Premier League - 14ème j. | Les notes d'Everton - Liverpool (1-4)

Homme du match : Henderson (8) : D'une belle reprise de son mauvais pied à l'entrée de la surface, le capitaine a montré la voie (9'). C'est encore lui qui dix minutes plus tard, lançait Salah pour inscrire le but du break. Déterminant dans le derby de la Mersey, le leader invétéré a pris ses responsabilités très à cœur. Liverpool reste rouge et les hommes de Klopp ont choisi leur orientation avec quatre réalisations du gauche. Remplacé par Oxlade-Chamberlain (83').

Everton (4-4-2)

Pickford (3,5) : Malgré quelques beaux arrêts (8', 15', 26'), le gardien des Three Lions n'a pas su empêcher la correction des visiteurs.

Coleman (2) : Concerné d'entrée en surveillant Mané comme le lait sur le feu (1'), le capitaine des Toffees a finalement craqué et pas qu'un peu. Il commet en effet une grosse erreur d'appréciation qui place Salah sur l'autoroute du 1-3. Un coup dur pour Everton qui montrait un meilleur visage depuis la réduction de l'écart.

Godfrey (3,5) : Pas franchement rassurant, il a juste le mérite d'avoir contré Mané.

Keane (4) : Bien que proche du csc à un certain moment (22'), il a quand même permis à son équipe de ne pas subir outrageusement sur coup de pied arrêté. On ne peut pas en dire autant dans le jeu.

Digne (4) : Il a pris un courant d'air phénoménal avec Salah sur le deuxième but, un courant d'air qu'il appelle lui-même avec un alignement trop juste. Dommage pour l'international tricolore, d'autant plus que d'autres ont déjà beaucoup plus souffert que lui face à l'Egyptien au final.

Townsend (3,5) : Il a eu beaucoup de peine à se signaler et ce n'est pas étonnant de l'avoir vu céder sa place à Delph (73').

Doucouré (3) : Une petite occasion pour lui, avec le deuxième et dernier tir cadré des locaux (46'). Malheureusement, le Français s'est quand même fait marcher dessus aujourd'hui dans l'entrejeu.

Allan (4) : Averti pour un tacle non maîtrisé sur Jota (31'), il a tout fait pour rentrer dans le débat, au risque d'être parfois un peu trop brouillon.

Gray (6) : Il est l'auteur du seul coup d'éclat d'Everton avec un bon appel et un ballon glissé sous Alisson (38'). L'attaquant a le mérite d'avoir relancé un temps sa formation pourtant clairement dominée par le voisin. Remplacé par Tosun (85').

Richarlison (5) : Sans sa passe décisive pour Gray, il ne resterait sans doute que de l'agacement de sa part en ce qui concerne cette affiche.

Rondon (4,5) : Peu visible en début de match, il se signalait de plus en plus avec un rôle de pivot, mais une blessure est venue écourter son match. Remplacé par le jeune Gordon (59').

Liverpool (4-3-3)

Alisson (5) : Peu inquiété, il manque un peu de réussite sur le seul but des locaux. De quoi quand même donner un axe de travail à Claudio Taffarel qui vient de rejoindre le staff des Reds.

Alexander-Arnold (6) : Match correct pour le latéral de Liverpool. Quelques coups d'éclat comme une frappe du gauche (15') ou une bonne intervention défensive (18').

Matip (5) : Bon dans ses duels, il a quand même connu quelques baisses de concentration, notamment avec mauvaise passe qui aurait pu être dangereuse (16'). Sur le but d'Everton, il ne coulisse pas de la meilleure façon pour gêner Gray (56').

Van Dijk (6,5) : Une belle revanche pour celui qui avait laissé un genou sur cette même pelouse il y a un an. En chemin pour retrouver le niveau stratosphérique qui a été le sien.

Robertson (7,5) : Décisif sur l'ouverture du score et sa clôture, il soigne sa statistique de passes décisives.

Fabinho (6) : Sa présence est la bienvenue dans ce genre de rencontre où il faut exister sur l'intensité physique.

Henderson (8) : Voir plus haut.

Thiago (6) : Après deux buts lors de ses deux derniers matchs, l'ancien Bavarois enchaîne et gagne en rythme. D'une heure de jeu, il passe à 75 minutes satisfaisantes. Remplacé par Milner.

Salah (8) : D'une première alerte avec une reprise non cadrée (3'), le meilleur buteur de Premier League est monté en gamme en trouvant la main ferme de Pickford (8'). Mieux, il a encore soigné ses stats. Lancez-le à 50 mètre du but, il avalera la distance avant de conclure en ouvrant parfaitement son pied (19'). Faites-lui un cadeau comme Coleman au milieu du terrain, vous ne le reverrez plus et il ira une fois de plus ajuster le gardien (64'). C'était le numéro du soliste Salah, un de plus, dans le derby cette fois.

Mané (5,5) : Après une entame avec un rôle sur l'ouverture du score, il a pu tenter sa chance sans réussite (26', 50'). Il n'est pas parvenu à tirer son épingle du jeu, au contraire de ses compères.

Jota (6,5) : Il flirtait avec la sobriété quand il a fini par prendre le meilleur sur Allan, puis Pickford du gauche après un bel exploit individuel (79'). La huitième réalisation pour le désormais troisième buteur du championnat, qui a pourtant subi la concurrence de Firmino lorsque celui-ci était apte. Remplacé par Minamino (88').

Lire plus