Ligue Des Nations - Demi-Finale | Les notes de Belgique - France (2-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme Du Match : Mbappé (9) : Quel bonheur de le revoir à ce niveau avec les Bleus. Effectivement, la star parisienne a été le français le plus dangereux des quarante-cinq premières minutes. D'une part, puisqu'il s'est offert sans doute la plus grosse occasion du côté des Champions du Monde avec une volée captée par Courtois. Mais également et surtout grâce à ses différences faites dans son couloir grâce à sa vitesse et à sa qualité de dribble. En seconde période, l'ancien monégasque s'est montré décisif sur la réduction du score de Benzema en étant passeur décisif puis quelques instants plus tard en prenant ses responsabilités en transformant un pénalty obtenu par Griezmann. Le numéro 10 de l'Équipe De France nous a régalé ce soir grâce à son intelligence de jeu mais aussi sa volonté d'aider le collectif. Quoi de mieux que de célébrer sa cinquantième sélection avec une place en finale de la Ligue Des Nations ?

Belgique : 3-4-3

Courtois (5) : Après un premier acte plutôt calme avec une seule véritable parade (sur une volée de Mbappé), le portier de la Belgique s'est incliné à trois reprises par la suite malgré ses plusieurs arrêts durant cette deuxième mi-temps.

Alderweireld (4.5) : Mis à mal par un Mbappé chaud bouillant, le défenseur belge a pris le bouillon à certains moments.

Denayer (5) : Présent dans ses duels face à Mbappé, le lyonnais a réussi sa première période mais a eu plus de mal ensuite avec un manque de justesse physique. 

Vertonghen (6) : Belle partie pour le joueur du Benfica où il a récupéré un grand nombre de ballons dans les duels aériens.

Castagne (4.5) : Bien pris par Théo Hernandez, le joueur des Foxes n'a pas pu apporter le surnombre attendu dans le secteur offensif. Remplacé par Batshuayi.

Witsel (6) : Le milieu du Borussia Dortmund a apporté de la stabilité dans le jeu belge grâce à son gros volume de jeu.

Tielemans (5) : Présent dans le jeu belge durant vingt-cinq minutes en première période, le milieu de Leicester s'est éteint à l'image de son pays en seconde période et sera fautif sur le but de Mbappe en commettant une faute dans sa surface. Remplacé par Vanaken.

Ferreira Carrasco (7) : Avec la domination des Diables Rouges en première période, l'ailier de l'Atlético a lancé cette partie grâce à une frappe au premier poteau de Lloris qui prendra à contre pied ce dernier. Remuant sur son côté, il a participé au jeu offensif de sa nation.

De Bruyne (8) : Un De Bruyne des grands soirs. Effectivement, le meneur de jeu belge nous a une nouvelle fois régalé grâce à sa qualité de passe qui a fait la différence à deux reprises ce soir puisqu'il est double passeur décisif sur les réalisations de sa nation. Il a même sollicité Lloris en début de rencontre avec une volée stoppée par le portier des Spurs.

Lukaku (7) : Un Monstre ! Malgré la défaite de sa nation, l'attaquant des Blues nous a une nouvelle fois montré qu'il faisait partie des meilleurs 9 du Monde. Auteur d'un jeu en pivot exceptionnelle, il a su mettre la défense adverse en difficulté. Peu avant la fin de la première période, il laisse passer intelligemment le ballon de De Bruyne avant de prendre de vitesse un Lucas Hernandez assez loin du marquage pour ensuite conclure l'action d'une frappe pied droit dans la lucarne de Lloris. Malheureusement, il pensait avoir offert une place en finale aux Belges dans les dernières minutes du temps réglementaires, mais son doublé sera logiquement annulé pour une position de hors-jeu.

Hazard (6.5) : Une première mi-temps à la hauteur de son talent ! En effet, l'attaquant du Real Madrid a été dans tous les bons coups des Diables Rouges, l'ancien joueur de Chelsea a ensuite eu du mal à se faire une place dans le jeu de son pays en début de seconde période. Remplacé par Trossard. 

France : 3-4-1-2

Lloris (6) : Mis à contribution au bout de quatre minutes de jeu, le capitaine des Bleus sortira une énorme main ferme sur une volée de De Bruyne à bout portant. Par la suite, il s'inclinera à deux reprises en l'espace de trois minutes avant de vivre une deuxième période plus tranquille.

Koundé (6.5) : Le match avait pourtant mal commencé pour lui. En effet, sur un centre de Lukaku, le défenseur de Séville contre le centre mais remet le ballon dans l'axe où De Bruyne parvient a enchaîné, sans conséquence néanmoins. Néanmoins, il s'est montré irréprochable défensivement.

Varane (6) : Le joueur des Red Devils a réalisé un bon match en remportant la quasi-totalité de ses duels et en réussissant un grand nombre de ses transmissions.

Hernandez (6) : Titulaire dans une défense à trois, il a eu du mal à canaliser Lukaku durant la quasi-totalité de la première période à l'instar du but de ce dernier où le marquage du bavarois sera trop laxiste. Néanmoins, il a su élever son niveau par la suite et a su aider son frère dans certaines situations.

Pavard (5.5) : Comme bien souvent, il a une nouvelle fois montré des lacunes défensives comme on a pu le constater sur l'ouverture du score de Carrasco où l'ailier belge a tout le temps de frapper. Cependant, il s'est montré intéressant offensivement, puisqu'il est passeur décisif sur le but victorieux de Théo Hernandez. Remplacé par Dubois.

Pogba (6.5) : La Pioche a rayonné dans le milieu français ce soir grâce à sa capacité à faire la différence face à plusieurs belges en même temps. De plus, le Mancunien nous a fait vibrer sur son coup-franc en fin de rencontre qui s'est terminé sur l'angle de la barre.

Rabiot (5) : Acculé par la pression des milieux belges durant les quarante-cinq premières périodes, le joueur de la Vieille Dame a commis plusieurs imprécisions dans ses transmissions. Remplacé par Tchouaménie.

Hernandez (7) : Comme pour ses débuts en bleu, on a l'impression qu'il fait partie de cette équipe depuis de nombreuses années. Effectivement, le joueur de l'AC Milan a trouvé ses marques dans cette sélection. Précieux défensivement grâce à sa rapidité et son physique, le frère de Lucas a délivré tout un peuple grâce à une frappe croisée sous la lucarne opposée de Courtois pour le 3-2 à la 90ème.

Griezmann (6) : Après une première mi-temps assez timorée, Grizou s'est réveillé durant le second acte et a su être à l'origine de nombreuses situations français à l'instar du pénalty qu'il obtiendra suite à une faute de Tielemans.

Benzema (7) : KB19 a répondu présent aujourd'hui ! Malgré le fait qu'il n'est pas eu de situation à se mettre sous la dent en première mi temps, l'attaquant français n'a pas cessé de faire les efforts à la perte de balle. Cela a payé puisque suite à un pressing lancé par ce dernier, ses coéquipiers ont pu récupérer la balle avant de le servir à l'entrée de la surface. Dos au but, le madrilène parvient à se retourner et enchaîne une frappe croisée dans le petit filet opposé de Courtois et trompe la vigilance de son coéquipier en club. Ensuite,il a intensifié ses efforts et laissera même le ballon à Mbappé afin de tirer le pénalty. Remplacé par Veretout.

Mbappé : voir ci-dessus.