Torino - Milan (2-1) : Les notes complètes [Serie A - 12ème j.]

Homme du match: Djidji (7.5): irréprochable en phase défensive, il est également l'auteur du premier but du Toro. La belle victoire des hommes de Juric est le fruit d'un travail collectif, mais il est celui qui a eu le plus d'impact aussi bien en phase défensive qu'offensive.

Torino  (3-4-2-1)

Milinkovic (5.5): la défense granata est au rendez-vous et il passe une soirée plutôt tranquille, jusqu'à l'incompréhension avec Buongiorno qui amène le but de Messias.

Djidji (7.5): voir ci-dessus.

Schuurs (6.5): sa prestation est positive ce soir. Il parvient à contenir avec beaucoup de sérénité les offensives milanaises jusqu'à sa sortie. Zima le remplace à la 76ème minute.

Buongiorno (5): un manque de compréhension entre lui et son gardien est à l'origine du but milanais. Pour le reste, il est plutôt en place. Rodriguez prend sa place à la 73ème minute.

Singo (6): il se bat bien sur son couloir et Hernandez n'a pas les moyens de tenter ses accélérations habituelles pour le déstabiliser.

Lukic (6): sa prestation ce soir est plutôt sobre, mais précieuse lorsqu'il s'agit de se battre pour récupérer de bons ballons et faire douter ce Milan qui n'arrive pas à mettre son jeu en place.

Ricci (7): précieux au milieu de terrain ce soir, il participe avec Vlasic à annuler complètement l'impact des milanais qui ont du mal à trouver des espaces pour frapper la défense granata. Il cède sa place à Linetty à la 83ème minute.

Lazaro (5.5): prestation mitigée pour l'Autrichien qui, s'il propose de bonnes choses en phase offensive et délivre une passe décisive, perd énormément de ballons qui auraient pu coûter cher.

Vlasic (6): lui aussi perd beaucoup trop de ballons mais réalise une prestation pleine d'engagement. Il met sans cesse en difficulté son adversaire qui ne peut pas développer ses idées.

Miranchuk (7): il double la mise en première période, mettant le Milan en sérieuse difficulté. Par la suite, il continue de proposer des choses intéressantes en phase offensive. Il cède sa place à Adopo à la 83ème minute.

Pellegri (6): malgré quelques bonnes inspirations en début de match, il ne parvient pas à trouver le chemin du but. Il fait cependant un très bon travail pour gêner les défenseurs milanais qui tentent de faire partir l'action. Karamoh prend sa place à la 73ème minute.

Milan (4-2-3-1)

Tatarusanu (5.5): pas très net sur l'un des buts du Torino, il réalise tout de même quelques précieuses interventions.

Kalulu (5): il entre bien dans son match mais est coupable de quelques erreurs de concentration qui coûtent cher en ce début de rencontre. Dest (6) prend sa place dès la reprise, et apporte tout de suite du danger.

Gabbia (5): il commet quelques erreurs de concentration qui auraient pu avoir plus de conséquences. Malgré quelques bonnes interventions, il est un peu léger ce soir.

Tomori (5.5): plus précis que ses coéquipiers, il est tout de même en difficulté à quelques reprises au cours du match.

Hernandez (5.5): il a beaucoup à faire en phase défensive pour couvrir les quelques erreurs de ses coéquipiers et en oublie d'agresser le but adverse.

Tonali (6.5): il réalise un gros travail au milieu de terrain; tous les ballons passent par lui et il invente mille solutions pour débloquer la partie. Le but du Milan part d'une bonne ouverture de sa part. Il cède sa place à la 69ème minute à Bennacer.

Pobega (5): il manque cruellement de solidité dans ce milieu de terrain aux côtés d'un Tonali qui prend ses responsabilités. Il est mis en difficulté par la défense agressive du Torino.

Messias (6.5): il a un peu de mal à trouver ses marques en début de match mais son travail acharné finit par payer et, sur une belle ouverture de Tonali, tente une très belle frappe qui permet aux hommes de Pioli de réduire l'écart. Giroud prend sa place à la 77ème minute.

Diaz (5.5): malgré ses efforts et un bon travail de pressing, il n'a que très peu d'occasions pour percer la défense granata ce soir. Il cède sa place à De Ketelaere (5) dès la reprise.

Leao (5): il manque deux bonnes occasions en début de match et ne parvient pas à se rattraper puisqu'il est remplacé dès la reprise par Rebic (5.5). 

Origi (5): il met du temps à entrer dans le match. Au fur et à mesure, il parvient à montrer quelques bonnes idées, mais sans concrétiser.

Lire plus