Ligue Europa – 1ère j. | Les notes de Monaco – Sturm Graz (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : KREPIN DIATTA (7) : Positionné un cran plus bas qu’à l’accoutumée, il a vraiment pesé sur le match par sa vitesse sur les premiers appuis et sa qualité de percussion. Même s’il semble encore jouer avec le frein à main, il a monté bien plus en un match ce soir que ce que l’on entrevoyait depuis son arrivée lors du mercato d’hiver. Son abnégation et sa bonne disposition ont été récompensé par un but de la tête qui s’avère décisif dans la course à la qualification.

 

 AS Monaco (3-4-3)

 

Nübel (6) : Il y a du mieux il faut le souligner même s’il semblait battu sur la frappe de Ljubic (43ème) juste avant la mi-temps. Quelques signes de fébrilité tout de même.

Jakobs (4) : Titulaire surprise sur le côté droit de la défense, on l’a très peu vu prendre son couloir, et son apport défensif à fait défaut parfois. Remplacé par Caio Henrique à la mi-temps

Maripan (6,5) : Un retour qui fait du bien. Son assurance et son attitude de patron ont bien contenu les rares assauts des Autrichiens. Un vrai leader de défense.

Pavlovic (6,5) : Lui aussi ne partait pas forcément favori pour le 11 de départ, mais il a su tirer son épingle du jeu avec un sens du combat en jaillissant souvent sur les premiers ballons, et une volonté de toujours bien faire.

Aguilar (6) : Il semble avoir repris du poil de la bête après deux CSC d’affilée en ligue 1. Sérieux et appliqué,

Matazo (6,5) : Il n’a pas manqué l’occasion de se montrer, lui qui n’avait pas encore eu sa chance d’entrée cette saison. Une belle activité et un dynamisme qui ont donné de l’allant à ses coéquipiers. Remplacé par Fofana (61ème).

Tchouameni (6) : Capitaine du soir, il a eu largement les épaules pour le rôle. Lecture du jeu, sens de l’anticipation et jeu vers l’avant, il a tout réussi. Mis à part un certain déchet dans le jeu long, pourtant une de ses qualités.

Gelson Martins (6) : De la provocation, des dribbles chaloupés et une belle frappe qui rase le poteau, il a été le grand animateur de la première mi-temps. Avant de baisser physiquement en seconde période. Remplacé par Golovin (61ème) passeur décisif.

Isidor (5) : Il a montré de belles promesses, mais le gap entre le National et la scène européenne s’est fait sentir. Encore un peu tendre. Remplacé par Fabregas à la mi-temps.

Volland (4) : Il rate encore une grosse occasion qui aurait du mettre Monaco à l’abri bien plus tôt. Remplacé par Ben Yedder (61ème).

 

SK Sturm Graz (4-3-3)

 

Siebenhandl (5) : Peu inquiété vu le peu d’offensives tranchantes de la part des monégasques, il n’a rien pu faire sur le but de Diatta.

Dante (4) : Il n’a jamais su régler le problème Gelson Martins en première période. Souvent dépassé

Wüthrich (4) : Précieux sur les ballons aériens, il ne peut rien sur l’ouverture du score.

Affengrüber (5) : Deux précieux sauvetages ont maintenu son équipe dans le match.

Gazibegovic (4) : Beausens du placement et de la couverture. Cependant il a baissé de régime jusqu’à sa sortie (72ème).

Kiteishvili (5) : Il s’est contenté de cadrer les montées de Gelson, son équipier étant souvent pris.

Stankovic (5) : Plaque tournante de l’équipe de Graz, il n’a pas eu l’influence escomptée.

Ljubic (6) : La patte et l’architecte du SK. A noter une belle frappe sur la barre qui méritait meilleur sort.

Jantscher (4) :  Très peu en vue malgré son volume physique.

Yeboah (6) : De la vitesse, un jeu de corps robuste, il lui a manqué de la technique pour pouvoir mieux jouer les bons coups.