Ligue Europa – 3ème j. | Les notes de Rennes – Dyn. Kiev (1-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Boyalski (7):  Milieu box-to-box, il accompagna ses coéquipiers sur chaque phase offensive ukrainienne. Il s’est retrouvé à de nombreuses reprises aux abords de la surface de réparation. Très disponible dans l’entre-jeu et toujours précis dans ses transmissions, il a eu une énorme influence dans le jeu de son équipe. Après une passe décisive sur le premier but, il garda toute sa lucidité pour inscrire le second but sur un superbe ballon piqué à la 89′.

Stade Rennais (4-5-1)

Diallo (4) : Il n’a effectué aucun arrêt dans ce match, les deux frappes cadrées de Kiev ayant amené les deux buts. Il n’est pas exempt de tout reproche sur le ballon piqué de Boyalski.

Traoré (4,5) : Défensivement, il fût très souvent mis en difficulté par la puissance de Mykolenko. Il s’est aussi fait éliminé à plusieurs reprises par les dribbles de Sidcley, le contraignant à faire faute. En revanche, il s’est beaucoup rendu disponible sur les attaques rennaises.

Gelin (6) : Défenseur avec une excellente qualité de pied, il est la première brique du jeu rennais avec des relances précises et très souvent vers l’avant. Défensivement, il a muselé Verbic en sortant sur lui à chaque ballon et en anticipant ses appels en profondeur.

Da Silva (5) : Véritable tour de contrôle, il s’est montré impérial dans le domaine aérien. Il a parfois eu du mal à suivre les déplacements de Verbic, très remuant.

Bensebaini (5,5) : Ancien défenseur central, l’international algérien fût très fiable défensivement avec peu de duels perdus et un bon repli défensif. Sur les phases offensives, il a aussi beaucoup été servi dans son couloir et tenta sa chance à plusieurs reprises sans jamais trouver le cadre.

Sarr (5) : Toujours très actif, il a touché beaucoup de ballons en première période sans les exploiter correctement, bien cerné par la défense ukrainienne. Replacé en pointe en seconde mi-temps, il fût beaucoup plus intéressant dans ses appels derrière la défense. Il a aussi crée des différences grâce à sa qualité de dribbles et de percussion.

Andre (5) : Véritable milieu relayeur, son gros volume de jeu lui a permis de se projeter sur certaines phases offensives rennaises. Intéressant dans les transitions, il se projette à chaque récupération. Malheureusement, il a raté quelques passes importantes.

Johansson (6) : Au poste de sentinelle, il a ratissé un nombre très important de ballon au milieu de terrain avec beaucoup d’impact physique. Balle au pied, il joue simple, vite et très juste. Il vient certainement de gagner une place de titulaire ce soir. Remplacé par Léa-Siliki à la 90′.

Grenier (6) : Très inspiré ce soir, il a distillé de très bons ballons dans la surface de réparation adverse. Intelligent dans son positionnement, il a beaucoup combiné avec les joueurs de couloirs. Sur phase arrêtée, sa qualité de pied est extraordinaire et il trompa le gardien adverse sur un magnifique coup-franc lointain.

Del Castillo (5) : Assez discret en première mi-temps, il fût en revanche beaucoup plus en vue à la sortie des vestiaires. Il s’est illustré notamment sur les contre-attaques rennaises en remontant très vite les ballons. Remplacé par Bourigeaud à la 61′.

Niang (3) : Aligné à la pointe de l’attaque, il a été transparent ce soir. Toujours à contre-temps dans ses appels, en position de hors-jeu à plusieurs reprises, Ses coéquipiers n’ont jamais réussi à le trouver à la pointe de l’attaque. Sorti à la place de Ben Arfa à la 73′.

 

Dyn. Kiev (4-2-3-1)

Boyko (4,5) : Coupable sur le premier but rennais, il est resté dans son match et a fait le travail lorsqu’il a était sollicité.

Mykolenko (6) : Très énergique, il a mis énormément d’agressivité dans ce jeu. Il n’est d’ailleurs pas passé loin du 2ème jaune en première mi-temps.  Malgré tout, il a beaucoup participé dans son couloir se retrouvant en position de centre à plusieurs reprises.

Kadar (5,5) : Solide défensivement, il a fait preuve de sérénité dans ce match. Son placement intelligent et sa bonne lecture de jeu ont beaucoup gêné Niang, se retrouvant hors-jeu à plusieurs reprises. A la relance, il a à chaque fois essayé de trouver une solution dans l’intervalle devant lui.

Burda (5) : Un peu moins sollicité que son compère de défense, il n’a pas beaucoup été inquiété par les déplacements de Niang. Il réalise une intervention très importante dans les pieds de Sarr en seconde période.

Kedziora (5,5) : Assez discret dans ce match, il s’est surtout distingué par son but. Sa frappe, pleine d’équilibre et très puissante, est venue transpercer la lucarne de Diallo.

Buyalski (7) : voir ci-dessus.

Shepelev (4) : Un peu plus en retrait que Buyalski, il a cherché à venir chercher le ballon très bas pour orienter le jeu. Il a accusé du déchet dans ses transmissions, et son excès d’engagement dans ce match le conduira à quitter ses partenaires, exclu à la 85′.

Sidcley (5,5) : A l’aise techniquement, sa qualité de dribbles lui a permis de faire la différence à plusieurs reprises. Le très bon coup-franc obtenu en seconde mi-temps symbolise les difficultés qu’ont eu les rennais à le cadrer.  A noter également une bonne qualité de centre.

Garmash (4,5) : Très peu de combinaisons avec ses coéquipiers, il a perdu aussi beaucoup de ballons en seconde période. Il sera remplacé par Sydorchuk à la 67′.

Morozyuk (5) : Il a touché la barre transversale en début de match, puis s’est éteint petit à petit, le jeu ukrainien passant beaucoup plus par l’autre aile. Remplacé par Tche Tche à la 79′.

Verbic (5) : Très remuant, il a beaucoup proposé tout en variant ses appels mais a parfaitement été pris par la défense rennaise. Il n’a pas eu de réelles occasions devant le but, la charnière Gelin-Da Silva étant impérial sur chacun des centres de Kiev. Sorti à la place de Supriaka à la 73ème.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.