Ligue des Champions – 1/8 aller | Les notes de Borussia Mönchengladbach – Manchester City (0-2)

Homme du match : Cancelo (9) : Bien plus milieu de terrain que latéral gauche, Cancelo a brillé ce soir. Malgré des passes incisives et une prise de risque permanente pour casser les lignes adverses, l’ex bianconero montre très peu de déchet technique. Ses deux centres millimétrés font basculer la rencontre : crédité d’un assist pour Silva, il est avant dernier passeur sur le but de Jesus; bref, une prestation inoubliable pour le défenseur de 26 ans.

Borussia Mönchengladbach (4-3-3) :

Sommer (4) : Manchester City sait assez bien récupérer le ballon : pas besoin de leur faciliter la tâche avec des relances hasardeuses. Le suisse aurait aussi pu faire preuve d’anticipation sur le but de Silva et se montrer plus présent dans les airs.

Lainer (5) :  Bien en place sur son couloir droit, l’autrichien a peiné à exploiter de bonnes opportunités de contre-attaque. Remplacé par Lazaro (63ème).

Ginter (5) : À l’origine de plusieurs pertes de balles dont son équipe se serait volontiers passée, Ginter est resté plutôt solide dans ses duels défensifs.

Elvedi (7) : Pris de surprise par le petit Silva qui se faufile dans son dos, Elvedi est fautif sur l’ouverture du score mais responsable de nombreuses interventions décisives dans la surface. Il est le seul à tenter quelque chose lorsque Jesus double la mise.

Bensebaini (6,5) : Jamais pris de vitesse sur son couloir, l’algérien a éteint Sterling et tous ceux qui daignaient venir le provoquer. Attention toutefois à appuyer ses passes, car une remise en retrait pour Sommer a bien failli se convertir en un but de Jesus.

Neuhaus (5,5) : Agressif dans ses duels au milieu de terrain, l’allemand n’a pas toujours eu l’occasion de ressortir proprement.

Kramer (7) : Pas grand chose à reprocher ce soir au numéro 6 de Gladbach. Excellent récupérateur, il protège très bien sa balle et transmet sans prendre de risques. Souvent utile entre Ginter et Elvedi pour venir compléter la charnière centrale, Kramer a certainement contribué à limiter la casse.

Zakaria (8) : Jamais loin de sa défense en phase de repli, Denis Zakaria remonte très rapidement une fois le danger sorti de la surface. Essentiel au milieu de terrain, il gagne beaucoup de ballons et en perd peu. Ses passes vers l’avant et sa capacité d’accélération résument le mouvement offensif de son équipe.

Hofmann (5) : Juste techniquement et capable d’orienter le jeu les rares fois où il en a eu l’occasion, l’ancien joueur du BVB ne s’est pas assez montré. Remplacé par Wolf (87ème).

Stindl (4) :  Intéressant quand il redescend pour tenter de construire au milieu de terrain, le capitaine des “Fohlen” est resté beaucoup trop discret ce soir. Remplacé par Embolo (74ème).

Plea (3) : Quasiment invisible jusqu’à une aile de pigeon hors-cadre à la 62ème, le français est remplacé 30 secondes plus tard par son compatriote Marcus Thuram.

Manchester City (4-3-3) :

Ederson (7) : Soirée très tranquille pour le brésilien qui s’est facilité la vie en anticipant bien les (trop) longs ballons pour Plea.

Walker (5) : Arrière droit bien plus conventionnel que Cancelo, Walker n’a pas été mis en difficulté sur son couloir. Son match se résume principalement à quelques courses le long de la ligne de touche.

Laporte (5) : Élément le moins créatif du groupe citizen, difficile de savoir si Laporte aurait bien défendu ce soir, il n’en a pas vraiment eu l’occasion.

Dias (6) : Pas réellement inquiété non plus, le portugais demeure plus juste à la relance que son partenaire.

Cancelo (9) : Voir ci-dessous

Gundogan (7,5) : Pas le plus élégant chez les Skyblues, Gundogan fait la différence par ses décisions intelligentes et son jeu polyvalent. Passes en 1 touche, remises de la tête ou appels en profondeur, l’allemand est toujours là où on a besoin de lui.

Rodri (7) : Encore très bon en pointe basse du milieu citizen, Rodri a éteint plusieurs contre-attaques adverses mais parfois manqué de précision dans ses transversales.

Foden (8) : Juste techniquement, rapide dans ses transmissions, à l’aise en dribble et capable de prendre sa chance quand il en voit la possibilité, le benjamin de cette rencontre a montré l’assurance d’un grand joueur. Remplacé par Torres (80ème).

Sterling (5) : D’abord sur l’aile droite où il perd plusieurs duels puis à gauche où il disparaît peu à peu des radars, Sterling n’était pas sous son meilleur jour. Il est remplacé par Mahrez (69ème).

Jesus (7,5) : toujours impressionnant dans sa capacité à accélérer le jeu, le brésilien a encore des lacunes à la finition. Buteur sur une belle remise de Bernardo Silva, Jesus doit garder en tête ses occasions manquées et retravailler le dernier geste. Remplacé par Agüero (80ème).

Silva (8) : Parfois perdu quand il doit évoluer si haut sur le terrain, le portugais se force tant bien que mal à contribuer à la construction du jeu. Mais face à une défense placée vigilante sur les ballons au sol, les jaillissements aériens d’un bonhomme de 1m73 ont une valeur toute particulière. Buteur puis passeur pour Jesus, Bernardo Silva est l’un des grands artisans de cette belle victoire !