PSG - Juventus (2-1) : Les notes complètes [Champions League - 1ère j.]

Homme du match : Neymar (7,5) : Véritable pièce maîtresse du jeu parisien, il a été omniprésent dans les phases offensives et a malmené la Vieille Dame. Sa louche exceptionelle en début de match, reprise avec brio par Mbappé, a permis au PSG de mener dès le début de la partie. Sans être buteur ce soir l'attaquant brésilien a toutefois amené le danger lors de chacune de ses prises de balle grâce à un jeu épuré étincelant. Ses replacements défensifs,sa niaque dans le pressing et sa justesse technique méritent aussi d'être mentionnés.

PSG : 3-4-3

Donnarumma (5) : Le portier italien a réalisé un bon match. Il a été l'auteur de plusieurs parades décisives, notamment celle face à la tête de l'ancien marseillais Milik a bout portant, qui ont permis au PSG de rester devant au score. Seule sa sortie hasardeuse qui a grandement facilité le but de la Juventus vient ternir sa prestation.

Nuno (7) : Le piston gauche a été explosif de la première à la dernière minute, multipliant les courses offensives et les centres. Il prouve une nouvelle fois qu'il est un atout offensif de taille dans le système de Galtier à l'instar d'Hakimi.

Kimpembe (5,5) : Tout comme ses deux compères de défense il n'a pas eu beaucoup de travail a faire pendant les 45 premières minutes tellement la Juventus était acculée dans sa moitié de terrain. En seconde période l'international français a cependant réussi à être présent défensivement et à rendre une copie correcte.

Marquinhos (5,5) : Le capitaine du PSG aurait pu être inquiété par Milik et Vlahovic dans le jeu de tête mais il a été impérial dans les airs et a réussi a bien les museler.

Ramos (6) : Très haut sur les phases de possession de son équipe Ramos a apporté une solution face à un bloc équipe très bas et compact. Son positionnement a permis d'étirer ce bloc et de faire le relais dans la construction des attaques comme sur le deuxième but parisien. Défensivement le roc espagnol a été solide et a sauvé un ballon sur sa ligne d'une jolie talonnade.

Hakimi (5,5) : Peu avare de courses, l'international marocain a proposé des solutions offensives très intéressantes. Il est à l'origine du premier but où il offre un caviar à son copain Mbappé avec une sublime une-deux. Remplacé par Mukiele (78ème).

Verrati (7) : Récupération, projection, avant dernière passe ...  Le maestro italien a réalisé un match complet de haut niveau. Comme a son habitude il a brillé dans les sorties de balles grattant quelque fois des fautes adverses permettant à son équipe de se replacer. Il est le joueur ayant touché le plus de ballon sur le terrain. Remplacé par Sanches (87ème).

Vitinha (6) : Auteur d'une très bonne première mi-temps il a joué a merveille son rôle de lien entre la défense et l'attaque de l'équipe parisienne. Ses prises de balles sont souvent tournées vers l'avant et permettent à son équipe d'avancer dans le camp adverse rapidement. Il a un peu disparu en seconde période. Remplacé par Danilo (78ème).

Mbappé (7,5) : Il aurait pu être l'homme du match de cette première sortie européenne de la saison. Son match avait extrêmement bien commencé avec deux superbes buts en 22 minutes de jeu. Seulement par la suite l'attaquant parisien a cumulé les mauvaises décisions comme celle en milieu de partie où il oublie complètement Neymar seul. Son manque d'altruisme sur cette contre-attaque aurait pu coûter cher au PSG qui a vécu une fin de match tendu.

Neymar : voir ci-dessus

Messi (6,5) : Un bon match dans l'ensemble mais les supporters parisiens attendent sûrement un peu plus du génie argentin. En effet il a participé aux dangereuses combinaisons collectives au sein de la MSN mais il lui a manqué une petite étincelle pour faire la différence de son côté. Il a pourtant tenté de le faire avec une belle enroulée mais cette dernière est passée a quelques mètres de la cage. Remplacé par Soler (84ème).

 

Juventus : 3-5-2

Perin (5) : Sa main aurait pu être un peu plus ferme sur le premier but du match mais sans ses quatres arrêts décisifs le score aurait pu être bien plus lourd. En fin de match il empêche Neymar d'inscrire son but et permet à la Juve de croire à l'égalisation.

Danilo (4,5) : Match incomplet de la part du brésilien dans une défense lacunaire. Il n'est pas arrivé a fermé les espaces présent dans sa défense.

Bonnuci (5) : Le défenseur historique de la Juve n'aura pas réussi à dompter le trio d'enfer du PSG. Présent dans les duels, Bonnuci a toutefois été très fragile quand les parisiens ont réussi à prendre la profondeur comme sur l'ouverture de Marquinhos.

Bremer (4,5) : Il a été géné par toutes les combinaisons offensives du PSG et par la vitesse des transmissions. Il a su se ressaisir par la suite.

Kostic (6) : Le schéma tactique du PSG a induit sur son positionnement en première période. Très bas sur le terrain il n'était pas en mesure de déployer ses caractéristiques offensives et a été assez fantomatique. Le reveil général des joueurs de la Juve emmené par un intrépide McKennie, entré à la mi-temps, lui a fait du bien. Le serbe s'est d'ailleurs illustré en servant parfaitement ce dernier d'un beau centre qui a fini au fond des filets.

Miretti (3,5) : Le tout jeune joueur issu du centre de formation n'est tout simplement pas encore au niveau de la Champions League. Il a été remplacé logiquement dès le retour des vestiaires lui qui avait perdu tous ses duels et ne faisait du tout le poids face au milieu parisien. Remplacé par McKennie (46ème). 

Paredes (5,5) : Une semaine seulement après son départ l'ancien parisien retrouvait déjà ses ex-coéquipiers. Il s'est réveillé comme tous les autres joueurs de son équipe en seconde période où il a permis à la Juve d'avoir davantage le ballon grâce à sa disponibilité.

Rabiot (5) : Lui aussi de retour au Parc il a bien utilisé sa capacité à casser les lignes par ses prises de balle. On peut néanmoins lui reprocher un manque de vitesse dans l’enchaînement vers l'avant qui a pénalisé son équipe. Remplacé par Kean (87ème).

Cuadrado (5,5) : Un des joueurs les plus en vus offensivement du coté turinois. Il a créée des occasions mais a tout de même souffert défensivement face à un Nuno Mendes très en jambe. Remplacé par De Sciglio (74ème)

Milik (4,5) : Il a réussi a compenser son manque de vitesse par son physique et en étant intéressant dos au jeu. Il s'est procuré son seul tir du match grâce à son principal atout qui est le jeu de tête. Remplacé par Milik (68ème). 

Vlahovic (4) : Le serial buteur serbe a péché dans la finition ce soir. Il a été bien prit par la défense parisienne. Match globalement moyen.

Lire plus