Ligue 1 - 28ème j. | Les notes de Bordeaux - PSG (0-1)

Homme du match: Kimpembe (7): Obligé de faire un gros match à cause des intentions bordelaises. Autoritaire et puissant, il n'a pas dû perdre un seul duel...

Bordeaux (4-3-3):

Costil (5): À son actif, une bonne sortie devant Icardi (61'), mais c'est à peu près tout dans ce match relativement fermé.

Sabaly (4,5): Malgré quelques bons centres et une capacité à éliminer sur son côté droit, il n'a pas été franchement utile au jeu des Girondins. Remplacé par Briand (87').

Koscielny (6): Vigilant, il a fait complètement sortir Icardi de son match. Ce qui a facilité beaucoup de choses.

Mexer (5): L'ancien champion de France avec Rennes en 2019 a fait le boulot, mais sans plus.

Benito (4): Lui aussi a fait le boulot, mais on ne l'a pas du tout vu prendre son couloir gauche et monter avec les siens.

Adli (6,5): Un gros match de l'omniprésent milieu de terrain. Il a sans doute des progrès à faire, mais son envie, son jeu en une touche et ses efforts défensifs ont fait la différence en milieu de terrain.

Zerkane (4): Un peu éclipsé par les prestations de ses compères de l'entre-jeu. Pas toujours très juste techniquement. Remplacé par Lacoux (78').

Kalu (6,5): Sans doute le meilleur bordelais du soir avec Adli. Très technique, son jeu de déviation a permis de trouver les espaces pour ses coéquipiers. À l'origine de tous les bons coups de son équipe, il est (et c'est regrettable) remplacé par De Préville (64') qui n'aura pas eu la même influence.

Seri (4): Après un carton jaune sévère obtenu très tôt (17'), il a mis un peu de temps pour se remettre dans son match. Solide mais en-deçà des Parisiens. Remplacé par Traoré (78').

Oudin (3): Peu précis, il s'est enfermé le long de la ligne de touche et a perdu nombre de duels, notamment face à Dagba.

Hwang (4): Il aura créé une grosse frayeur en première mi-temps, après une interception et une enroulée splendide, qui pour quelques centimètres aurait pu plonger les Parisiens dans le chaos. Mais c'est à peu près tout ce qu'il aura pu faire. Remplacé par Ben Arfa (64') qui à la 69ème combine bien avec Adli pour une frappe qui, elle aussi, passe très près du montant de Navas.

 

PSG (4-2-3-1)

Navas (5): Il peut remercier ses deux infranchissables centraux, qui annihilent quantité d'occasions. Quant à lui, comme à son habitude, une ou deux parades de grande classe lui suffisent pour préserver le clean sheet.

Dagba (4): Il a bien contré Oudin, mais a fréquemment paru inquiété. Pour preuve, la multitude de centres qu'il a dû envoyer en corner pour soulager les siens. Remplacé par Kehrer (78').

Marquinhos (6): La constance dans l'effort, l'abnégation, la confiance... Il a tout.

Kimpembe (7): voir ci-dessus.

Kurzawa (4): En-dessous physiquement, il n'a pas pris le même plaisir à jouer que d'habitude.

Danilo (4): Encore un peu fragile et pas très à l'aise. Paraît malheureusement d'un niveau moindre que ses partenaires.

Gueye (5,5): Éternel homme de l'ombre, il faut tout de même qu'on salue sa constance.

Sarabia (5): L'unique buteur du match à la 20ème à la suite d'un superbe enchaînement. On l'a peu vu par la suite. Remplacé par Diallo (86').

Rafinha (6): Une excellente première mi-temps, beaucoup de ballons touchés, il a porté les espoirs des siens. Très technique, il a perdu ses esprits en seconde partie de match.

Draxler (5): Comme Rafinha, il a fait une bonne première mi-temps, mais s'est essoufflée durant la seconde. Très collectif, sa vision et ses centres en retrait ont désarçonné l'arrière-garde des Girondins. À noter qu'en l'absence de Neymar et Paredes, c'est lui qui a tiré les coups-francs. Remplacé par un soulageant Herrera (74').

Icardi (3): Constamment obligé de faire faute sur Koscielny. A mal calculé nombre de situations. Souvent hors-jeu. Le dernier des quatre fantastiques n'a pas tenu son rang.