AS Rome - Bologne (1-0) : Les notes complètes [Serie A - 16ème j.]

Homme du match : Smalling (7,5) : Dans l'axe il a super bien fermé les espaces à Arnautovic durant la totalité de cette rencontre et s'est sacrifié pour ses coéquipiers. Sa concentration fût hors pair, il ne s'est pas fait déstabilisé. Dans les ultimes secondes il réalise un tacle important sur la frappe d'Arnautovic. L'ancien mancunien nous offre ici une performance plus que complète.

AS Rome : 3-5-2

Patricio (6) : Pas grand chose à signaler dans sa cage, le peu d'interventions à faire ont été brillament gérées par le portugais.

Ibanez (6) : Même si il a d'avantage eu de problèmes à résoudre dans le second acte de ce match, le brésilien est resté bel et bien solide. Une performance satisfaisante pour lui.

Mancini (7) : Impeccable dans le placement  et dans l'intensité durant cette rencontre, il a laissé aucun espaces aux offensifs de Bologne.

Celik (5,5) : L'ancien Lillois est bien resté solide défensivement et a été bon dans se secteur. Cependant son apport offensif sur le flanc droit de la Roma est resté limité et ses 17 pertes de balles font tâche.

Pellegrini (6,5) : Il ouvre le score plein de sang froid sur penalty en trompant le gardien en visant le petit filet droit et réalise par la suite une performance plus que correcte.

Cristante (6) : Au milieu il était le "multitâches" de cette équipe romaine, il a également fait les bons choix et a gagné des duels.

Tahirovic (4,5) : Le minot suédois était timide pour son second match de Série A et il a peiné a exister et est resté peu mobile  dans cette partie. Cependant il était propre dans ses transmissions. Remplacé par Matic (64')

El Shaarawy (4) : Dans un système de jeu assez défensif l'ailier italien s'est trop peu montré et était peu existant. Remplacé par Zalewski (64').

Dybala (5,5) : Le récent champion du monde avec l'Argentine à livré une performance assez satisfaisante. C'est bien. lui qui provoque le penalty en faveur de la Roma, par la suite on l'a pas tellement vu il est resté plutôt discret mais sa détermination et sa débauche d'énergie en finissant le match avec des crampes à fait plaisir à voir. Remplacé par Bove (73').

Zaniolo (4,5) : Une heure de jeu assez neutre et discrète , il n'a pas réellement pesé et fait mal aux défenseurs de Bologne malgré le fait qu'il ai persévéré à plusieurs reprises. Il rate également une belle occasion en début de seconde période.Sorti sur blessure et remplacé par Abraham (60') qui s'illustrera défensivement dans cette fin de match avec une tête essentielle pour repousser le ballon qui aurait pu finir au fond des filets.

 

Bologne : 4-2-3-1

Skorupski (5,5) : Il encaisse un penalty tôt dans ce match et n'y peut rien. Les legères situations offensives romaines ont été bien négociées ensuite.

Posch (6,5) : Défensivement il n'a eu aucun soucis dans son couloir droit et est resté constant durant 82 minutes avec de multiples duels remportés. Remplacé par Pyyhtia (82').

Soumaoro (5) : Fébrile en première période il a même failli offrir un but à Zaniolo en début de seconde. Il a prit de l'assurance et s'est montré d'avantage rugueux et efficace durant les 30 dernières minutes.

Lucumi (6) : Dans l'axe côté gauche il a été un peu fébrile au début du match avec des relances hasardeuses, mais ensuite il a été impeccable dans son placement et dans ses interventions. Il a causé de multiples problèmes sans réponses pour les attaquants de Rome.

Lykogiannis (4): Tacle crucial qui offre le penalty et la victoire à la Roma en étant en retard sur Dybala. Il livre ensuite une performance neutre. Remplacé par Cambiaso (65'), qui effectue une bonne entrée.

Medel (5,5) : Il a fournit une belle débauche d'énergie et le vétéran chilien a essayé de remonter la balle à plusieurs reprises avec des choix justes. Il est remplacé par Schouten (65').

Ferguson (5,5) : Le milieu e terrain écossais à livré un match correct avec de l'abnégation et de la fougue malgré quelques maladresses.

Orsolini (5,5) : Un des offensifs de Bologne les plus en vue dans cette rencontre avec des provocations, une verticalité dans ses choix et une envie d'aller vers l'avant. Sur le plan technique il a été cependant un peu brouillon, en témoigne ses 23 pertes de balle ce qui est trop.

Dominguez (5,5) : Il a bien animé le front de l'attaque de son équipe et a été satisfaisant techniquement parlant. Cependant il a été également comme certains de ses coéquipiers un peu trop maladroit.

Soriano (5,5) : L'ailier italien à été juste et cohérent dans ses choix offensif, il est resté malgré ça un peu trop timide dans le jeu. Remplacé par Aebischer (57').

Arnautovic (4) : Il a essayé d'exister et l'ancien Hammers s'est procuré quelques situations, mais il les a mal négociées et s'est montré maladroit devant Patricio.

 

Lire plus