Ligue Europa – 6ème j. | Les notes de Copenhague – Bordeaux (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match :  Pablo (7) : Il n’est pas étranger à la victoire des siens ce soir. Sa sérénité couplée à sa vélocité a souvent annihilé les entreprises offensives danoises. En temoigne ses deux retours sur Skov aux 38e et 57e. Il a remporté quasiment tous ses duels et, même quand il perd le ballon, il le récupère aussitôt, comme à la 82e. Très présent de la tête également.

 

Copenhague (4-4-2)

Andersen (4) : Une première mi-temps tranquille tant les bordelais ont été improductifs. Une deuxième pas beaucoup plus compliquée sauf qu’il encaisse un but.

Ankersen (5) : Malgré quelques faiblesses techniques, son envie a suffi ce soir. Il a bien combiné, notamment avec Skov.

Vavro (5) : Sérieux, le défenseur slovaque a fait le boulot ce soir.

Bjelland (non noté) : Très vite blessé, il est remplacé à la 9e par Papagiannopoulos (4) : Il est bien rentré dans son match mais a ensuite montré quelques lacunes. Il est à deux doigts de provoquer un penalty pour une obstruction sur Briand et quelques minutes plus tard, ce même Briand lui grille la politesse pour l’ouverture du score.

Boilesen (5) : Il n’a pas eu beaucoup de travail défensif. Offensivement, il a apporté des solutions à son équipe. Il est remplacé à la 62e par Bengtsson qui s’est fait enrhumé par Karamoh sur le but girondin.

Skov (6) : En retard sur De Preville, il lui prend la cheville et récolte un carton jaune par la même occasion à la 22e. Mobile, il est devenu de plus en plus dangereux au fil du match. Sans Pablo, il aurait certainement ouvert le score à la 38e. Malheureux, il trouve le poteau à la 71e.

Falk (7) : Une grosse activité. Toujours disponible, c’est lui qui a mené le jeu des siens et son entente avec Zeca a fait énormément de mal au milieu bordelais. Il a attiré tous les ballons ce soir. Il possède aussi des qualités de percussion. Il a pris un carton jaune à la 30e pour son retour un peu musclé sur Cornelius. Il est remplacé à la 73e par Gregus.

Zeca (6) : Il propose toujours une solution au porteur du ballon. Il a beaucoup couru et a exercé un gros pressing digne du capitaine qu’il est au sein de cette équipe de Copenhague très joueuse mais pas vernie ce soir. Il est coupable d’une passe en retrait plein axe directement dans le pieds de Cornelius qui vendange l’action à la 36e.

Thomsen (5,5) : Il avait la balle d’égalisation à la 92e mais sa frappe placée a été repoussée par Costil. Le reste du temps il a joué assez juste.

Sotiriou (3) : Bien contenu par la défense bordelaise. Mis à part une frappe à la 64e suite à une erreur d’Otavio, il ne s’est pas montré à son avantage ce soir.

N’Doye (4) : Il a plus participé au jeu que son compère de l’attaque mais lui aussi a eu du mal à s’extirper de la toile tissée par Koundé et Pablo ce soir. Sur une remise parfaite de la tête de Thomsen, sa demi-volée vient tout de même s’écraser sur le poteau de Costil à la 46e.

 

Bordeaux (4-3-3)

Costil (6) :  Une belle présence, une parade sur une frappe de Sotiriou à la 64e et une autre sur la frappe de Thomsen à la 92e pour maintenir la victoire de son équipe.

Sabaly (4) : Il n’a rien apporté offensivement, il n’a pas trop mal défendu mais a quand même parfois été dépassé par les combinaisons de Thomsen et Boilosen.

Pablo (7) : Voir ci-dessus.

Koundé (6,5) : A l’image de ce très bon retour sur Skov à la 33e, il a signé une prestation aboutie.

Poundjé (4) : Son match est un copier/coller de celui de Sabaly et, avec Skov de son côté, c’était peut être encore plus difficile.

Plasil (3,5) : Après avoir touché pas mal de ballons dans les 10 premières minutes du match, il s’est ensuite éteint et n’a pas fait de différence.

Otavio (3,5) : Auteur d’un bon début de match dans lequel il a fait montre de sa technique et de sa solidarité en venant souvent aider ses coéquipiers, notamment sur les côtés. Mais, il s’est peu à peu éteint, pour même sortir de son match à la 64e lorsqu’il adresse une passe en retrait directement sur Sotiriou, heureusement sans conséquence.

Lerager (2,5) : Il s’est fait bouger et a été complètement dépassé par le milieu danois aujourd’hui.

Briand (5) : Un pressing trop mou et des incompréhensions avec ses collègues de l’attaque mais après un numéro de Karamoh, il reprend le centre de ce dernier d’une sublime talonnade pour ouvrir le score à la 74e sur la première occasion des girondins, synonyme du hold-up à venir. Il prend un carton jaune pour anti-jeu à la 24e.

Cornelius (3,5) : Le danois a imposé son physique en début de match face à son ancien club mais il a trop souvent  manqué d’application comme sur une passe importante pour De Preville à la 36e par exemple. Il est remplacé par Karamoh à la 60e qui a fait une bonne entrée en jeu en signant la passe décisive du soir.

De Preville (3,5) : De l’envie en début de match mais très peu de poids sur la rencontre. Il signe une frappe innofensive pour Andersen et est remplacé par Kamano à la 60e.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.