* Ligue des Champions (C1) *

Ligue des Champions - 1/2 Finale | Les notes d’OL - Bayern Munich (0-3)

Homme du match : Gnabry (8) :

Auteur de deux buts, dont un qui restera probablement dans les annales, l’international allemand ne peut être que l’Homme du Match de cette rencontre ! Il envoie son équipe en finale de la Ligue des Champions après avoir réalisé une performance de haute volée où il fut d’une efficacité démoniaque. Remplacé par Coutinho à la 75e.

 

Lyon (3-5-2) :

Lopes (5) : Bon sur sa ligne, le portier portugais s’est montré sérieux ce soir en écœurant les attaquants munichois. Il ne peut rien sur la magnifique lucarne trouvée par Gnabry à la 18e minute, ainsi que sur le cafouillage apportant le second but de l’allemand. Il craqua en fin de rencontre sur la tête puissante de Lewandowski.

Marçal (5,5) : De bonnes interventions devant les bavarois afin de repousser tant bien que mal le danger qui n’était jamais loin. Remplacé par Cherki pour le dernier quart d’heure de jeu.

Marcelo (4) : Quelques pertes de balle qui ont donné de bonnes occasions aux adversaires. Il perd un duel en fin de match, où Lewandowski prit le dessus pour marquer le 3e but.

Denayer (4,5) : Sur le reculoir sur chaque montée de Davies, le défenseur anglais a souvent eu besoin du soutien de ses partenaires pour arrêter le canadien.

Cornet (4) : Autant il a été très bon lors de son dernier match contre Manchester City, autant ce soir il est sans doute fautif sur les deux buts encaissés. Ce que nous lui reprochons sur ces faits de jeu ? Son marquage quelque peu trop laxiste. Sur le premier but il lâche complètement Gnabry lorsque celu-ci s’infiltra dans les 20 derniers mètres. Sur le second, il n’est pas là pour empêcher Gnabry de pousser la balle au fond.

Aouar (5) : En manque cruel d’inspiration au milieu, le numéro 8 de l’Olympique Lyonnais n’a pas été rassurant tant il a manqué des décalages qui semblaient pourtant faciles à réaliser.

Guimarães (4) : Trop rarement trouvé par ses partenaires, l’ancien joueur de l’Athletico Paranaense n’a tout simplement pas fait le poids face à un Thiago Alcantara sûr de lui et de son agilité technique. Logiquement remplacé à la mi-temps au profit de Thiago Mendes ().

Caqueret (6) : Particulièrement présent à la récupération du ballon, le tout jeune joueur de 20 ans a élevé son niveau à hauteur de l’enjeu de la rencontre. Ses passes en profondeur pour lancer ses attaquants en contre ont été de qualité.

Dubois (5,5) : Plutôt bon en terme de passes, lui qui en a réussi de très bonnes dans le dos des défenseurs adverses, notamment en début de rencontre. Remplacé par Tete à la 67e.

Toko-Ekambi (4,5) : Après un bel enchaînement durant le premier quart d’heure, il toucha le montant et manqua de peu d’ouvrir le score pour l’OL. Un raté regrettable puisque peu de temps après, les allemands surprirent Lopes et ses coéquipiers. Remplacé par Reine-Adélaïde à la 67e.

Depay (5) : L’attaquant lyonnais s’est procuré la première grosse occasion du match à la suite d’une contre-attaque éclaire, mais sa frappe finit dans le petit filet. Dembélé le remplaça à la 58e.

 

Bayern Munich (4-2-3-1) :

Neuer (7) : Bien aidé par le manque d’efficacité des lyonnais et aussi grâce à ses montants, le capitaine bavarois a réussi à garder ses cages inviolées.

Davies (5,5) : De très bonnes montées mais souvent bien pris par deux, voire trois joueurs adverses. Défensivement correct, en attaque il a su apporter une certaine présence dans le camp des hommes de Rudi Garcia.

Alaba (6) : Excellent dans ses duels entrepris, l’autrichien n’a rien lâché face à Toko-Ekambi ou même Léo Dubois. Son début de match semblait poussif, mais il est vite monté en puissance avant de finir le match comme infranchissable.

Boateng (6) : Solide et attentif, il confirme sa remontée en puissance depuis plusieurs semaines déjà. A de nombreuses reprises, il a sauvé les siens en contrant des centres lyonnais et avec des tacles salvateurs. Remplacé par Sule () à la grande surprise générale dès la mi-temps.

Kimmich (6) : Pas réellement impressionnant, le latéral droit fraîchement sacré champion d’Allemagne a assuré l’essentiel en intervenant à la régulière dans les pieds lyonnais sur chacune des occasions qui se présentaient à lui. Il centre parfaitement pour son avant-centre en fin de rencontre.

Goretzka (5) : Intéressant dans ses replis défensifs, il a régulièrement utilisé son corps pour contrer les frappes ou centres lyonnais. Remplacé par Benjamin Pavard à la 82e.

Thiago (6) : Le joueur espagnol a été très bon dans l’organisation du jeu côté Munich, en abusant positivement de transversales très précises. Remplacé par Tolisso à la 82e, lui qui affrontait donc son club formateur.

Perisič (5) : Des duels remportés face à un Jason Denayer peu inspiré, mais qui n’ont jamais abouti sur une quelconque occasion dangereuse. Remplacé par Coman à l’heure de jeu.

Müller (4,5) : Ce soir, le champion du monde 2014 n’a pas été très bon et a même été trop peu influent dans les offensives de son équipe. Ceci explique aussi pourquoi il a rarement touché le cuir et n’a pas eu d’occasions à se mettre sous la dent.

Gnabry (8) : Voir ci-dessus.

Lewandowski (6) : Un nouveau match où le serial buteur polonais marqua une nouvelle fois en Ligue des Champions. Il en est donc à son 15e but en 9 matches dans cette compétition. Son implication dans le jeu a été bonne avec ses une-deux qui ont souvent fait la différence.

Romain Caballero.

Lire la suite de l'article
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer