CAN – 1/8 de finale | Les notes de Ghana – Tunisie (1-1, 4-5 t.a.b)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Khenissi (7): Trois actions coup sur coup ont nourri le fil de ce match. Sur un centre en retrait, Khenissi se jette pour tacler le ballon mais Adams l’arrête d’une main oubliée par l’arbitre. Sur le corner suivant, c’est la barre que trouve l’ailier de l’Espérance avant la délivrance enfin. Sur un centre parfait de Kechrida, il fusille un Ofori désarmé. 1-0. Mais remplacé par Bedoui (90′) pour défendre, celui-ci, sur son premier ballon … marque contre son camp, et envoie le match aux prolongations, malheureux.

Les notes du Ghana:

Ofori (5,5): Il ne peut rien sur le but encaissé mais n’a malheureusement pas eu l’occasion de se mettre en valeur dans le match. Durant la séance de pénos, il n’a réussi aucun intérêt, mais en même temps, tous les penaltys tunisiens étaient d’une précision chirurgicale.

Adams (7): Quatrième poteau pour les ghanéens dans cette compétition, il est à l’actif de Kasim à la 16′ sur un corner. Véritable guerrier de sa défense, Adams a impressionné par son caractère et son abnégation.

Baba (6): Rarement pris à revers, tranquille, Baba a été cool.

Boye (5,5): Déjà exclu au cours de cette compétition, Boye a été averti dès le début de match. A part une frayeur à la 28′ suite à un tacle reçu au niveau du tibia, son match fut correct.

Yiadom (6): Grosse vitesse de pointe notamment sur ce retour en début de match qui arrache le ballon à Msakni, une activité « débordante » pour le latéral.

Wakaso (6): Parfait tirailleur des coups francs, un de ses premiers corners repris par Adams trouve le poteau. Puissant, prenant sa chance de loin, Wakaso a surement été le meilleur dans l’entrejeu ghanéen et a fait preuve d’énormément de caractère, peut être trop par moment, un carton jaune mérité pour un charge volontaire à la 87′, frustré par le cours du match.

Owusu (6): Virevoltant et technique, Owusu a ouvert pas mal de brèches sur le côté gauche tunisien, se targuant d’un petit pont délicieux sur Haddadi en seconde mi-temps.

Acquah (5,5): Relégué cette saison avec Empoli, Acquah a réalisé une prestation satisfaisante au milieu, mais a peut-être manqué d’allant offensif. Remplacé à la 75′ par Ekuban, le seul qui aura raté son penalty lors de la séance.

Partey (5,5): Le puissant milieu de l’Atletico a mené son milieu mais a manqué de précisions dans ses frappes.

J.Ayew (5): La doublette de frérots aura finalement déçu, aucun des deux ne sera sorti du lot. Très peu en vue, Ayew a en plus semblé par moment frustré et hors du match.

A.Ayew (5): Si l’on ne l’a pas trop vu en première mi-temps, Ayew ainé peut se mordre les doigts: son but talonnade est refusé injustement, et cela aurait changé tout le cours du match. Remplacé par le centenaire de sélections, Asamoah Gyan (84′).

 

Les notes de la Tunisie:

Hassen (6,5): Si sa saison fut blanche, son huitième de finale a été plein. Des parades de grande classe notamment sur cette frappe de Wakaso à la 79′ effleurée, avant de heurter le poteau. Sur l’égalisation, il n’est pas suffisamment sur ses appuis pour dévier la tête de son défenseur. Très peiné et frustré de devoir laisser sa place pour la séance de TAB à Ben Mustapha:

Bronn (5,5): Averti à la 12′, Bronn n’a finalement pas pâti de cet avertissement. Sobre, il a été parfaitement complémentaire avec Meriah.

Meriah (6): Le défenseur tunisien a touché énormément de ballons, dans l’anticipation et les relances, il a été très bon.

Haddadi (5): Le défenseur dijonnais n’a pas été grandiose, déjà sur le plan offensif où nous ne l’avons pas vu. Mais aussi défensivement où Owusu l’a plusieurs fois pris à revers.

Kerchrida (6): Pourtant jusque-là discret, sa montée supersonique et son centre parfaitement ajusté trouve le pied de Khenessi pour l’ouverture du score, dans un temps très fort des tunisiens.

Chalali (5): Une activité au milieu un peu stérile, malgré la possession, la présence du milieu a été bien plus occupé par Wakaso et Partey.

Skhiri (5,5): La sentinelle montpelliéraine a réalisé son match, tout en placement et en ratissage.

Sassi (5): A manqué de tranchant dans les transitions mais a été plus intéressant en seconde mi-temps.

Khenissi (7): voir ci-dessus.

Msakni (5,5): Le buteur des aigles de Carthage, buteur dans 4 CAN différentes, blessé lors du précédent Mondial à cause des ligaments croisés, a été actif sur le flanc de l’attaque mais a manqué de soutien de la part de ses ailiers et milieux. Remplacé à la 82′ par Sliti.

Badri (5): Quelques incrusions timides n’ont pas fait faillir le roseau ghanéen. Remplacé par Khazri (68′) qui a changé le cours du match en seulement quelques gestes de classe.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.