Ligue 1 - 29ème j. | Les notes de RC Lens - FC Metz (2-1)

Homme du match : Kalimuendo (7) : une nouvelle fois dans le onze de départ, le jeune Kalimuendo n'en finit plus et enchaîne les bonnes performances. Bien qu'il ne soit pas buteur sur ce match, il délivre une passe décisive et se montre dangereux tout au long de la rencontre grâce notamment à une très bonne qualité technique et une très bonne attitude sur le terrain. Souvent dans les bons coups, il n'a pas cessé de proposer des solutions à ses partenaires. Banza le remplace à la 70'.

RC Lens (3-5-2)

Leca (5,5) : Le gardien lensois n'a pas sorti sa meilleure prestation et aucun top arrêt n'est à signaler. Un match banal dans lequel il encaisse 2 buts, ce qui explique sa note moyenne.

Gradit (6) : très peu mis en danger par les attaques adverses, Jonathan Gradit réalise un match propre défensivement malgré les deux buts concédés.

Badé (6,5) : âgé de seulement 20 ans, il a démontré une grande présence dans les duels et un très bon impact physique. Il a tout de même commis quelques erreurs dans les relances mais a su prendre ses responsabilités sur de jolies remontées de balle, faisant remonter son bloc.

Medina (5,5) : Pourtant en forme ces derniers temps, le défenseur n'a pas livré une excellente prestation aujourd'hui. Il commet la faute et permet au FC Metz de revenir au score sur pénalty en première période. Match assez décevant au vu de ses capacités.

Haidara (6,5) : Avec un gros volume de jeu, Haidara a très bien tenu son couloir gauche en se montrant très généreux dans les courses. Il livre donc un bon match, que ce soit offensivement ou défensivement.

Doucoure (6) : le jeune malien a été pluôt bon dans la récupération du ballon au milieu de terrain mais il a manqué de précision dans ses relances qui manquaient de verticalité.

Cahuzac (7) : Comme à son habitude, le capitaine des sangs et or a été un leader sur le terrain. Il marque le but du 2-1 et aurait même pu s'offrir un doublé en toute fin de match si sa tête n'avait pas fini sa course sur le poteau. Du haut de ses 36 ans, Yannick Cahuzac nous montre encore de grandes qualités et une excelente condition physique.

Clauss (6,5) : Bien qu'il ouvre le score sur coup-franc au quart d'heure de jeu, Clauss s'est montré plutôt discret les 30 premières minutes du match. Il est beaucoup plus présent par la suite et se crée quelques occasions avant d'être remplacé par son coéquipier Michelin.

Fofana (6) : il est décidemment l'un des hommes les plus utilisés par Franck Haise en jouant une nouvelle fois 90 minutes. Il réalise un match satisfaisant, sans être transcedant mais en montrant de bonnes choses dans les dernières passes.

Kalimuendo : voir ci-dessus.

Sotoca (5,5) : l'ancien grenoblois fait lui aussi partie des hommes en forme de l'effectif lensois mais n'a réalisé son meilleur match en terme d'efficacité devant le but. Même s'il n'a pas perdu beaucoup de ballons sur le front de l'attaque, il n'a pas trouvé l'inspiration pour faire des différences. Il est remplacé par Gael Kakuta.

 

FC Metz (3-5-2)

Caillard (5,5) : comme son confrère dans le camp adverse, le gardien messin a réalisé un match satisfaisant dans l'ensemble mais concède tout de même 2 buts.

Boye (5,5) : Boye n'est pas auteur d'un grand match, il est notamment en difficulté sur certaines relances et n'a pas toujours été le meilleur dans les duels, face notamment à Kalimuendo qui lui a donné pas mal de fil à retordre.

Fofana (6) : il a été au dessus de ses coéquipiers en défense centrale et réalise un match assez satisfaisant. Il a été particulièrement présent dans les airs et dégageant plusieurs ballons dangereux.

Bronn (5,5) : même analyse que Boye, il n'a pas été très serein face aux attaques lensoises et assez souvent pris de vitesse dans son dos.

Udol (5) : le défenseur latéral de 24 ans, dans une position un peu plus haute aujourd'hui, n'a pas tiré son épingle du jeu et a montré des difficultés face aux offensives menées par Clauss. Il a également été très moyen offensivement en commetant des petites erreurs techniques.

Sarr (6) : il a certainement été un des meilleurs de son équipe en montrant un volume de jeu intéressant et une qualité technique qui a donné du fil à retordre au milieu lensois. Il est à l'origine de nombreuses attaques et fait donc un bon match.

Maiga (6) : dans un registre différent de Sarr, il a été très important dans la récupération du ballon mais trop juste techniquement pour fluidifier le jeu de son équipe.

Pajot (5) : très discret cet après-midi, il a même été à la limite de la transparence par moment. Il ne commet pas d'erreurs manifestes sur les phases défensives et offensives mais trop peu disponible pour un milieu de terrain censé organiser la distribution du ballon.

Delaine (6,5) : buteur grâce à une superbe frappe enroulée du pied gauche et ramenant son équipe à 2 buts partout, le joueur messin a lui aussi été plutôt discret tout au long du match. Il aurait pu être beaucoup plus présent et faire bien plus mal aux lensois.

Boulaya (5) : homme fort de l'effectif de Fredéric Antonetti, Farid Boulaya a pourtant réalisé un match frustrant. Bien tenu par la défense lensoise, il a eu du mal à s'exprimer et s'est trop souvent retrouvé devant sa défense, à la recherche de ballons.

Vagner (6,5) : il est buteur sur pénalty à la 27' et aurait pu marquer un deuxième but dans la foulée. Malheuresement, il a manqué de réalisme et n'a pas pu offrir l'avantage à son équipe. Son match reste globalement satisfaisant. Ambroise le remplace pour l'unique changement opéré par le coach Antonetti.