Clermont - Rennes (2-1) : Les notes complètes [Ligue 1 - 18ème j.]

Homme du match : J. Gastien (8) : Le sauveur ! Et qui d'autre ? Ca ne pouvait être que lui, et Gastien Senior pourra fêter cette belle victoire avec lui ce soir. Un match complet, des relances brillantes, une défense de fer, et le but de la délivrance à la fin, sur un ballon qu'il suit bien, rien de plus à dire.

Clermont Foot 63 : 3-4-3

Diaw (6) : Autant de possession pour aussi peu de tirs tentés, Rennes s'est pris pour l'Espagne au mondial et n'a pas inquiété sa cage.

Caufriez (5.5) : D'abord la main très discutable dans la surface, qui aurait tout à fait pu être sifflée, puis une défense de fer. Un globalement bon match de sa part.

Wieteska (6) : Faillible, certes, et pour autant imprenable, c'est le grand paradoxe d'un match réussi pour lui et son équipe. Remplacé par Ogier à la 90ème, juste pour le meilleur.

Seidu (5.5) : Une bonne défense, mais aussi et surtout des relances absolument impeccables.

Neto (6) : Riche de vitesse, d'intelligence et de technique, il a pris de vitesse Traoré à plusieurs reprises, pourtant un bon client, et l'a forcé à la faute à plusieurs reprises en prenant son pressing à contre-temps. Un peu moins actif en seconde cependant.

Magnin (7) : Une faculté exceptionnelle à se sortir d'un pressing coordonné et rythmé déconcertante, ça paraissait si facile.

J. Gastien : Voir ci-dessus.

Allevinah (7) : S'est amusé avec Truffert, enchaîne les déboulés aux avants postes, les bons retours défensifs et a été sur tous les fronts. Presque insolent, il galope encore à la 72ème en terminant Truffert (qui sort juste à la fin de l'action d'ailleurs), sur un énième sprint, et a en plus la lucidité pour revenir en arrière et ne pas perdre la balle. Il est remplacé par Zeffane à la 78ème, une vieille connaissance pour les Rennais.

Rashani (6) : Maillon important d'une équipe qui a bien fonctionné, il fait aussi beaucoup d'efforts pour revenir se placer dans le 5-4-1 en phase défensive.

Kyei (7.5) : Débloque la situation à la demie-heure en concluant bien une action qu'il suit jusqu'au bout, ce qui ne fut pas le cas de ses défenseurs, Theate, Traoré et Omari, on parle de vous. Un vrai funambule au milieu d'une foule de défenseurs, il s'en sort toujours en dribblant, et toujours avec le ballon. Remplacé par Andric à la 79ème, juste à temps pour provoquer le deuxième rouge.

Khaoui (6) : Initiateur des séquences de pressing, de contre, les petites passes dans les espaces, il aurait presque pris les Bretons à leur propre jeu. Remplacé par Cham à la 90ème.

Stade Rennais F.C. : 4-4-2

Mandanda (5) : On lui reprochera, en étant tâtillon, de sortir avec un peu de retard sur le but de Kyei. Il le laisse contrôler, s'emmener le ballon, et conclure. En sortant avec une demie seconde d'avance, il prend le ballon et l'enlève des pieds du Clermontois. Il repousse très bien le ballon sur le deuxième, mais peut hurler sur sa défense pour sa passivité. Sinon, RAS.

Truffert (4.5) : A été la chose d'Allevinah et n'a jamais vraiment réussi à faire grand chose de bien. Remplacé par Meling à la 75ème.

Theate (4) : Presque trop de ballons touchés. Tout est passé par lui, et ce n'est pas plus mal, mais jouer à la passe à 4 avec Omari, Truffert et Traoré sans monter, ça ne sert à rien.

Omari (2.5) : Une déviation fatale sur le but de Kyei. Il aurait voulu lui la mettre en profondeur, il n'aurait pas fait mieux. Avec sa touchette, il complique la sortie de son gardien en modifiant la trajectoire de la balle. Pas en confiance sur ses prises de balles, ses passes ne sont pas toujours très précises, il finit son match sur une annihilation d'action de but incontestable et prend rouge. C'en est presque surprenant que la VAR aie eu à intervenir tant ça semblait indiscutable. Laisse ses coéquipiers à 9.

Traoré (4) : Des bons mouvements avec Bourigeaud, c'est peut être l'une des seules choses qui a vraiment fonctionné en attaque, mais trop d'erreurs défensives et de placement. D'autant plus qu'Omari n'était pas vraiment la pour compenser. Au contraire.

Doku (4) : Il a tenté, mais pas beaucoup réussi. Marqué a la culotte par un Allevinah oppressant, il n'a pas pu faire grand chose et a un peu donné l'impression de subir son match. Remplacé par D. Doué à la 61ème, car il fallait changer quelque chose.

Tait (4.5) : Sans prendre complètement l'eau face à un super-efficace milieu Clermontois, il a lentement baissé de rythme et n'a pas non plus été aidé par les retours défensifs approximatifs d'Ugochukwu. Remplacé par Majer à la 60ème.

Ugochukwu (4.5) : C'est allé un peu trop vite pour lui. Avec autant d'intensité chez les Auvergnats, il est toujours arrivé au duel avec du retard, lui laissant 2 solutions : commettre une faute ou ne pas intervenir pour éviter cette dernière.

Bourigeaud (3.5) : Un match en demie-teinte. C'est peu de le dire. Commence avec un jaune assez sévère et en apparence insignifiant, joue bien son match, sans plus, avant de se faire exclure pour un deuxième jaune (celui-ci incontestable), et à la douche. Il verra Omari le rejoindre, et surtout ces deux-là seront en tribune pour le prochain match... Face au PSG, dimanche. En plus des absences de Terrier, Xeka et Santamaria notamment, ça pourrait coûter cher.

Gouiri (5.5) : Surnage un peu, participe au jeu, et tend à s'affirmer comme le remplacent spirituel du grand absent, Martin Terrier, il envoie cependant une énorme saucisse sur le parking à la 68ème alors qu'il y avait mieux à faire. Remplacé par Wooh à la 85ème, 10 minutes avant le drame.

Kalimuendo (5) : Absent, il a payé les frais d'une jeu statique auquel seulement les défenseurs et les ailiers ont eu la chance de contribuer. Trop peu d'appels en profondeur quand Clermont a joué en bloc médian, il court vite et aurait pu profiter de ces espaces pour proposer autre chose. Il sort de sa période d'hibernation et marque le but de l'égalisation, en jouant vite et dans le dos de la défense.

Lire plus