Ligue 1 – 11ème j. | Les notes de Monaco – Montpellier (3-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : CAIO HENRIQUE (8) : Grand artisan de la victoire monégasque à Eindhoven en Europa League cette semaine grâce à deux passes décisives, il a réitéré une grosse performance ce dimanche. Dans tous les bons coups, il a délivré un caviar à Volland pour l’ouverture du score et c’est sur sa frappe en seconde mi-temps, relachée par Omlin qui permet à Monaco de sceller le sort du match. Virevoltant et intenable sur son côté gauche, il a été un problème pour Montpellier jusqu’à sa sortie en fin de match, remplacé par Jakobs (75ème).

 

 AS Monaco (3-4-3)

 

Nübel (6) : Il maintient sa courbe de progression, et redevient un vrai gardien. Quelques relances risquées mais il est enfin décisif.

Aguilar (5,5) : Un ton en dessous de ses partenaires face à ses... partenaires. De l’engagement il sait en donner mes plusieurs petites erreurs techniques nuisent à son rendement.

Pavlovic (6) : Très solide défensivement jusqu’à l’heure de jeu, il a plongé physiquement en fin de match en étant souvent pris de vitesse.

Maripan (5,5) : Un peu moins à l’aise sur ce match où il est apparu parfois un fébrile. Pas très inspiré sur ses interventions et vite averti après une série de fautes à la limite. Remplacé par Disasi (45ème)

Matazo (7) : Il monte en régime, avec une belle activité au milieu et un placement intéressant. Il se montre disponible et propose toujours une solution au porteur du ballon.

Tchouameni (7) : Un match en mode patron où il ne s’est pas trop projeté, se contentant d’un excellent jeu long et de bonnes passes entre les lignes.

Diop (6) : Sa qualité technique est utile dans certains moments mais il doit mieux faire et être plus régulier. Remplacé par Jean Lucas (65ème)

Volland (7,5) : Son état physique s’améliore et cela se voit de suite. Souvent disponible dos au jeu et entre les lignes, son jeu en appui à fait mal aux Héraultais. Un but et une superbe passe décisive d’un délicieux « exter » pour son comparse Ben Yedder.

Gelson Martins (7) : Beaucoup de percussion et de provocation balle au pied ave peu de réussite mais une mise en danger constante dans son couloir. Récompensé par un but qui enterre les Montpelliérains.  Remplacé par Diatta (74ème).

Ben Yedder (6,5) : Un peu moins en vue que ses compère de l’attaque, il y va quand même de son but habituel si l’on se fie aux dernières journées (5 buts/sur les 6 derniers match). Remplacé par Boadu (75ème).

 

 

Montpellier (4-4-2)

 

Omlin (5) : Un sentiment d’impuissance le concernant puisque sur les trois buts encaissés il n’a rien pu faire, abandonné par ses défenseurs.

Cozza (5) : Énormément en difficulté cet après-midi face à Gelson Martins. Remplacé par Ristic (45ème).

Sakho (6) : Il est déjà le patron de cette défense montpelliéraine newlook. Il colmate les brêches et fait parler son physique pour s’imposer.

Esteve (4) : Pas à son avantage sur ce match. Un peu énigmatique sur l’action de Volland sur le deuxième but de l’ASM.

Sambia (4) : On l’a très peu vu déborder ou prendre don couloir. Blessé en fin de parti et remplacé par Souquet (75ème)

Chotard (5) : Invisible aujourd’hui, il a été mangé au milieu de terrain. Beaucoup de fautes et de ballon perdus.

Leroy (4) : A l’instar de son compère au milieu il a été souvent dépassé et joué sur le reculoir. Remplacé par Wahi (45ème) qui a amené vitesse, percussion et profondeur.

Savanier (7) : Peu en vue en première période, il a pris les commandes du jeu et sonné la révolte. Son jeu léché et la précision de ses passes sont un régal à voir. Trop seul pour ramener quelque chose de Principauté. unique buteur de son équipe sur pénalty.

Germain (5) : Pour son retour au stade Louis II, lui l’enfant du pays a traversé le match sans influer sur la rencontre. Aucun tir ni même une occasion. Un match à oublier. Remplacé par Makouana (65ème)

Mavididi (5,5) :  Même s’il a amené de la profondeur et fait jouer ses qualités athlétiques, il n’a pas pu peser réellement sur la rencontre. Remplacé par Giochanini (65ème).

Mollet (5) : On n’a pas remarqué le Mollet habituel, agressif et déterminé. Peu en réussite balle au pied, lui aussi n’a pas su peser dans ce match.