Serie A – 2ème j. | Les notes de Naples – Milan (3 – 2)

napoli-milan-2018-zielinski
- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Zielinski (8) : auteur d’un doublé le milieu napolitain a été très influent dans le jeu de son équipe, par un jeu offensif très technique avec des passes bien distillées. Il sort pour Diawara (72′).

Naples

Ospina (4,5) : 2 buts encaissés et peu d’arrêts marquants à son actif, l’ancien Gunner n’a pas réalisé une partie très marquante sur sa ligne.

Hysaj (5,5) : quelques errances défensives durant la partie et pourtant pas vraiment pesant offensivement ce soir.

Albiol (5,5) : peu réactif en 1ère mi-temps avec une défense peu présente mais s’est bien rattrapé en seconde.

Koulibaly (6,5) : une défense satisfaisante tout au long du match. Il défend en avançant et relance très proprement.

Mario Rui (5,5) : une défense pas terrible qui a laissé des opportunités de but sérieuses à son adversaire. Remplacé par Luperto (73′).

Allan (7,5) : très combatif au milieu de terrain, le Brésilien a énormément contribué autant offensivement que défensivement, notamment par ses nombreux duels gagnés et sa passe décisive pour Mertens en fin de match.

Hamsik (6) : jouant plus reculé que ses 2 coéquipiers au milieu de terrain, il a pratiqué un jeu plus prudent à base de passes courtes et de couverture défensive qui reste néanmoins efficace. Remplacé par Mertens (63′), auteur du but de la victoire.

Zielinski (8) : (voir au haut de l’article)

Callejon (6) : sa passe décisive sur le premier but sauve son match car sa prestation globale reste insuffisante. Beaucoup de ballons perdus et quelques occasions faciles ratées.

Milik (5,5) : retrouvant peu à peu son vrai niveau, le buteur polonais a provoqué des frayeurs chez les Milanais par ses tirs qui auraient pu faire mouche mais qui n’ont pas été marqués.

Insigne (6,5) : encore un match très spectaculaire et pertinent dans le jeu à base de dribbles furtifs et de passes parfaitement dosées, il a assuré le spectacle !

Milan

Donnarumma (4) : déjà peu rassurant en fin de saison dernière, le jeune gardien a sauvé son équipe à plusieurs reprises pendant le match mais a commis une erreur cruciale sur l’action du 3ème but napolitain qui achève son équipe.

Calabria (6,5) : une très bonne partie des deux côtés du terrain et un but qui couronne cette performance.

Musacchio (5,5) : sur le banc depuis fin 2017, le défenseur argentin s’est plutôt bien débrouillé pour son retour en tant que titulaire, bien que trop hésitant à la relance.

Romagnoli (6,5) : le désormais capitaine s’est montré exemplaire en défense par sa propreté dans le jeu et sa qualité de relance.

Rodriguez (5,5) : excellent dans ses tâches défensives, le Suisse reste néanmoins peu fiable offensivement par ses passes vers l’avant peu certaines qui permet aux adversaire de reprendre le ballon.

Biglia (4) : des ballons perdus dans des zones très dangereuses et une couverture défensive qui laisse à désirer. Remplacé par Bakayoko (58′) auteur d’une entrée peu appréciable.

Kessie (4) : le milieu ivoirien a été très discret, étouffé au milieu de terrain où il a perdu énormément de duels.

Bonaventura (6) : une première mi-temps exceptionnelle, très performant offensivement, puis très discret dès la seconde période où il touchera de moins en moins de ballons. Il laissera sa place à Cutrone (81′).

Suso (5,5) : des dédoublements très intéressants avec Calabria. À part ça son jeu avec ses partenaires reste limité et persiste avec ses dribbles peu efficaces.

Higuain (4) : transparent en première période, l’ancien juventino et napolitain a raté des belles occasions en seconde période et peu dans le mouvement en contre-attaque.

Borini (3) : il a perdu tous ses ballons reçus, aucun réel apport dans le jeu. Trop limité techniquement pour assurer le poste d’ailier gauche. Il est remplacé par Laxalt (71′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.