Serie A - 34ème j. | Les notes de Crotone - Inter (0-2)

Homme du match: Eriksen (7.5): son entrée à la 65ème minute change le cours de la rencontre. Alors que l'Inter a du mal à concrétiser ses occasions, le Danois profite d'un bon service de Lukaku pour tromper Cordaz et envoyer le ballon au fond des filets, permettant ainsi à l'Inter de faire un immense pas vers un 19ème Scudetto en attendant le match qui opposera demain l'Atalanta à Sassuolo.

Crotone (3-4-1-2)

Cordaz (6): s'il ne se montre pas toujours serein, il ne peut pas vraiment intervenir sur les deux buts encaissés et multiplie les arrêts décisifs pour maintenir les siens dans la course.

Djidji (6.5): il est parfois pris de vitesse par son adversaire mais parvient tout de même à fermer les espaces in extremis. Il réalise également quelques précieuses interventions qui permettent de maintenir le suspens jusqu'au bout de la rencontre. 

Magallán (6): s'il se montre solide en première période, il perd ses moyens après la reprise et a du mal à résister aux offensives adverses. 

Golemić (6.5): malgré la défaite des siens, il se montre serein et prend peu de risques face aux hommes de Conte.

Molina (6.5): solide au milieu de terrain, il tente d'apporter du danger en distribuant de très bons centres en direction de ses coéquipiers, mais ne parvient pas à faire plier l'Inter.

Cigarini (6.5): toujours précis et bien en place, il tente de donner du rythme et se montre disponible pour ses coéquipiers. Il cède sa place dès la reprise à Eduardo (5.5) qui n'apportera pas grand-chose dans une rencontre dominée par l'Inter.

Benali (5.5): il trouve l'espace nécessaire pour s'exprimer mais a tendance à se montrer trop lent face à une équipe de l'Inter plus agressive. Il est remplacé par Vulic à la 66ème minute.  

Reca (6): il réalise une bonne entame de match et propose beaucoup en phase offensive. Il doit cependant céder sa place sur blessure dès la 36ème minute à Pereira (5) qui se rendra coupable de beaucoup trop de déchet technique.

Messias (7): généreux dans l'effort, il multiplie les tentatives pour mettre en difficulté les hommes de Conte. S'il ne parvient pas à changer le cours de la rencontre, il aura tout de même donné du fil à retordre à la défense intériste.

Ounas (7): il est sans aucun doute le plus dangereux du côté de Crotone. S'il ne trouve pas le chemin du but ce soir, il n'hésite pas à provoquer son adversaire, mettant sérieusement en difficulté les nerazzurri. Il cède sa place à Rivière à la 72ème minute.

Simy (5.5): il ne manque pas d'agressivité mais, face à une défense efficace de l'Inter, il ne parvient pas à se créer suffisamment d'espaces.

Inter  (3-5-2)

Handanovič (6): peu sollicité ce soir, il répond présent lorsqu'il est sollicité. 

Škriniar (7): solide, il lit parfaitement les mouvements des calabrais qui, malgré les efforts déployés, ont du mal à concrétiser.

De Vrij (7): Simy a du mal à exister ce soir, et le néerlandais n'y est pas pour rien. Il se montre attentif et n'a aucun mal à anticiper son adversaire du soir.

Bastoni (6.5): solide et efficace, il limite le danger apporté par les hommes de Cosmi.

Hakimi (6): bien pris par Reca en première période, il a peu d'influence sur le jeu. Il montre du mieux dès la reprise mais manque de précision en phase offensive. Il parvient cependant à doubler la mise en toute fin de match, assurant la victoire aux nerazzurri. 

Barella (5.5): un peu trop léger au sein de ce milieu de terrain, il manque également de précision lorsqu'il s'agit de servir ses partenaires. A noter toutefois sa bonne course en fin de match qui lui permet de servir Hakimi dans les meilleures conditions pour qu'il double la mise.

Brozović (7): le Croate contrôle totalement le milieu de terrain nerazzurro. Il n'hésite pas à anticiper les hommes de Cosmi qui s'approchent trop de la surface et dicte le rythme à une Inter qui a la possession.

Sensi (6.5): très actif, notamment en début de match, sa facilité à exploiter les espaces lui permet d'être à l'origine de nombreuses actions dangereuses. Il cède sa place à Eriksen à la 65ème minute.  

Darmian (5): il a peu d'impact dans son couloir et touche un nombre très restreint de ballons. Il cède sa place à Perisic à la 66ème minute.

L. Martínez (5.5): trop souvent transparent, il manque de régularité ce soir. Mise à part quelques bonnes inspirations, comme sur l'action qui lui pemet de trouver le poteau en première période, il a peu d'impact. Il cède sa place à Sanchez à la 65ème minute.

Lukaku (7): avec un poteau et un but signalé hors-jeu, le Belge n'aura pas trouvé le chemin des filets ce soir. Cependant, il ne perd pas de son influence puisqu'il multiplie les offensives pour mettre les calabrais et difficulté, et est à l'origine de l'action qui permet à Eriksen d'ouvrir le score.