* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 18ème j. | Les notes d'ASSE - PSG (1-1)

Homme du match: Marco Verratti (7): Il a été le joueur le plus influent dans cette rencontre, avec un nombre impressionnant de ballons touchés (144). Il s'est distingué par sa passe décisive pour Kean en première période puis il a fait preuve d'une grande maîtrise avec le ballon pour se sortir de situations périlleuses où les stéphanois mettaient du pressing. Le rendement du milieu du PSG n'aurait pas été le même sans l'Italien dans le Chaudron.

 

Saint-Etienne (4-4-2):

 

Moulin (6,5): Des parades déterminantes devant Kean à bout portant, Marquinhos sur corner et Di Maria de loin. Il a permis à son équipe de conserver un point malgré un manque de réussite sur le but puisque le ballon lui passe sous la jambe.

Kolodziejczak (6): Une rencontre sérieuse pour le joueur formé à l'OL, qui n'a pas été fortement sollicité par Di Maria. Il aurait davantage pu apporter offensivement, mais il s'est fait plus discret que son compère à droite Debuchy.

Retsos (6): En dépit d'un carton jaune récolté en fin de match, c'est un ensemble satisfaisant. Même s'il est trop court pour défendre sur Kean sur le but, il n'est pas pour autant le principal fautif sur l'action.

Moukoudi (6): L'ancien havrais a été performant également et sa complicité avec Retsos a littéralement mis en échec les attaques parisiennes. Il ne peut rien faire sur le but et a fait preuve d'une solidité qui met en confiance ses coéquipiers.

Debuchy (6): Il a fait briller Navas avec une jolie reprise de volée et s'est de manière générale montré ultra offensif et a également proposé de bonnes solutions de centre. Finalement, son seul accroc intervient sur le but de Paris, même s'il semble être poussé par Mbappé sur le ballon en profondeur.

Monnet-Paquet (5): Il fut un ton en-dessous du reste de l'équipe de Saint-Etienne ce soir, malgré quelques prises de risque. On attendait plus de son apport au jeu et on a davantage vu Nordin par exemple ou Bouanga. Remplacé par Ryad Boudebouz (63'), qui n'a pas eu beaucoup de ballons intéressants à exploiter.

Gourna-Douath (5,5): Le jeune milieu de terrain issu du centre de formation de l'ASSE ne s'est guère montré timide malgré ses 17 ans. Il n'a pas eu peur d'aller au duel et a tenu le rythme malgré les efforts fournis.

Youssouf (6): Une grosse débauche d'énergie, qui a fini par payer puisque c'est lui qui pousse Gueye à la faute sur l'ouverture du score. Il a tenté sa chance dans cette partie où il s'est montré actif. Remplacé par Charles Abi (83'). 

Nordin (6): Il s'est montré menaçant, sa vitesse et sa technique ont fait la différence dans cette rencontre où Bakker ainsi que l'arrière-garde parisienne dans sa globalité ont eu du mal à le neutraliser. Remplacé par Adil Aouchiche (82'), qui retrouvait son club formateur.

Bouanga (6,5): Il a manqué le coche à plusieurs reprises. D'abord en ratant un face à face avec Navas qui avait bien bouché l'angle, puis sur corner en frappant le poteau du portier costaricien qui était battu. Il est en revanche passeur décisif pour Hamouma. Remplacé par Nelson Sissoko (88'). 

Hamouma (6,5): Il était dans tous les bons coups offensifs des Verts. Il ouvre le score suite à un ballon piqué de près pour tromper Navas, puis il a eu quelques bonnes opportunités de mettre à mal la défense parisienne. Une menace permanente pour le PSG. Remplacé par Aimen Moueffek (83'), auteur d'un gros retour défensif en fin de rencontre pour apporter sa pierre à l'édifice.

 

Paris-SG (4-3-3):

 

Navas (6,5): Si Moulin a contribué au résultat final, il en est de même pour l'ancien gardien du Real Madrid, auteur d'interventions décisives, notamment devant Bouanga ou Debuchy. Son équipe aurait très bien pu perdre cette rencontre sans lui.

Bakker (5,5): Il a éprouvé pas mal de difficultés à défendre face à la fougue de Nordin, et l'unique réalisation de l'AS Saint-Etienne est venue de son côté. Par la suite, il fut plus tranquille car le jeu des Verts passait du côté droit de la défense du PSG.

Marquinhos (5,5): Il est en retard sur le but de Hamouma et se jette trop tardivement. Il a essayé de se racheter sur corner mais sa magnifique détente aérienne fut claquée en corner par un impeccable Moulin.

Kehrer (4,5): Il a eu du mal, notamment dans les relances (comme sur le but d'ailleurs), et a parfois fragilisé son équipe déjà bousculée par une belle équipe de Saint-Etienne. Il met souvent du temps avant de prendre une décision, un régal pour les attaquants des Verts dans leur opération pressing.

Dagba (5,5): Quelques montées intéressantes qui n'ont pas abouti à quelque chose de concret offensivement. Derrière, il fut nettement moins mis à contribution que Bakker ou Marquinhos par exemple. Remplacé par Timothée Pembélé (63'), auteur d'une bonne entrée.

Gueye (5): Son match ne fut pas mauvais, mais il est fortement terni par son erreur qui amène le but de Romain Hamouma. Pris par la vitesse du pressing de Youssouf, il a été dépossédé du ballon ce qui a mis le PSG dans de mauvaises dispositions pour la suite. Remplacé par Julian Draxler (63'), qui a apporté de l'agressivité au milieu parisien, on l'a vu beaucoup proposer sur le côté pour épauler un Mbappé relativement décevant.

Herrera (5,5): Il réalise un bon début de match, étant notamment à l'origine de l'action de Kean puisque c'est lui qui le lance en profondeur, mais peu à peu la nervosité l'a emporté et il a eu moins d'influence après la pause en dépit de ses 120 ballons touchés.

Verratti (7): Voir ci-dessus.

Mbappé (4,5): Il a été discret même si ses dribbles et ses accélérations peuvent toujours faire mal à l'adversaire. Avant-dernier passeur sur le seul but inscrit par Paris, il a tenté de se mettre en évidence par la suite mais n'a jamais trouvé la clé face au bloc bien regroupé des Verts.

Di Maria (4): La déception du soir, c'est lui. Souvent capable d'avoir un éclair de génie sortant les parisiens de situations compromettantes, il n'a cette fois pas pesé sur la rencontre. Son fait d'armes principal aura été sa frappe à l'entrée de la surface dans le dernier quart d'heure parfaitement négociée par Moulin. Remplacé par Pablo Sarabia (84'), qui rate la balle de match en envoyant le ballon dans les tribunes.

Kean (6,5): Il a les réflexes d'un attaquant et cela est bénéfique à son équipe. Au-delà du but qu'il a inscrit, il s'est également procuré deux grosses opportunités malgré le très faible nombre de ballons touchés. Il a obligé Moulin à un arrêt puis n'a pas cadré sa reprise dans le second acte.

Fermer
Fermer