Ligue des Champions – 1/8 retour | Les notes de Barcelone – OL (5-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Lionel MESSI (9). Quel match du quintuple ballon d’or ! Un doublé et deux passes décisives ont été la réponse au triplé de Ronaldo hier. De plus, il a eu d’autres situations de marquer, mais sans succès.

 

FC Barcelone (4-3-3)

Marc-André TER STEGEN (6). Deux tirs cadrés subis, dont au moins un amenant le but lyonnais marqué à la suite d’un cafouillage sur lequel il ne peut rien, il n’a par conséquent rien eu à faire.

Sergi ROBERTO (6). Impliqué sur le cafouillage du but de Tousart, il n’a somme toute pas fait un mauvais match. Remplacé dans les dix dernières minutes par Nelson SEMEDO.

Clément LENGLET (6). Certainement victime d’un ascenseur de Marcelo qui devient passeur décisif sur le but de Lyon, il n’a globalement pas eu à s’employer.

Gérard PIQUÉ (7). Vigilant défensivement sur la dernière action lyonnaise de la première période, il s’est fait plaisir en inscrivant le quatrième but catalan après une montée en contre-attaque.

Jordi ALBA (6). Certaines combinaisons avec ses coéquipiers ont été intéressantes, il ne s’est pas pour autant montré extrêmement dangereux dans ces centres.

Ivan RAKITIC (6). Le Croate s’est essayé offensivement en vain, mais son travail du milieu s’est avéré précieux.

Sergio BUSQUETS (6). Des interventions juste, un jeu de passes varié souvent précis, l’espagnol a fait un bon match.

ARTHUR Henrique (5). Assez discret dans l’ensemble, il n’a pas réussi à percer les lignes défensives françaises, préférant sécuriser le milieu de terrain. Remplacé à l’aube du dernier quart d’heure par Arturo VIDAL pour amener du sang frais.

Philippe COUTINHO (7). Il a souvent exécuté des centres vicieux qui ont mis en danger la défense lyonnaise. Puis, il s’illustre en profitant du décalage de Suárez pour marquer dans le but vide le deuxième but de la partie. Il a eu une autre opportunité de marquer (68′) mais n’a pas pu régler correctement la mire. Remplacé (70′) par Ousmane DEMBÉLÉ qui se sera signalé en inscrivant le dernier but du match (86′).

Luis SUÁREZ (8). A côté de la plaque au match aller, l’Urugayen s’est réveillé ce soir. Un but, une passe décisive et un pénalty obtenu sont à mettre à son actif. Il a été difficile à museler pour la défense Lyonnaise.

Lionel MESSI (9)Voir ci-dessus.

 

Olympique Lyonnais (5-2-1-2)

Anthony LOPES (N/D). Le meilleur Lyonnais sur la pelouse du Camp Nou ce soir. D’entrée (3′), il s’est montré décisif avec une manchette devant Suárez. Ce choc avec Coutinho (22′) l’a complètement sonné. Il arrivera malgré tout à garder son niveau en déviant une nouvelle fois un ballon dangereux (29′). Malheureusement, il craque logiquement en se retrouvant seul devant Suárez et Coutinho sur le second but de Barcelone. Remplacé à la 34′ par son éternel suppléant, Matthieu GORGELIN (5) qui a dû se mettre d’entrée dans le match en déviant une tentative de Messi (40′), et a été décisif avec une sortie obligeant Coutinho à s’excentrer et l’empêchant ensuite de marquer (68′). A contrario, il n’a pas la main assez ferme et permet à Messi de signer un doublé (78′).

Léo DUBOIS (4). Il a eu des pertes de balle aux 30m qui ont mis en furie son entraîneur, qui a certainement dû le remettre en place. C’est pourquoi on ne l’a pas vu après, ni offensivement ni défensivement.

Jason DENAYER (4). Parlons du pénalty qu’il concède. Oui il se fait marcher dessus par Suárez, oui l’Urugayen en rajoute, mais après avoir revu l’action à vitesse réelle, le Belge se jette les deux pieds avant de manière assez brute et ne touche jamais le ballon. Par conséquent, le pénalty n’est pas scandaleux, le tacle étant très maladroit. A coté de cela, il a eu du mal à s’imposer, surtout sur le troisième but Catalan.

MARCELO Guedes (1). Ce n’est certainement pas le pire lyonnais qu’on pointe du doigt à première vue, mais le Brésilien a vraiment été nul. Sur une action (37′), il prend un petit-pont de Messi, avant de récupérer le ballon, mais son immense passivité lui a fait perdre le cuirà l’entrée de sa surface plein axe, permettant à Suárez de frapper. Ensuite, il ne s’est pas aligné correctement, permettant à Coutinho se se créer une action dangereuse (68′). De plus, il est fautif sur le deuxième but de Messi (78′) en reculant trop et en oubliant le mot « agressivité » , permettant à l’Argentin de frapper. Et enfin, d’un point de vue global, il n’a strictement rien fait en tant que libéro lorsqu’il s’agissait de sortir sur les attaquants adverses.

Fernando MARÇAL (5). Il s’est parfois fait surprendre par des départs dans son dos, mais il eu le mérite d’enlever un but à la Pulga en sauvant sur sa ligne (48′).

Ferland MENDY (2). Son contrôle complètement raté (alors que c’est une base du football !) avant sa blessure reflète son match : agaçant. Des pertes de balles évitables, un jeu long trop moyen, il n’a pas été au niveau, sauf une fois sur une percée dans la défense mais sans grand résultat. Il sort blessé, remplacé par Maxwell CORNET (78′) inexistant.

Lucas TOUSART (5). Mis à part son but, il n’a pas été si en vue, au contraire de son collègue du milieu.

Tanguy NDOMBÉLÉ (6). C’est lui qui a été le métronome côté Lyonnais. Il a récupéré beaucoup de ballons, les a retransmis de façon propre et s’est même essayé à la frappe (10′). Malheureusement, à l’image de son équipe, il a coulé.

Nabil FÉKIR (4). Trop discret. On attendait beaucoup du champion du monde, et il a déçu. Très, très peu en vue en première mi-temps, il a été mieux dans le temps fort lyonnais. Mais insuffisant pour lutter contre le Barça.

Moussa DEMBÉLÉ (4). L’ancien du Celtic n’a pas été souvent touché. En effet, les lyonnais sont souvent passées par lui en contre-attaque, c’est d’ailleurs là qu’il s’est le plus montré. Malheureusement, il a toujours été pris par la défense Catalane.

Memphis DEPAY (2). Il nous a fait une Vikash Dhorasso, c’est à dire qu’on n’a entendu son nom uniquement lorsque les commentateurs ont dit : « Changement pour Lyon, Depay va sortir et Traoré va rentrer. » Il a certes touché 48 ballons, mais il n’a pas fait de différences, comme un grand joueur aurait fait… Il est donc remplacé par Bertrand TRAORÉ qui aura participé au festival Barcelonnais en offrant le ballon à Messi pour le but de Piqué.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.