Serie A - 5ème j. | Les notes de Roma - Udinese (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Abraham (7) : L'Anglais monte en puissance avec une solide prestation ce soir. Il a su être disponible pour ses attaquants avec des courses tranchantes, des appels pertinents et un jeu propre balle au pied. Il a été présent dans la zone de vérité, une présence dérangeante pour l'arrière-garde adverse car il a souvent été en mesure de punir la moindre approximation adverse comme ce fut le cas (36') avec un but de renard. Shomurodov l'a remplacé (86').

AS Roma (4-2-3-1)

Patricio (6) : Un match bien maîtrisé même s'il ne fut pas assailli par le travail avec peu de frappes dangereuses à arrêter. Toutefois, il a su être là quand son équipe en a eu besoin avec des sorties maîtrisées et un arrêt sur un coup-franc de Deulofeu dans les arrêts de jeu.

Calafiori (6,5) : Le latéral italien a proposé de belles choses ce soir, notamment balle au pied où ses velléités offensives ont été intéressantes pour son équipe. Il a notamment réalisé un magnifique débordement pour offrir un but à Abraham (36'). Défensivement, ce fut plutôt bon malgré quelques espaces laissés de temps en temps dans son dos. Smalling l'a remplacé (69').

Ibanez (6) : Il a été globalement au rendez-vous sur le plan défensif avec une certaine efficacité dans ses interventions et de la rigueur dans le placement. Toutefois, il a parfois été imprécis balle au pied avec des relances un peu précipitées et pas toujours rassurantes.

Mancini (6,5) : Solide, il s'est même révélé précieux pour son équipe sur certaines situations. Notamment en fin de première période, quand il est venu se jeter dans les pieds de Pussetto pour priver l'attaquant frioulan d'un but tout fait. En outre, il a été très entreprenant, n'hésitant pas à se projeter efficacement vers l'avant.

Karsdorp (6,5) : Il a été très constant et performant aux deux extrémités du terrain. Ses montées ont été incisives et dangereuses pour l'adversaire permettant à son équipe d'avoir des ballons intéressants à exploiter. Défensivement, il a bien tenu son côté n'offrant que de rares situations à ses vis-à-vis.

Cristante (7) : Il a vraiment été l'homme à tout faire de l'équipe giallorossi ! Défensivement toujours précieux avec des retours en défense utiles, il a su guider les siens sur le plan offensif avec de bons coups de patte et une bonne vision du jeu qui ont amené des décalages dans la défense adverse.

Veretout (5,5) : Correct sans plus. Le néo-international français a proposé un contenu intéressant sur le plan physique avec des courses et une couverture de terrain pertinente. Mais, son rendement a été amoindri par du déchet technique dans les contrôles et les transmissions.

Mkhitaryan (5) : Match un peu neutre de l'Arménien qui n'a pas su réellement trouver la bonne carburation dans cette rencontre. Il a bien accompagné les situations de son équipe et les mouvements de ses partenaires mais il n'a jamais su faire de différences et a peu mis la défense adverse en difficulté.

Pellegrini (6) : Il fut bien en jambes ce soir, étant souvent au départ des principales actions romaines. Sa vista et son pied lui ont permis de mettre régulièrement en danger la défense frioulane. Toutefois, son match a été un peu terni par le carton rouge évitable qu'il a pris en fin de rencontre (90').

Zaniolo (5,5) : Sur courant alternatif ! Le jeune international italien a manqué de constance et de consistance dans cette partie. Il a parfois montré de bonnes intentions dans ses déplacements et ses passes mais il a quand même éprouvé quelques difficultés à faire la différence, étant loin d'être la principale menace pour la défense adverse. El Shaarawy l'a remplacé (74').

Abraham (7) : Voir ci-dessus.

Udinese (3-5-2)

Silvestri (5) : Il n'a pas vraiment fait d'arrêts décisifs dans ce match durant lequel il fut un peu plus mis à contribution que son homologue romain. Cependant, on pourra lui reprocher une sortie assez moyenne sur le but d'Abraham, pas vraiment dans le bon tempo, pas vraiment sur le ballon.

Samir (5,5) : Ce ne fut pas trop mal pour lui même s'il a commis quelques approximations tout au long de son match. Il a eu quelques problèmes dans la relance avec du déchet commettant parfois des petites boulettes. Surtout, il a été défaillant sur le but romain en lâchant son marquage sur Abraham.

Nuytinck (6,5) : Capitaine de la formation frioulane, le Néerlandais a justifié son statut avec un match propre et sérieux où il a souvent su s'interposer devant les attaquants giallorossi. Il a commis finalement peu d'erreurs et a surtout fait parler de lui pour ses interventions salutaires. Samardzic a pris sa place (79').

Becao (6) : Il a plutôt bien contenu les attaquants romains, se montrant assez solide face aux pénétrations adverses. En outre, il a su réaliser plusieurs interventions décisives pour préserver au maximum les gants de son gardien.

Udogie (5,5) : Il a fait preuve d'une superbe mentalité, étant entreprenant, offensif et plein d'envie. Il a perforé le milieu romain à plusieurs reprises se créant même la meilleure occasion frioulane de la partie d'une frappe légèrement trop croisée. Néanmoins, il a souvent perdu des ballons trop facilement manquant de lucidité sur certaines phases et mettant en danger sa défense. Stryger Larsen l'a remplacé (79').

Walace (4,5) : En-dessous. Il n'a pas vraiment livré une prestation à la hauteur de ce match, manquant clairement d'idées balle au pied et de solidité dans l'aspect défensif. Plus le match avançait, moins il apportait dans le collectif frioulan.

Makengo (6) : Une bonne prestation de l'ancien toulousain ! Il a su se montrer solide dans l'entrejeu, notamment dans les duels pour considérablement gêner les attaques romaines. Mais, il a aussi été inspiré offensivement avec de bonnes projections vers l'avant, ayant une influence dans les 30 derniers mètres adverses. Il a cédé sa place à Arslan (85').

Pereyra (5,5) : Quand il a pu s'exprimer, il a été utile aux offensives de son équipe. Sa qualité technique dans la conduite de balle et dans la passe ont permis à ses partenaires d'attaque de bénéficier d'un soutien efficace. Son abattage au milieu et son abnégation défensive ne furent pas non plus négligeables.

Molina (5,5) : Il a été plutôt régulier avec un niveau correct pendant une bonne partie de son temps de jeu ce soir. Défensivement, il a été assez peu pris dans son dos sauf sur le but d'Abraham (36') où Calafiori a pris le dessus sur lui. Offensivement, il a su apporter des solutions et des ouvertures par moments. Soppy a pris sa place (62').

Pussetto (4,5) : Un match loin d'être aisé pour lui ! Il a eu de grosses difficultés à se créer des occasions mais surtout pour prendre à défaut la défense romaine. Il aura quand même eu une réelle opportunité avant le repos mais Mancini lui a enlevé une réalisation dans le but vide. Beto a pris sa place (62').

Deulofeu (6,5) : Que d'efforts ! Mais que d'efforts mal récompensés ! L'ancien pensionnaire de La Masia a abattu un travail monstre sur le front de l'attaque, multipliant les courses et réussissant de nombreuses percées au sein de la défense romaine. Sa qualité technique en a fait un poison pour la Louve puisqu'il a souvent trouvé des partenaires bien placés, créant ainsi des occasions franches non converties au final.