Mondial 2018 – 3ème j. | Les notes de Mexique – Suède (0-3)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Granqvist (8): Le taulier de ce groupe suédois. Buteur face à la Corée, il a récidivé cet après-midi avec un penalty magnifiquement tiré. Défensivement il a tout réussi, il est assurément l’homme de ce match et de cette phase de poule pour les joueurs suédois.

Mexique

Ochoa (6):  Une première mi-temps dans la lignée de ses prestations avec sa sélection. Puis au retour des vestiaires, il bouche mal son angle sur le premier but, avant de partir du bon côté sur le penalty, sans pouvoir la toucher.

Alvarez (6,5): Très intéressant sur son côté droit, il a été le plus en vue des quatre défenseurs de la sélection mexicaine. Son apport offensif a été plus que correct notamment en première période. Il craque complètement en fin de match en marquant contre son camp.

Salcedo (6): Le défenseur central a eu un gros duel physique à livrer avec les deux attaquants suédois. Il a gagné la moitié de ses duels, notamment dans les airs. Pour la relance, il a pris très peu de risques.

Moreno (5,5): Coupable sur le penalty des suédois, il se livre bêtement sur un tacle mal maîtrisé. Avant cela, son match a été normal, sans plus. Sa faute lui coûte le huitième de finale qu’il ne pourra pas disputer.

Gallardo (5,5): Sacrifié à l’heure de jeu pour apporter une solution plus offensive. Avant sa sortie, il a su bien garder son côté, le tout en apportant offensivement. Au retour des vestiaires, il a eu un rôle beaucoup plus défensifs. Remplacé par Fabian (65′). 

Guardado (5): Un match plus que limite pour le capitaine de la sélection mexicaine. Peu d’impact au milieu de terrain. Sur le premier but, il a eu une attitude attentiste, qui a crée un décalage. Il va devoir se reprendre. Remplacé par Corona (75′). 

Herrera (6): Plus en vue que son compère du milieu de terrain, il a d’avantage proposé offensivement, comme le veut son jeu habituel. Malgré cela, au retour des vestiaires il n’a eu aucune incidence sur le jeu de son équipe. Comme ses coéquipiers il a sombré.

Layun (6): L’ailier mexicain a disparu après la pause. Auteur d’une première période plus que correct en étant à l’origine de plusieurs actions dangereuses de son équipe. Remplacé par Peralta (88′). 

Vela (5,5): Le dépositaire du jeu mexicain a failli dans la finition aujourd’hui. Très remuant dans les espaces, il a provoqué de nombreuses actions pour les siens. Malheureusement, il n’a jamais su mettre le ballon au fond, malgré une tête à bout portant (80′).

Lozano (4): Héros face à l’Allemagne, il est passé totalement à côté de son match aujourd’hui. Très peu de duels remportés, il s’est contenté de faire le strict minimum. Il va devoir faire mieux dans le huitième de finale.

Chicharito (6,5): Le numéro 14 mexicain a été croqueur aujourd’hui. Sur plusieurs situations il doit faire beaucoup mieux, et notamment cadrer ses frappes. Pour le reste dans ses appels, et son placement, il a été moins tranchant que d’habitude.

Suède

Olsen (7): Un seul arrêt à effectuer aujourd’hui, c’est le signe que son assise défensive a été à la hauteur de la rencontre.

Lustig (7,5): Match complet pour le latéral droit suédois. Un très bon apport offensif, qui a été facilité par son travail défensif pour annuler Lozano. En fin de match ses interventions ont été beaucoup moins propre, il récolte un carton jaune mérité.

Lindelof (7): L’ancien joueur du Benfica a confirmé sa réputation de joueur très à l’aise dans le duel physique. Face à Chicharito, il a livré un combat physique très important pour dégoûter le poids plume mexicain.

Granqvist (8): Voir ci-dessus. 

Augustinsson (7,5): Le premier buteur de ce match, à la suite d’une frappe ratée de Toivonen, il a su placer sa demi volée du gauche. Défensivement il a réussi un match plein, notamment face à Layun.

Larsson (6): Il est sorti blessé après un contact violent au centre du terrain. Avant ça il n’avait pas à son avantage, en livrant une prestation quelconque. Son apport défensif a été trop léger. Remplacé par Svensson (57′). 

Ekdal (6,5): Un peu plus en vu que son compère du milieu, il a réussi un peu plus de passes que son coéquipier. Il est notamment à l’origine du premier but avec une remontée de balle et un bon décalage. Remplacé par Hiljemark (79′). 

Claesson (6,5): L’ailier droit dont la côte monte dans ce mondial a une nouvelle fois montré l’étendue de son talent. Un très bon match notamment avec ses qualités techniques et de percussion.

Forsberg (7): Le meneur de jeu excentré de Leipzig a marché sur le milieu du mexique en seconde période. Tous les ballons sont passés par lui. Il en a fait de très bonnes choses. Il sera à suivre dans la suite de la compétition.

Berg (7,5): Encore un bon match pour Berg. Au duel, il a su se mettre en évidence. C’est notamment lui qui obtient le penalty du break. Avec deux frappes cadrées et deux passes clés, il a eu les plus grosses occasions de son équipe, sans pour autant marquer. Remplacé par Kiese Thelin (67′). 

Toivonen (5): Beaucoup moins en évidence que son coéquipier, il a eu beaucoup trop de déchets dans le dernier geste. Ce système avec deux pointes très similaire n’est pas vraiment construit pour le mettre en valeur.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.