Inter Milan - AC Milan (3-0) : Les notes complètes [Coupe d'Italie - 1/2 finale retour]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Lautaro Martinez (8) : Le buteur argentin était partout ce soir ! Auteur d’un doublé splendide, avec un volée surpuissante dès la 4’ et un ballon piqué parfaitement dosé par la suite. De plus, sa hargne habituel lui a permis de gratter plusieurs ballons et d’obtenir de nombreuses fautes. L’homme du match et de loin. Remplacé par Edin Dzeko à la 70’

Inter Milan

Samir Handanovic (7) : Le portier interiste a répondu à l’appel, avec des interventions déterminantes particulièrement en fin de première période.

Milan Skriniar (6,5) : Toujours autant impressionnant il s’est fait rarement prendre dans les duels, bien aidé par son physique. Gros match de sa part, encore une fois, et à l’image de toute l’équipe ce mardi soir.

Stefan de Vrij (6,5) : A la hauteur, le néerlandais a réalisé un bon match, comme le prouve ses prouesses défensives et le cleen sheet des nerrazzuri.

Alessandro Bastoni (7) : Solide défensivement, et auteur de percussions offensives intéressantes, l’italien a réussi son match semblant toujours serein et certain de ses capacités. Victime de crampes il cède sa place à Danilo D’Ambrosio à la 78’

Matteo Darmian (6,5) : Passeur décisif très rapidement (quatrième minute) ,l’italien souvent remplaçant a ainsi commencé son match de la meilleur des manières. La suite n’a pas déçu non plus puisqu’il n’a pas craqué souvent contre le fulgurant Leao, et a de plus apporté par moment son aide lors des offensives. Un match complet qui démontre de la longueur d’effectif de l’Inter, réelle atout notamment en coupe où ils sont désormais finalistes.

Ivan Perisic (7) : Le croate enchaîne les bonnes performances, et ce derby milanais n’a pas échappé à sa dynamique. Un peu moins présent offensivement qu’habituellement il a cependant bien joué les coups en transitions et s’est surtout donné à fond en défense notamment lors d’un sauvetage miraculeux sur sa ligne. Il faut souligner son implication dans son couloir où il n’a pas rechigné aux courses jusqu’à sa sortie à la 79’ pour le troisième buteur Robin Gosens.

Marcelo Brozovic (7) : Son match était déjà réussi, mais le croate n’a pas pu s’empêcher d’y rajouter quelque chose à la 83’ donnant le troisième but à Gosens sur une belle passe décisive. Comme toujours actif au milieu, il a étouffé les rossoneri, eux qui n’ont jamais su se défaire de la formation d’Inzaghi très bien en place.

Nicolo Barella (7) : Un gros volume de jeu jumelé à une grosse activité ont fait de lui un des joueurs clé du derby. Souvent présent dans les transitions, et demandant tout le temps le ballon (seul Brozovic en a plus joué), il a aussi participé en défense particulièrement dans les rares temps forts de l’AC Milan.

Hakan Calhanoglu (6) : Il fait partie de ceux qui ont permis à l’Inter de dominer le milieu de terrain, grâce à ses très nombreuses qualités. On peut regretter ses coups de pied arrêtés, pour la plupart mal tiré. Il a peut-être moins resplendi que lors d’autres occasions. Il cède sa place à Arturo Vidal à la 74’.

Lautaro Martinez (8) : Le buteur argentin était partout ce soir ! Auteur d’un doublé splendide, avec un volée surpuissante dès la 4’ et un ballon piqué parfaitement dosé par la suite. De plus, sa hargne habituel lui a permis de gratter plusieurs ballons et d’obtenir de nombreuses fautes. L’homme du match et de loin. Remplacé par Edin Dzeko à la 70’

Joaquin Correa (6,5) : Match plutôt costaud du compère de Lautaro Martinez à qui il a distribué une belle passe décisive. Moins mis en avant il s’est cependant bien débrouillé techniquement jusqu’à sa sortie à la 70’ remplacé par Alexis Sanchez.

AC Milan

Mike Maignan (5) : Il se prend trois buts (difficile à arrêter il est vrai) et ne réalise pas parade incroyables ; une soirée à oublier.

Davide Calabria (5,5) : Match assez insignifiant pour le latéral italien. Le jeu ne s’est tourné de son côté, et il n’a d’ailleurs rien fait pour. On pouvait s’attendre à mieux de sa part, lui qui n’avait pas joué le précédent match milanais en championnat de vendredi. Remplacé par Matteo gabbia à la 73’

Pierre Kalulu (6) : Match correct, pas vraiment fautifs sur les buts adverses, il a même bien géré d’autres offensives ou contre offensives. Son positionnement hors jeu sur le but refusé de Bennacer est lui dommageable.

Fikayo Tomori (5,5) : Même chose, il peut regretter de se prendre autant de buts, alors que de son côté il a relativement réalisé une rencontre bonne, ou tout du moins moyenne sans étincelles. La sortie de Martinez lui aura fait du bien ainsi qu’à Kalulu.

Théo Hernandez (6) : Des choses à retenir de sa prestation dans l’ensemble décevante. Un volume de jeu comme toujours énorme, une mentalité irréprochable ( il s’est donné tout le long à fond ce qui aura pu lui coûter plus cher qu’un carton jaune), et des montées sur son couloir trop peu utilisées. Cependant il a mal défendu, en étant souvent dépassé (carton jaune, situation litigieuse dans la surface…). En plus, ces coups-francs sont mal tirés et son aide offensive ne s’est pas faite ressentir. Pas à sa hauteur.

Sandro Tonali (5) : Décevant le milieu défensif n’a pas excellé lors de cette rencontre. Régulièrement pris dans les duels, il n’a pas su imposer son jeu et a plutôt subi celui de ses adversaires, contre lequel il a eu bien du mal à réagir. Sorti à la mi temps remplacé par Brahim Diaz.

Franck Kessie (5,5) : Tout simplement ni bon ni mauvais. Neutre. Il aurait du faire mieux

Ismael Bennacer (6,5) : Mieux que ces coéquipiers de milieu de terrain, mais pour autant sensationnel. Sa volée l’était elle mais son but est refusé pour une position de hors jeu de Kalulu qui gênait Handanovic. Par ailleurs il a fait preuve d’une bonne volonté qui n’était pas suffisante pour résister aux Interistes qui ont réalisé une grande performance. Remplacé à la 73’ par Rade Krunic.

Alexis Saelmaekers (5) : Le belge a disparu des radars ce soir. Invisible hormis sur une belle volée à la suite d’un corner, il n’a vraiment pas été assez présent pour aider son équipe. Remplacé par Junior Messias à la mi temps

Rafael Leao (6) : Des tentatives quelquefois intéressantes, mais un déchet plus constant que la qualité de ses passes et de ses dribbles, c’est dommage. Certes pas mis en bonne situation par ses coéquipiers il aurait néanmoins pu se démarquer plus régulièrement, ou proposer plus lors de cette partie qui semblait à sa portée

Olivier Giroud (5) : Porté disparu...

Lire plus