* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 19ème j. | Les notes de FC Metz - OGC Nice (1-1)

Homme du match: Habib Maïga (7): Il s'est mis au diapason de son équipe, tentant à chaque fois de se rendre disponible. Il a eu une grande activité au milieu même malgré le temps faible de son équipe. Il conclut sa prestation en étant décisif sur l'égalisation car c'est lui qui est auteur de la première tentative qui, bien malgré lui, permet à Boye de remettre les compteurs à zéro.

 

 

Metz (5-4-1):

 

Oukidja (6,5): Il s'incline sur le penalty de Gouiri, mais il a contribué à laisser Metz dans cette rencontre avec un double arrêt devant Rony Lopes puis Reine-Adélaïde et il a été auteur de bonnes sorties qui auraient pu permettre à Nice d'être dangereux en contre.

Delaine (6): Une rencontre animée pour lui. Longtemps dans la difficulté face à la vivacité de Youcef Atal, il a néanmoins apporté offensivement à son équipe surtout dans le second acte et a été intéressant en fin de rencontre également.

Boye (6): Il s'est plutôt montré à son avantage dans cette partie, et il permet en plus à son équipe de prendre un point, en marquant de façon involontaire suite à une frappe de Maïga. Pas très académique mais efficace.

Kouyaté (4): Il a vécu une soirée compliquée, étant aux abois défensivement et en plus coupable d'une main qui a amené le penalty transformé par Gouiri. Heureusement pour lui que Boye et Bronn étaient concentrés.

Bronn (5,5): Il a eu du mal à rentrer dans son match avant de s'imposer comme l'un des patrons de la défense messine, étant positionné haut et il a également su parler ses qualités physiques dans le duel.

Centonze (6): Il aurait pu apporter davantage sans un certain déchet dans son jeu à certains moments, même s'il a su se régler dans les dernières minutes notamment dans sa qualité de centre. Il a bien géré le duo Kamara - Reine-Adélaïde qui était dangereux notamment en première période.

Maziz (4,5): L'ancien Manceau a été moins présent que Gueye offensivement mais il a été intéressant dans le replacement défensif. Remplacé par Pape Sarr (69'), qui a également fait du bien au FC Metz dans le dernier quart d'heure, ses coéquipiers montant en puissance au fur et à mesure.

Maïga (7): Voir ci-dessus. 

Angban (5): Il a tenté de se rendre disponible pour son équipe, même s'il a eu moins d'influence dans le jeu que Maïga ou Gueye par exemple. Il a en revanche pris la mesure du milieu niçois au fil du temps.

Gueye (6,5): Pendant longtemps, il a été le joueur Lorrain le plus dangereux, se procurant quatre occasions de but, butant à chaque fois sur Benitez, qui a brillé sur ses tentatives. Il aurait sans doute mérité d'être récompensé. Remplacé par Papa Yade (70'), menaçant lui aussi.

Leya Iseka (4): L'ancien toulousain n'a pas eu de réel impact à la pointe de l'attaque messine ce soir. Il ne s'est pas procuré la moindre occasion. Remplacé par Thierry Ambrose (70'), qui a apporté son dynamisme dans le temps-fort messin.

 

Nice (3-4-3):

 

Benitez (6,5): Le portier argentin, capitaine ce soir, a été très précieux pour permettre à son équipe de conserver tout de même un résultat positif. Il sauve du bout des gants un tir de Gueye puis a dû s'employer face à ce dernier à plusieurs reprises. Il ne peut absolument rien faire sur le but de Boye.

Nsoki (5): Il a fait un match correct, plombé par une grosse faute qui lui a logiquement valu un avertissement. Il insiste, impuissant, à l'égalisation gaguesque concédée par l'OGC Nice. En revanche, il faut mettre en avant ses progrès depuis quelques matchs.

Saliba (6): Pour son deuxième match de la semaine, il a une nouvelle fois fait bonne impression, ne perdant que très peu de duels et étant concentré sur les phases arrêtées défensives. S'il continue comme ça, il risque d'être le patron indiscutable de l'arrière-garde azuréenne.

Daniliuc (5,5): Une bonne prestation de sa part également malgré quelques pertes de balle évitables à la relance. Il semble s'imposer progressivement au sein de cette défense à trois centraux.

Kamara (5,5): Il s'est montré généreux dans l'effort, il a réussi à bien combiner avec Reine-Adélaïde dans le premier acte et il a été peu inquiété défensivement. Cela s'est un peu compliqué après la pause mais il a malgré tout su gérer ses efforts malgré la fatigue.

Thuram (4,5): Majoritairement actif dans le premier acte, il a eu des espaces qu'il n'a pas su exploiter au mieux. Il a peu à peu été pris par la montée en puissance de Metz et il a eu toutes les peines du monde à se rendre disponible.

Boudaoui (5): Pendant une grosse heure de jeu, il a été intéressant, partout sur le terrain et insistant dans le pressing. Malheureusement, il a semblé piocher physiquement par la suite et il a logiquement eu moins d'activité. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (89'). 

Atal (7): Jusqu'à sa sortie du terrain, il fut le meilleur joueur de l'OGC Nice. Absolument partout, il a été ultra offensif, a subi un nombre incalculable de fautes et s'est montré hermétique également en défense. Il s'est permis des gestes techniques de grande qualité qui font plaisir à voir. Remplacé par Jordan Lotomba (66'), en difficulté dans le dernier quart d'heure et inexistant dans les tâches offensives.

Reine-Adélaïde (6,5): Le joueur prêté par Lyon est de plus en plus présent dans le collectif et cela se ressent. Il participe à la quasi-totalité des actions et c'est lui qui lance Gouiri sur l'action du penalty. Il rate ensuite une balle de break puisqu'il est tombé sur un bon Oukidja.

Rony Lopes (5,5): Peut-être l'une de ses meilleures prestations de la saison. Remuant, il s'est montré intéressant dans ses appels. Il est également à l'origine de l'une des dernières réelles occasions niçoises de la partie. Remplacé par Kasper Dolberg (66'), très peu en vue après son entrée.

Gouiri (6): Il a marqué son dixième but de la saison toutes compétitions confondues sur un penalty qu'il avait lui même obtenu. Pour le reste, il a fourni des efforts mais il a buté sur le bloc compact des messins. Remplacé par Dan Ndoye (88'). 

 

Fermer
Fermer