Newcastle - Manchester City (3-3): les notes complètes [Premier League - 3ème j.]

Homme du match : Allan Saint-Maximin (8,5) : Super Allan ! Hyper actif, ultra rapide. Un véritable calvaire pour les défenseurs adverses. Oui, si on se réfère aux buts il est le seul offensif à ne pas avoir marquer, mais pourtant c’est lui l’homme du match qui a offert de la joie aux Magpies. Auteur de deux passes décisives il aurait pu en délivrer plus tant ses passes ont été bonnes après avoir systématiquement traumatisé l’équipe de Pep par ses dribbles . Bravo !

 

Newcastle

Nick Pope (8) : Homme fort du jour, il a permis à d’innombrables moments à son équipe de tenir et de pouvoir rêver plus grand. Héros sur des situations délicates, en 1 contre 1, sur coup de pied arrêtés, etc. Véritable maître dans ses cages malgré les buts encaissés.

Kieran Trippier (6,5) : Un but MAGNIFIQUE sur coup franc qui ponctue son match très réussi jusque là. Une suite plus compliqué, notamment avec un jaune qui aurait dû faire rouge si l’arbitre n’était pas revenu sur sa décision qui paraissait juste. Dommage d’avoir gâché son bon match avec un mauvais geste évitable.

Fabian Schär (6) : Dépassé sur des actions, rarement certes, le suisse n’a pas fait le match parfait. Ce qui ne l’a pas empêché de réaliser une copie très correcte compte tenu de l’envergure du choc.

Sven Botman (6) : Un match complet sans rayures. Bon dans les duels, il en a seulement perdu quelques-uns contre Haaland en fin de match après un début presque parfait.

Dan Burn (5,5) : le moins bon des joueurs sur le terrain, il n’est pas loin de prendre un bouillon total par Bernardo. Cependant il n’a pas commis d’erreurs manifestes, et est resté concentré sur son rôle laissant son équipe mener une performance remarquable.

Bruno Guimaraes (7) : Agressif, parfois trop, Guimaraes a conquis le public par son rendement défensif et son dévouement pendant 90 minutes. Hargneux tout en restant technique l’ancien lyonnais a montré à quel point c’est un homme des grands matchs.

Joelinton (6,5) : Manifestement meilleur au milieu de terrain qu’en attaque, Joelinton a complété à merveille le trio de l’entre jeu avant de baisser de régime jusqu’à devenir trop invisible pour être dangereux.

Joe Willock (6,5) : Match réussi pour l’ancien gunner, qui n’a pas tremblé contre l’ogre mancunien. Aligné aux côtés des deux brésiliens il s’est adapté au jeu adverse pour poser de nombreux problèmes. Longstaff le remplace à la 70’.

Miguel Almiron (6,5) : Désireux de marquer, son souhait a été exaucé avec un but du genou… Actif sur son couloir, il n’a pas manqué d’essayer de se rendre disponible. Un match gâché par quelques erreurs techniques qu’on aura tendance à oublier. Sorti à la 83’ remplacé par Jacob Murphy.

Allan Saint-Maximin (8,5) : voir au haut de l'article.

Callum Wilson (6,5) : Buteur il a donné l’avantage aux siens sur une superbe action. Des choix parfois regrettables malgré un bon ensemble. Remplacé par Chris Wood

 

Manchester City

Ederson (6) : Loin d’être impérial, il encaisse trois buts dans le même match, chose rare à City.

Kyle Walker (6) : L’anglais a rarement été habitué à rencontrer autant d’adversité sur son couloir. Il a mis du temps à s’y adapter avant de redevenir un des latéraux les plus rapides et solides de Premier League.

John Stones (6): Sûrement pas son meilleur match, il a eu du mal face à la vitesse de Saint-Maximin et autres.

Nathan Aké (/) : Sorti sur blessure en première mi temps, laissant place à Ruben Dias qui aura comme son équipe prit la foudre dès ses premières minutes, avant de hausser son niveau à son standing habituel.

Joao Cancelo (6,5) : Offensivement correct, défensivement aussi, Cancelo n’a pas été le maître qu’il est souvent, c’est peut-être d’ailleurs ce qui a manqué à Manchester City. Néanmoins, il n’est pas non plus réellement critiquable sur l’ensemble de sa rencontre. Peut mieux faire.

Rodri (7) : Intelligent dans son placement, l’Espagnol a comme toujours joué avec malice ce qui lui a permis de récupérer de bons ballons. Utile sans être indispensable dans le jeu, un 6 de qualité.

Ilkay Gundogan (7) : Premier des six buteurs, il a fait un bon match avec de très belles combinaisons que cela soit avec ses milieux ou avec ses offensifs. Guardiola devrait continuer à lui faire confiance.

Kevin De Bruyne (8) : Même quand il ne paraît pas être dans un grand soir, le génie belge arrive à nous surprendre par des coups d’éclats. Personne ne peut rester indifférent face à ses passes délicatement placées ou à ses accélérations dévastatrices. Quand City va mal, De Bruyne redresse la barre.

Bernardo Silva (8) : Du grand, très grand Bernardo ! Passeur d’exception, dribbleur hors pair, et désormais bon finisseur. Buteur et passeur décisif il est celui avec KDB qui ont permis aux citizens de ne pas s’incliner à Saint James Park.

Phil Foden (6,5) : Moins influent que les autres en attaque, il a quand même harcelé Newcastle de courses vers l’avant. Appel, contre appel, accélérations n’ont jamais cessé mais en face la défense a tenu et a bien répondu à ses attaques.

Erling Haaland (6,5) : De nouveau, il n’a pas touché un nombre énorme de ballons. Une adaptation pas encore terminé en Angleterre, mais qui continue progressivement. Aujourd’hui il est monté à température. Recherché par ses coéquipiers il a fini par être trouvé pour le but du 3-2 à la 50’. De bon augure...

Lire plus