jérôme Boateng (6,5/10) : Sollicité dans les duels en début de rencontre avec le bon début d’Olivier Giroud, il a progressivement pris le dessus sur le Français sans jamais paraître inquiété. Une intervention autoritaire devant Abraham alors que le score était déjà scellé (82eme).

David Alaba (6/10) : Aussi vigilant que peu inquiété aujourd’hui. Les pâles attaquants des Blues ne lui ont pas donné l’occasion de faire parler de lui. l’Autrichien a manqué la balle de 4-0 d’une frappe enroulée à côté (83eme).

Alphonso Davies (7,5/10) : Excellente prestation du jeune international Canadien, que le grand public découvrait ce soir sur la scène Européenne. En plus d’avoir réduit à néant l’influence offensive de Reece James, le joueur de 19 ans a distillé de nombreux ballons vers la surface de Caballero. On pense à ses deboulés des 1ere et 26eme, qui nous rappellent qu’il a été formé au poste d’attaquant et surtout à sa superbe passe décisive pour Lewandowski, où il part du milieu de terrain pour arriver au niveau de la surface adverse avant d’offrir le but à son coéquipier. On tient sans doute un futur crack.

Joshua Kimmich (5,5/10) : Sa prestation manque peut-être un peu de clinquant mais le milieu de terrain a fait son travail à la récupération et contribué à prendre le dessus sur le milieu des Blues. Quelques pertes de balles en fin de partie qui viennent ternir son bilan. l’une d’elle aurait pu offrir le but du 2-1 à un Mount plus réaliste.

Thiago Alcantara (6/10) : Véritable premier étage de la fusée Bavaroise, il a parfaitement orienté le jeu de son équipe ce soir. On regrettera de ne pas l’avoir vu plus souvent aux avant-postes, mais il aura eu le temps de bien servir Lewandowski d’une de ces passes clé dont il a le secret (15eme). C’est lui qui est au départ du premier but. Suppléé en toute fin de match par Goretzka.

Serge Gnabry (7,5/10) : Décidément, l’international Allemand apprécie les pelouses Londoniennes. Auteur d’un quadruplé face à Tottenham, il a inscrit un doublé ce soir suite à deux une-deux avec Robert Lewandowski. Auparavant, le joueur de 24 ans avait réalisé un superbe centre que Thomas Müller avait envoyé sur la transversale (34eme). Tout proche du triplé à la 58eme avec une volée au-dessus.
En plus de faire admirer sa finition, il n’a pas été avare d’efforts défensifs. Remplacé par Tolisso (85eme) qui aura eu le bonheur d’un peu de temps de jeu en ligue des champions.

Thomas Müller (6,5/10) : Il n’est pas le joueur le plus spectaculaire du monde et commence à prendre de l’âge. Mais son sens du jeu, lui, est toujours intact. En témoigne son ouverture dans le dos de Christensen pour un Lewandowski malheureusement devancé par Caballero (27eme) ou sa diagonale vers Gnabry (62eme). De plus, il a montré ce soir pourquoi il restera dans la légende du Bayern en faisant preuve d’un état d’esprit impeccable. Toujours plus préoccupé par le collectif que par sa performance, il n’a pas fait le moindre mauvais choix. Une bonne nouvelle de le revoir à ce niveau dans un grand match européen après la difficile période qu’il a traversé.

Kingsley Coman (4,5/10) : Sans doute le pire Munichois sur la pelouse ce soir. Une frappe dans le petit filet alors que Lewandowski était au second poteau à la 11eme, c’est trop peu pour un joueur de son talent. Sorti blessé à la 65eme. Se tenant l’arrière de la cuisse, il est sorti en marchant d’une façon à peu près normale. On espère des nouvelles rassurantes le concernant en vue d’un éventuel euro. Son remplaçant Coutinho a tenté une volée difficile qu’il n’a pas cadré (68eme) et a globalement paru à l’aise.

Robert Lewandowski : voir ci-dessus.

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer