Ligue 1 – 37ème j. | Les notes de Monaco – Amiens (2-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Golovin (6,5) :

Un but et une passe décisive à mettre à son actif. Souvent critiqué pour son manque d’allant offensif, il a toutefois répondu présent ce soir. Après un corner tiré en hauteur Falcao est à la réception pour mettre le ballon au fond, il parachève le maintien presque officiel de l’ASM avec une course de 40m pour ajuster Gurtner.

 

Monaco (4-4-2) :

Benaglio (6) : Peu d’occasions de la part des amiénois qui ont engendré les rares interventions de Benaglio. L’une d’entre elles est d’ailleurs un arrêt de la main ferme sur une frappe en fin de match de Otero sur coup franc.

Ballo-Touré (5,5) : Peu de débordements pour une fois, il a aussi été en difficulté pour transmettre à Martins qui n’a pas fait un grand match non plus. Néanmoins, sa défense contre Konaté a été de bon niveau pour empêcher l’attaquant de prendre de la vitesse.

Jemerson (5,5) : Une solidité défensive moindre que celle de Glik mais qui a tout de même été suffisante pour mettre en échec les attaques des joueurs d’Amiens.

Glik (6) : Énormément de dégagements de la part du roc polonais pour repousser les tentatives amiénoises.

Henrichs (6) : Très bon dans ses tacles défensifs contre Pieters notamment. Il a vraiment été bon dans ses duels en général.

Martins (5) : Plutôt moyenne cette rencontre de la part de Gelson Martins. Il n’a été percutant et en réussite que de rares fois durant le match. Rony Lopes prit sa place mais n’a eu qu’une seule percée dans la défense d’Amiens à se mettre sous la dent.

A. Silva (4) : Le joueur prêté par Leicester n’a pas réalisé un grand match ce soir en commettant trop de fautes par moment pour annihiler les attaques adverses.

Golovin (6,5) : Voir ci-dessus.

Sidibé (5,5) : Des montées intéressantes lui qui était positionné plus haut sur le terrain qu’à son habitude. Il s’est bien projeté vers l’avant, il dévie un ballon pour lancer Golovin dans la profondeur sur le 2e but.

Falcao (6) : Une précision devant le but remarquable et une hargne qui n’en était pas moins. Il réveille un petit peu son équipe avec sa tête rageuse sur un corner botté par Golovin. Naldo rentra en fin de match pour gagner du temps pour conserver l’avantage du 2-0.

Vinicius (5,5) : Des appels dans la profondeur à répétitions en première mi-temps, lors de laquelle il a eu de légers accrocs avec Adenon. Fabregas le remplaça à la 73e pour consolider le milieu de terrain monégasque ce qu’il a fait avec brio.

 

Amiens (4-4-2) :

Gurtner (3) : Il a clairement mis les siens en dedans après un but qu’il aurait pu éviter. Sur la tête de Falcao il s’emmêle les pinceaux et laisse filer le ballon au fond. Sur le second but, il sort bien et ne pouvait pas faire grand chose cette fois.

Pieters (4) : Régulièrement pris de vitesse, il n’a pas réussi à gérer les montées incessantes de Sidibe, ce dernier qui récupérait d’ailleurs quelques ballons dans les pieds du néerlandais.

Dibassy (5,5) : Une première mi-temps compliquée face à Vinicius qui proposa des appels dans le dos de Bakaye Dibassy. Puis c’est son placement qui posa problèmes face à Golovin où il est absent sur le second but monégasque.

Adenon (4) : De rudes contacts avec les offensifs de Monaco, un premier but encaissé où il ne se fait pas violence pour réellement jouer le ballon.

Krafth (5,5) : Comme l’ensemble du flanc droit de cette équipe d’Amiens il a bien défendu face aux assauts de Martins.

Ghoddos (5,5) : Il a proposé de rares choses intéressantes comme cette combinaison sur coup franc où Benaglio repoussa sa tentative. L’entrée de Timite n’a pas été un franc succès. Il n’a pas touché beaucoup de ballons, et le peu qu’il a eu à négocier n’a rien apporté.

Blin (4) : Souvent pris de vitesse par Golovin ou Sidibé, il n’a pas été impressionnant dans ses relances ni dans ses duels entrepris au cours de ce match. Gnahoré rentra en jeu mais n’apporta pas vraiment de solutions sur le front de l’attaque.

Monconduit (6) : Une précision dans ses relances qui ont trouvé preneur malgré la maladresse de ses attaquants. Il a récupéré quelques ballons dans les pieds des monégasques tels que Adrien Silva.

Otero (5,5) : Il aurait pu réduire l’écart si Benaglio ne réalisa pas un arrêt incroyable. Hormis cette occasion, il géra assez bien les courses et dribbles de Martins.

Guirassy (5,5) : Même s’il a été maladroit dans les rares occasions, il s’est quand même proposé au service de ses partenaires pour conserver le ballon par exemple.

Konaté (5) : Des occasions qui semblaient simples qui se sont révélées bien plus compliquées à être concrétisées par le sénégalais. Bodmer rentra à la 81e pour laisser parler son jeu de tête mais le nombre trop faible de ballon qu’il a touché ne l’ont pas mis en lumière.

Romain Caballero.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.