Costa Rica - Allemagne (2-4) : Les notes complètes [Coupe du monde - 3èmej.]

Homme du match: Havertz (7.5): ses deux buts quelques minutes seulement après son entrée en jeu inversent complètement la tendance. Si l'Allemagne est éliminée, elle termine tout de même sa coupe du monde sur une note positive.

Costa Rica (3-4-2-1)

Navas (7.5): impeccable ce soir, il réalise un nombre incroyable d'interventions en tout genre pour maintenir les siens dans le match jusqu'au bout.

Vargas (7): auteur d'un but qui permet au Costa Rica de prendre temporairement l'avantage, il est également précis et attentif en phase défensive.

Waston (7): décisif ce soir, il se montre solide face aux attaquants allemands et, bien qu'il n'en soit pas l'auteur, participe amplement à l'action qui amène les deux buts du Costa Rica.

Duarte (5): coupable d'une erreur de marquage sur le premier but allemand, il est décidément le joueur le moins convaincant de tout le secteur défensif qui s'en sort finalement plutôt bien.

Fuller (6): sa prestation est sobre et à la hauteur face à une Allemagne sérieusement en difficulté, du moins durant la première heure de jeu. Il cède sa place à Bennette à la 74ème minute.

Oviedo (6): il lit bien le jeu adverse et parvient à anticiper les Allemands à plusieurs reprises. La méthode sera efficace puisque les costariciens y auront cru jusqu'au bout. Contreras prend sa place à la 90ème minute.

Borges (6.5): probablement le plus constant côté Costa Rica, il est un point de repère au milieu de terrain. Beaucoup de ballons passent par lui et il parvient à mettre de l'ordre dans le jeu.

Tejeda (6.5): trop léger, il ne convainc pas jusqu'à la seconde période où il parvient à pousser le ballon dans les filets. Plus libre, son match prend un autre tournant à partir de son précieux but. Wilson prend sa place à la 90ème minute.

Aguilera (5.5): si le résultat n'est pas là, il ne manque cependant pas d'engagement et récupère de très bons ballons. L'absence de concrétisation convaincra toutefois son sélectionneur à appeler Salas (5) dès la reprise.

Campbell (5): il tente tout au long du match de se faire une place parmi les défenseurs allemands mais est trop bien encadré pour tenter quoi que ce soit.

Venegas (4.5): il touche peu de ballons et rate ses rares occasions de faire la différence, bien pris par la défense allemande. Il cède sa place à Matarrita à la 74ème minute.

Allemagne (4-2-3-1)

Neuer (5.5): pas toujours net sur les buts du Costa Rica, il réalise tout de même quelques précieuses interventions.

Kimmich (5.5): si défensivement sa prestation est impeccable, il rate beaucoup de ce qu'il entreprend en phase offensive et perd des ballons largement évitables.

Sule (6): il est solide et ne laisse presque rien passer. Seule grosse ombre au tableau, l'absence totale de la défense allemande sur le second but du Costa Rica.

Rudiger (6.5): il fait un gros match et, à l'image de Sule, n'est coupable que d'une seule erreur qui aurait tout de même pu coûter cher.

Raum (5): il délivre une passe décisive mais, pour le reste, se montre très imprécis et fait souvent de mauvais choix. Il cède sa place à Gotze à la 66ème minute.

Goretzka (5): pas vraiment dans son match ce soir, il est un peu léger malgré des adversaire peu agressifs en première période. Il cède sa place à Klostermann (6) dès la reprise.

Sané (6): engagé au milieu de terrain, il participe à la construction du jeu des siens mais est coupable de beaucoup trop d'imprécisions.

Gundogan (6): son match est satisfaisant ce soir, sans briller mais face à une équipe qui ne lui demande pas de réaliser de gros exploits. Il cède sa place à Fullkrug à la 54ème minute, qui inscrira le dernier but allemand.

Gnabry (6): plutôt convaincant en première période malgré quelques imprécisions, et notamment grâce à son but qui permet aux Allemands de prendre rapidement l'avantage, il perd de son intensité au fur et à mesure du match et n'apporte plus grand-chose.

Musiala (5): il tente beaucoup et rate tout autant. Une grande partie de ses tentatives sont largement en dehors et ses choix sont souvent discutables.

Muller (5.5): il montre de bonnes choses en première période et ses bons ballons mettent ses coéquipiers dans des situations avantageuses. Le rythme n'est plus le même en seconde période et il laisse sa place à Havertz (7.5) à la 66ème minute.

Lire plus