Mondial 2018 – 2ème j. | Les notes de Portugal – Maroc (1-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Rui Patricio (7,5): Le sauveur du Portugal. Plusieurs parades décisives devant Benati et Belhanda pour permettre aux siens de conserver la victoire. Ses sorties aériennes et son calme font de lui un vrai dernier rempart.

Portugal

Rui Patricio (7,5): Voir ci-dessus. 

Cedric (5,5): Le latéral portugais a eu un match assez moyen. Comme son équipe il a énormément souffert défensivement, bien que le jeu du Maroc soit essentiellement passé de l’autre côté. Trop pauvre offensivement.

Pepe (5,5): Contrairement au match face à l’Espagne il a été très nerveux. Il a renoué avec ses vieux démons en commettant beaucoup de fautes. Pour autant il sauve son équipe devant Ziyech.

Jose Fonte (5,5): De la tête il est très bon, après ça, il a globalement du mal à se mettre en jambe et à défendre dans les petits espaces. Match moyen dans l’ensemble.

Guerreiro (3): Une catastrophe. Son match a viré au cauchemar dès que Amrabat a touché le ballon. Il a commis que des fautes grossières et inutiles dans des zones dangereuses. Un match à oublier rapidement pour lui.

Joao Moutinho (5): Un match décevant. Dans le jeu il n’a rien apporté, tandis que défensivement il a beaucoup couru après le ballon. Remplacé par Adrien Silva (88′), qui a eu le temps de prendre un jaune.

William Carvalho (6,5): Le meilleur portugais avec son gardien. Ce gars est libre et tous les clubs devraient se renseigner. Une maturité dans le jeu qui fait vraiment du bien à son équipe. Il ressort toujours propre, le tout en récupérant un bon nombre de ballons.

Bernardo Silva (4,5): Il a traversé le match sans vraiment l’impacter. Quelques accélérations, deux – trois dribbles mais rien de bien concret. Il doit faire plus s’il veut rester titulaire. Remplacé par Gelson Martins (58′), qui lui provoque beaucoup plus.

Joao Mario (4): Encore plus fantomatique que Bernardo et Cristiano réunis. C’est dommage qu’il n’apporte quasiment rien à son équipe car on sait qu’il a le talent pour le faire. Remplacé par Bruno Fernandes (69′). 

Cristiano Ronaldo (5): Il peut faire un match stratosphérique face à l’Espagne, et se trouer complètement face au Maroc. Un but qui masque une performance globale très faible. S’il veut battre le record de Fontaine et mener son Portugal très loin, il va devoir faire bien plus.

Guedes (4): L’ailier du PSG semble timoré avec ce maillot de la sélection. Il doit faire beaucoup mieux, notamment dans les trente derniers mètres. Trop de déchets, trop d’imprécisions pour ce niveau d’exigences.

Maroc

Munir (6): Surpris d’entrée de jeu par le coup de tête de Cristiano Ronaldo, il a rectifié le tir par la suite. Il s’interpose notamment devant Guedes dans un face à face.

Dirar (6): L’ancien joueur de Monaco a été globalement bon dans ce rôle plutôt défensif. Il a su se proposer pour suppléer Amrabat, tout en défendant très bien son couloir.

Benatia (6,5): Une nouvelle fois il fait plusieurs fautes inutiles très loin de son but qui lui ont valu un avertissement. Il aurait pu inscrire un but à deux reprises, mais il a manqué de précision u moment de conclure.

Da Costa (6): Le nom le plus portugais des marocains a lâché complètement le marquage sur le but de Cristiano. Par la suite il a commis de nombreuses fautes, notamment en fin de match où il aurait pu mériter un avertissement.

Hakimi (6): Le défenseur du Real Madrid connaît très bien Ronaldo. Sur deux actions il a d’ailleurs bien défendu sur l’attaquant portugais. Offensivement il s’est beaucoup projeté, même si le jeu des marocains a penché à droite.

El Ahmadi (6,5): Très bon avec le ballon dans les pieds, il a su orienter le jeu de son équipe. Défensivement il a exercé un bon pressing qui a gêné le milieu portugais. Remplacé par Harit (85′). 

Boussoufa (6): Le milieu technique du double pivot a eu une grande influence sur le jeu de son équipe. Jeu court, jeu long il a su bonifier chaque ballon qu’il a touché.

Amrabat (7): Il est devenu le cauchemar de Guerreiro. Tout le match il a causé les pires difficultés au joueur de Dortmund. Sa technique et son sens du placement ont fait de lui le danger numéro 1 du Maroc.

Belhanda (7): Le numéro 10 du Maroc a été très bon autant dans son jeu sans ballon, qu’avec le cuir dans les pieds. Il aurait pu marquer de la tête si Rui Patricio ne s’était pas étendu de tout son long. Remplacé par Carcela-Gonzalez (75′). 

Ziyech (7): Quelle qualité sur les cous de pieds arrêtés ! Chaque frappe est dangereuse, il aurait pu être crédité de deux passes décisives si ces coéquipiers avaient su mettre le ballon au fond. Sa qualité technique dans les petits espaces a été très intéressantes.

Boutaïb (4,5): Peu trouvé par ses coéquipiers, il a globalement déçu. Son jeu de tête n’est pas compatible avce la technique au sol de ses milieux offensifs. Sur sa seule action, il a pris un coup de coude de Pepe. Remplacé par El Kaabi (69′). 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.