Ligue 1 - 34ème j. | Les notes de OGC Nice - Montpellier HSC (3-1)

Homme du match: Alexis Claude-Maurice (8,5): Une rencontre époustouflante pour l'ancien Lorientais: il récupère le ballon dans les pieds de Congré sur l'égalisation, est passeur décisif pour Todibo sur coup-franc avant de se muer en buteur dans la foulée, juste avant la mi-temps. Il a provoqué deux cartons jaunes et s'est régalé des espaces en seconde période également.

 

 

Nice (4-3-3):

 

Benitez (6): Il s'incline dès la troisième minute sur le but de Laborde, avant de faire les arrêts qu'il fallait devant Sambia mais surtout devant la reprise acrobatique de Laborde dans le dernier quart d'heure.

Kamara (6,5): Il a définitivement retrouvé un second souffle cette saison après un passage à vide. Il s'est montré très offensif dans une rencontre folle. Il n'a que très rarement été pris à défaut sur son couloir.

Saliba (5,5): Il est fautif sur le but de Laborde avec un mauvais alignement ainsi qu'un jugement de la trajectoire qui permet à l'ancien Bordelais d'ajuster tranquillement Benitez de près. Il s'est bien rattrapé par la suite et a été solide face à la fougue qui caractérise habituellement le MHSC.

Todibo (7): Très bon depuis son arrivée à l'OGC Nice, le défenseur français a été récompensé en inscrivant son premier but en Rouge et Noir, après avoir devancé la sortie de Jonas Omlin. Derrière, c'est toujours aussi costaud.

Lotomba (6,5): Sollicité essentiellement défensivement dans le premier acte, il n'a montré aucun signe de fébrilité et a joué plus libéré après le repos. Il n'est pas impliqué sur les buts mais a été l'auteur de bonnes percées dans le camp adverse. Remplacé par Dan Ndoye (81'). 

Schneiderlin (6,5): Il a haussé son niveau pour réaliser de belles interventions défensives, notamment une devant Sambia à l'entrée de la surface. Il a fluidifié le jeu et trouvé les passes qui cassent des lignes, la plupart du temps pour Claude-Maurice.

Boudaoui (7): Une première période de grande qualité pour le jeune Fennec. Il égalise d'une frappe plein de sang-froid sur un service de Dolberg qu'il bonifie sans opposition. Il a fourni beaucoup d'efforts dans le temps-fort de son équipe. Il fut moins en vue après la pause, ce qui est logique puisqu'il revient de blessure. Remplacé par Pierre Lees-Melou (64'), qui a profité des espaces dans le dernier quart d'heure.

Claude-Maurice (8,5): Voir ci-dessus.

Rony Lopes (5,5): Il est décisif sur l'ultime réalisation de son équipe, obligeant Congré à remettre dans l'axe sur Claude-Maurice. Ensuite, il n'a pas fait les bons choix face au but malgré quelques tentatives. Remplacé par Stanley Nsoki (90'+1). 

Atal (6): Pour sa première titularisation depuis un mois et demi, l'Algérien a été présent également. Ses prises de balles furent intéressantes et il aurait pu marquer si Omlin ne s'était pas interposé face à lui. Remplacé par Flavius Daniliuc (64'), auteur d'une belle entrée, difficile à bouger dans les duels.

Dolberg (6): Passeur décisif pour Boudaoui à la cinquième minute, l'ancien joueur de l'Ajax a pesé dans le jeu offensif des Aiglons même s'il aurait aimé boucler cette rencontre avec au moins un but au compteur.

 

Montpellier (4-3-3):

 

Omlin (5,5): Il est battu trois fois dans le premier acte mais a permis à son équipe d'espérer revenir au score avec de bonnes sorties aériennes et des interventions devant Claude-Maurice ou Atal notamment.

Ristic (3,5): Il a vécu un après-midi compliqué face à Atal et Rony Lopes, il n'a jamais pris l'ascendant dans les duels et a erré comme une âme en peine du début à la fin même s'il n'a pas directement été impliqué sur les buts encaissés.

Cozza (4,5): Le match aurait pu être tout autre s'il n'avait pas trouvé le poteau dès la première minute sur corner. Ensuite, il a été abandonné par ses coéquipiers sur l'égalisation où Nice était à 3 contre 1. Blessé à la cheville, il n'est pas resté jusqu'à la fin. Remplacé par Clément Vidal (78'). 

Congré (3): Auteur d'un doublé au match aller, le défenseur montpelliérain a vécu un après-midi beaucoup plus compliqué. Il se fait subtiliser le ballon sur l'égalisation niçoise puis remet malgré lui le ballon sur Claude-Maurice sur le but du 3-1. Touché à l'épaule, il a dû sortir. Remplacé par Damien Le Tallec (60'), qui a dépanné en charnière centrale avec les absents héraultais.

Sambia (4,5): Auteur d'une belle frappe sur laquelle Benitez a brillé, il a été plus en vue que Ristic de l'autre côté. Même si cela n'a pas porté ses fruits, il a fourni des efforts qui sont à souligner malgré un manque de réussite dans ses choix.

Ferri (4): Son duel avec Boudaoui fut l'une des clés de la première période, et ce que l'on peut remarquer c'est qu'il était souvent en retard par rapport à l'Algérien. Il a montré beaucoup de nervosité. Remplacé par Joris Chotard (60'). 

Savanier (4): Incertain avant ce match, le maître à jouer de l'entrejeu de Montpellier n'a pas été à son avantage cet après-midi. De l'agressivité dans les duels que l'on ne pourra pas lui enlever. Cependant, il n'a pas eu l'influence qu'il a d'habitude dans la construction du jeu.

Mollet (3,5): Le milieu offensif de Montpellier n'était pas dans le rythme aujourd'hui, comme en atteste son coup-franc passé au-dessus de la cage de Benitez. Il a écopé du premier carton jaune de la rencontre. Remplacé par Petar Skuletic (79'). 

Mavididi (3): L'attaquant Anglais, en grande forme ces dernières semaines, a été décevant à l'Allianz Riviera. Peu influent, il n'a pas pesé sur les événements. Remplacé par Elye Wahi (60'), qui a effectué une bonne entrée. Il a amené le poteau de Laborde dans les derniers instants.

Laborde (6): Il ouvre le score dès la troisième minute et aura été le montpelliérain le plus dangereux avec un poteau et une occasion qui a obligé Benitez à une belle envolée. En dépit de ses efforts, le MHSC n'a pas pu ramener de résultat positif de la Côte d'Azur.

Delort (5,5): Début de rencontre tonitruant pour lui, passeur décisif de la tête pour Laborde. Par la suite, cela s'est compliqué malgré une occasion créée pour Laborde et des signes de combativité qui ont été infructueux.

 

 

Voir aussi :