Ligue 1 - 35ème j. | Les notes de OM - Strasbourg (1-1)

L'homme du match : Djiku (7) : Pas facile de trouver un homme du match dans cette soirée de bien petit football,  mais le ghanéen a fait un excellent match avec du jeu vertical et c'est bien un des seuls ce soir, énormément d'impact au duel et beaucoup de ballons sortis.

OM (3-5-2)

Mandanda (6.5) : Présent, il a été décisif sur les quelques frappes tentées en contre par les strabourgeois, et ne peut rien sur le but d'une tête à bout portant

Caleta Car (3.5) : Inutile, transparent du début à la fin, lent comme une limace, il a ralenti le peu de jeu qu'il aurait pu provoquer balle au pied.

Alvaro (4) : Presque aussi êu influent que son compère croate, il n'a jamais accéléré, se contentant de petites passes courtes en défense et de râler un peu après l'arbitre de temps en temps

Balerdi (5.5) : Le plus vif derrière (c'était pas difficile ce soir), il a été relativement propre, rapide en projection vers l'avant et s'est également retrouvé en position de potentiel buteur en première période

Nagatomo (3.5) : Il n'a jamais pu servir à quoi que ce soit, loin des milieux, maladroit balle au pied, il n'y était pas lui non plus ce soir

Rongier (4) : Toujours aussi poussif, il a certes relayé quelques bons ballons et a essayé d'alterner un peu ces choix, mais il semble si peu en confiance, qu'il en serait presque agaçant.

Kamara (5) : Propre dans l'ensemble, il a touché un nombre incalculable de ballons, mais lui aussi n'a pas su créer un peu de jeu

Thauvin (4.5) : Toujours très loin de son bon niveau, il a un peu essayé, mais sans folie, sans astuce, encore un match très moyen dans la lignée de ses piètres prestations depuis quelques mois

Lirola (5) : On est tellement habitués à le voir excellent depuis son arrivée qu'on pourrait presque être déçus de cette prestation avec plus de déchet et beaucoup moins de poids dans le jeu. Cela dit, il a encore beaucoup donné, et est loin d'avoir été le plus irritant dans ce match désastreux.

Milik (4.5) : On attend mieux d'un joueur de sa stature, et une fois encore alors qu'il a un ballon de la tête à 3m des buts, il fait une passe au gardien.. Alors certes on ne peut pas lui reprocher son engagement, il vient à la recherche des ballons, mais il doit être plus percutant

Payet (4) : Un coup-franc sur la Lune, quelques corners sur Mars, et peu de poids dans le jeu ou lui aussi à tourné en rond, bref un non match

Strasbourg (5-3-2)

Sels (6) : Finalement peu sollicité à l'exception d'un bel arrêt réflexe devant Balerdi, il s'incline de peu en fin de match sur une tête de Benedetto qu'il effleure

Caci (5.5) : La brique gauche du bus défensif strasoubrgeois a fait son travail ce soir, sans étinceler mais avec beaucoup de rigueur, et proprement sans fautes ou presque

Mitrovic (6) : En place derrière au sein de la muraille bleue, il n'a jamais abdiqué et est allé inscrire un but serein de la tête, en bon conquérant

Kone (6) : D'excellentes interventions devant Milik qui n'aura jamais vraiment réussi à s'en défaire, et une relance plutôt rapide et dans le sens du jeu.

Guilbert (4.5) : De l'engagement, mais que de déchet !! Il a rendu les deux tiers des ballons aux marseillais soit avec des balles en louches hasardeuses soit avec des passes mal appuyées.

Liénard (6) : , Malgré beaucoup de déchet avec des frappes et passes pour personne, Liénard a eu le mérite d'insister, de beaucoup essayer et à finalement été récompensé par une faute décisive.

Aholou (6) : Omniprésent dans l'axe, il a empoisonné les tentatives de relances marseillaises avec un pressing haut intense et a en plus été plutôt agile balle au pied

Bellegarde (5) : Un peu discret dans ce match, il plus défendu que touché le ballon, mais lui aussi a parfaitement exécuté le plan de jeu, ou plutôt de non jeu, de Thierry Laurey, qui a failli permettre aux siens de réussir le hold-up parfait.

Ajorque (6) : Très volontaire, il a constamment cherché à décrocher pour récupérer des ballons et a tenté quelques frappes intéressantes bien qu'un peu tendres

Diallo (4) : Il a touché quelques ballons sans en faire quoi que ce soit, a moins été à la recherche de ballons que ses coéquipiers, et prend un carton stupide en fin de match pour avoir enlevé ses protèges tibias avant de sortir.