Ligue des Champions - Finale | Les notes de Manchester City - Chelsea (0-1)

Homme du match : Havertz (7,5) :

Très bon quant à l’organisation du jeu des Blues, le milieu arrivé en provenance du Bayer Leverkusen l’été dernier a fait preuve d’une justesse qui a mis Werner dans d’excellentes dispositions. Récompensé de sa belle prestation du soir grâce au premier but en Ligue des Champions de sa carrière.

 

Manchester City (4-3-3) :

Ederson (4) : Alors qu’il passait une première mi-temps facile face aux frappes anodines de Werner, le portier brésilien est contraint de s’incliner face à un bon dribble d’Havertz, qui le mit dans le vent avant de conclure.

Zinchenko (5,5) : Un nombre incalculable de ballons récupérés est à mettre à son actif, lui qui a su mettre un terme aux tentatives de percées de Reece James. Par la suite, il eut du mal à se projeter puisque Azpilicueta veillait au grain.

Dias (4,5) : Dés les premiers duels, le défenseur mancunien a paru en difficulté que ce soit dans les airs, ou bien même dans ses placements. Preuve en est sur l’ouverture du score de Chelsea, où il n’a pas été assez attentif au déplacement de Kaï Havertz.

Stones (5) : Premier relanceur de son équipe, John Stones a su rattraper ses erreurs lorsque Werner partait dans son dos. Il s’est ensuite contenté de transmettre à ses latéraux qui n’ont pas joué aussi haut que d’habitude.

Walker (5,5) : Des montées dans le camp des Blues accompagnées d’une détermination et d’une puissance propre à ce qu’il nous propose depuis déjà plusieurs années. Défensivement parlant, il a été plutôt bon pour mettre en échec Chilwell.

Gundogan (5) : Pierre angulaire du milieu des Citizens, le numéro 8 a livré une rude bataille au niveau du rond central face à Ngolo Kanté en feu. Il a été moins offensif qu’à l’accoutumée ; peut-être parce qu’il n’était pas habitué à évoluer en 6…

De Bruyne (5) : Sans avoir été étincelant, le génie belge a malgré tout été à l’origine des rares offensives de son équipe. Auteur de sublimes combinaisons avec Zinchenko, ou encore Sterling, il a su déstabiliser à quelques reprises l’arrière-garde adverse. Dommage qu’il ne l’ait pas fait plus souvent. Sonné par Rudiger à l’heure de jeu, il est contraint de céder sa place au profit de Gabriel Jesus.

B. Silva (4) : Placé au milieu de terrain, le joueur révélé à Monaco s’est senti bien seul dans le cœur du jeu. Le feu follet portugais s’est démené tant bien que mal, mais cela ne suffisait pas. Raison pour laquelle Fernandinho le remplaça à la 64e.

Sterling (4) : Malgré le fait qu’il ait été capable de partir en contre rapidement, Raheem Sterling a toutefois manqué de réussite lorsqu’il s’approchait de la surface de réparation adverse. Remplacé par Sergio Agüero, pour son dernier match sous les couleurs de Manchester City.

Mahrez (4,5) : L’homme qui avait éliminé le PSG presque à lui tout seul n’a, cette fois, pas eu la même réussite. D’un côté, il a réussi à éliminer Chilwell à l’aide de ses dribbles de qualité. D’autre part, il se heurta ensuite à un roc indéboulonnable nommé Antonio Rudiger.

Foden (5) : Révélation du côté de Manchester cette saison, la pépite anglaise n’a pas eu l’apport offensif que nous pouvions espérer de sa part. Il a donné de bons ballons ses attaquants, qui ne les ont toutefois pas suffisamment bien exploités.

 

Chelsea (3-5-2) :

E. Mendy (5,5) : Sûr de lui sur sa ligne de but, mais également bien suppléé par sa défense, le gardien venu tout droit de Rennes en septembre dernier a été bon lors de cette rencontre au sommet de l’Europe.

Rudiger (6) : Auteur d’une intervention in extremis durant la première demi-heure, l’international allemand a su mettre en échec un joueur technique comme Mahrez.

T. Silva (non noté) : Patron de la défense londonienne, le défenseur central qui dispute sa seconde finale de C1 a repoussé à de nombreuses reprises les offensives des Citizens. Remplacé à son plus grand désarroi par Christensen (5,5) à la 39e, étant donné qu’il s’était blessé à la cuisse auparavant.

Azpilicueta (5,5) : Capitaine de cette valeureuse et surprenante équipe de Chelsea, l’Espagnol passé par l’OM a stoppé net les actions emmenées par Zinchenko et Sterling. Infranchissable.

Chilwell (6) : En difficulté dans le camp adverse, mais difficile à franchir dans sa moitié de terrain. Le latéral formé à Leicester a connu quelques difficultés face à Walker, mais il a quand même chipé de bons ballons dans les pieds de son adversaire du soir.

Jorginho (5,5) : Important aux côtés de Kanté, l’Italien a formé un tandem d’enfer avec le Français. Il a récupéré des ballons dans les pieds de Gundogan grâce à son pressing exercé dans sa moitié de terrain.

Kanté (7) : Très juste en ce qui concernait ses transmissions du ballon, le champion du monde en titre avec les Bleus a une nouvelle fois couru bien des kilomètres ce soir. Effectivement, sa capacité à récupérer la possession du ballon, et de l’amener, petit à petit, au niveau des seize mètres cinquante d’Ederson ; tout en distillant de très bonnes passes.

James (5,5) : Quelques fois en retard sur Sterling, le latéral droit s’est bien repris à partir de la 30e minute. Il a laissé moins d’espace dans son dos, ce qui gêna fortement son vis-à-vis.

Havertz (7,5) : Voir ci-dessus.

Werner (4) : Maladroit sur une offrande d’Havertz dans les dix premières minutes, qui résume plutôt bien sa prestation du soir ; et plus globalement de sa première saison en Angleterre. Ses déplacements dans les bons espaces ont toutefois été intelligents. Remplacé par Pulisic à la 66e.

Mount (7) : Rayonnant cette année, le milieu offensif anglais a distribué de très bons ballons à destination de ses attaquants. L’exemple du but d’Havertz démontre en effet toutes les qualités de ce joueur de 22 ans seulement, qui avait vu le déplacement de son partenaire. Remplacé par Kovacic à dix minutes de la fin du match.

Romain Caballero.

Voir aussi :