* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 16ème j. | Les notes de OM - Reims (1-1)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Thauvin (6) :

C’est bel et bien Flotov qui s’est illustré sur les devants de l’attaque marseillaise, en réussissant à se démarquer aisément, mais en combinant intelligemment avec Sakai. Heureux buteur pour le 1-1, il est récompensé de son excellent match en inscrivant donc son 6e but de la saison.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (5) : Pas franchement inquiété par des Reimois assez peu adroits devant le but, il est trompé par un de ses propres partenaires ; à savoir Nagatomo.

Nagatomo (3,5) : Un mauvais match... Encore ! Cette fois-ci, il est clairement puni d’un but idiot où il dévie le ballon dans son propre but avec un geste assez étrange pour défendre. Logiquement remplacé par Khaoui à la 56e.

Caleta-Car (5,5) : Très peu d’opposition avec l’avant-centre adverse trop discret, l’international croate s’est montré irréprochable sur ses quelques interventions.

Alvaro (5,5) : Des relances de qualité qui ont souvent trouvé quelqu’un de disponible. Il a été solide et attentif pour contenir Boulaye Dia.

Sakai (5,5) : Offensivement disponible avec de très bonnes montées, ce fut plus compliqué en défense puisque le danger est quasi-systématiquement venu de son côté. Il a en effet eu du mal à défendre sur De Smet, et surtout Zeneli.

Gueye (5,5) : Disponible au cœur du jeu, le franco-sénégalais a fait un match correct en créant du liant entre les défenseurs et les joueurs offensifs. Remplacé par Cuisance à la 56e.

Kamara (6) : Bouba Kamara a été d’une importance cruciale au niveau du rond central. Il est vrai qu’il a gratté un nombre incalculable de ballons lorsque ses adversaires tentaient de se projeter en contres. Il a grandement suppléé ses défenseurs.

Rongier (6) : Son travail de coupure de passes permis d’empêcher Zeneli de prendre de la vitesse. Une énorme présence sur l’ensemble du terrain, que ce soit devant ou même derrière. Remplacé par Radonjić à la 85e.

Payet (4) : Une grossière perte de balle à la 20e minute qui précéda le but reimois. Absent des débats, il est vraiment loin d’avoir réalisé son meilleur match de la saison tant il n’a pas été suffisamment influent sur le jeu de l’OM.

Benedetto (5,5) : Bien muselé par la défense centrale adverse, Pipa Benedetto n’a pas pu se montrer dangereux très souvent ce soir. Sa plus grosse occasion reste sa frappe à la 40e, où Rajkovic s’interposa. Il donne une merveille de ballon à Thauvin de la tête pour l’égalisation. Remplacé par Germain à la 68e.

Thauvin (6) : Voir ci-dessus.

 

Stade de Reims (4-2-3-1) :

Rajkovic (5,5) : Ses arrêts réflexes ont longtemps mis en échec ses adversaires qui ont fini par trouver la faille ; un bon match malgré tout.

De Smet (5) : Intéressant lorsqu’il franchissait la moitié de terrain, il a eu beaucoup plus de difficultés pour empêcher Thauvin de s’incruster dans les 25 derniers mètres. Il n’est pas au marquage sur le but de ce dernier. Remplacé par Doucouré à la 63e.

Abdelhamid (6) : Patron de cette défense du Stade de Reims, le capitaine marocain a repoussé de nombreux centres venus des pieds de Sakai. Il a bien marqué Benedetto.

Faes (5,5) : Il a répondu présent sur les centres adverses, comme son acolyte de défense centrale. Il a repoussé un certain nombre de ballons, et plus particulièrement en seconde mi-temps.

Foket (5,5) : Sérieux, le latéral droit de Reims a bien repoussé les ballons sortants de sa surface de réparation. Payet n’a pas réussi à prendre le dessus sur le Belge de 26 ans.

Cassama (5,5) : Premier relanceur de son équipe, il a participé aux décalages lorsqu’il fallait aller rapidement de l’avant. Une certaine justesse dans es passes en profondeur à destination de Zeneli.

Chavalerin (5) : Pas vraiment en vue aujourd’hui, il a remporté quelques duels au retour des vestiaires, mais est resté impuissant face au pressing exercé par les Phocéens.

Zeneli (6) : Le kosovar est très, très à l’aise balle aux pieds ! Il n’a pas peur de provoquer les défenseurs adverses à l’aide de ses dribbles. Particulièrement actif lors de la remontée du ballon. Remplacé par Mbuku à la 72e.

Berisha (4,5) : De bien trop nombreuses pertes de balles à mettre à son actif, le joueur albanais a souvent mis les siens en danger lorsqu’il perdait des duels face à son vis-à-vis.

Cafaro (5,5) : A l’origine de la plupart des contre-attaques champenoises, Cafaro a prouvé qu’il avait une excellente vision du jeu afin de distiller de très bonnes passes à ses partenaires. Remplacé par Toure à la 72e.

Dia (3) : Le buteur de l’an passé au Vélodrome n’aura pas connu le même bonheur ce soir. Il a, en effet, été très rarement trouvé en de bonnes positions pour prendre sa chance. Remplacé par Kutesa à la 88e.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer