Ligue 1 – 24ème j. | Les notes de Nantes-Nîmes (2-4)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Ferri (7,5):  Après une première mi-temps ratée, le milieu défensif nîmois a sonné la révolte de son équipe en grattant des ballons précieux et en impulsant les offensives des Crocos. Il a fini par donner l’avantage à la 85′ en signant un but qui récompense une deuxième période pleine d’abnégation. Son apport est essentiel au collectif.

 

Nantes (4-3-3)

Tatarusanu (4): Il n’a pas eu beaucoup d’arrêts à effectuer, mais malheureusement pour lui, il s’est incliné quatre fois. Un match à oublier.

Fabio (5): Beaucoup d’activité en première mi-temps pour le latéral brésilien, mais il a manqué de rigueur ensuite. Le premier but gardois venant de son côté.

Carlos (4): Impeccable durant les 45 premières minutes, il s’est trop relâché ensuite en laissant trop d’espaces aux avants nîmois.

Pallois (5,5): Enorme en première période, au cours de laquelle il a remporté tous ses duels et s’est même permis quelques moments de folie. Il s’est fait surprendre ensuite.

Lima (4,5): très entreprenant offensivement à travers ses montées et ses centres, il n’a pas connu la réussite dans ses initiatives et aurait du boucher les espaces dans son dos.

Girotto (3): Il a été dépassé par la révolte Nîmoise, et a manqué d’impact dans les duels.

Touré (4): Il a eu beaucoup de déchet technique dans ses initiatives et a souvent été en retard. Il  n’a pas fait parler sa puissance et sa qualité de passe cette fois-ci.

Rongier (5): Une entame de match parfaite où il a donné le tempo et délivré un amour de centre pour Coulibaly (15′), il s’est fait plus discret ensuite, ne pouvant pas maintenir le rythme et ne parvenant plus à être décisif.

Waris (5): Sa demi-vollée sur l’action qui précède le premier but nantais est sensationnelle. Il a poursuit sur sa lancée en transformant le penalty du break (38′). Il s’est montré très remuant, et aurait même plus bénéficier d’un second penalty à la 71ème mais la VAR en a décidé autrement.

Limbombé (4): Intéressant en début de match en se montrant percutant, il a fait les mauvais choix ensuite.

Coulibaly (5,5): Il est parfaitement placé à la limite du hors-jeu pour inscrire le premier but de la tête, et a obtenu le penalty qui amène le second but. Grâce à sa taille, il a mis le danger dans la surface des rouges et blancs, mais il a baissé d’intensité en faisant moins de couses lors du deuxième acte.

 

Nîmes (4-4-2)

Bernardoni (5): Il s’est logiquement incliné devant Coulibaly et Waris en  première mi temps, mais il a su éviter d’en prendre un troisième ensuite et permis à son équipe de rester dans le match.

Paquiez (4,5): Son match s’est rapidement compliqué face aux assauts nantais, puis il a pu souffler à la fin.

Landre (5): Il a subi la première mi-temps emballée par les Canaris, puis il s’est repris  après la pause en surveillant de plus près les attaquants nantais.

Libohy (4,5): Il a complètement manqué son contrôle sur l’action qui amène le penalty. Signe qu’il n’était pas très bien à ce moment là. Il s’est montré plus solide ensuite.

Maouassa (4): Il n’a pas passé un après-midi  de tout repos face à Waris, mais il a pu compter sur ses coéquipiers pour ne pas trop s’en prendre à lui même.

Savanier (5,5): Il a signé une passe décisive sur un centre à ras de terre dès la reprise pour reprendre le dessus, et a fait preuve d’une belle qualité technique.

Bouanga (5): Timide durant la première partie, il s’est montré plus menaçant lors de la seconde, en manquant de peu l’égalisation (56′).

Bobichon (6): Sa frappe enroulée  est merveilleuse et lobe parfaitement Tatarusanu (69′). Il a signé le plus beau geste du match.

Rippart (5,5): Il a eu du mal à exister lors du 1er acte, mais il a beaucoup travaillé ensuite sans pour autant être décisif.

Guillaume (7): Son but dès la reprise a complètement remis son équipe sur le droit chemin, et il est également impliqué sur le but égalisateur.  Bernard Blaquart peut fortement compter sur sa présence pour terminer les actions.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.