Ligue 1 - 10ème j. | Les notes de Troyes - OGC Nice (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Giulian Biancone (7): Omniprésent dans cette rencontre, le piston droit troyen était partout. Passeur décisif pour Baldé dès la quatrième minute, il aurait pu s'offrir un deuxième caviar si le but de Touzghar n'avait pas été refusé. Il a continué son activité jusqu'à la fin, menaçant à plusieurs reprises dans la surface du Gym.

 

Troyes (3-4-2-1):

 

Gallon (5,5): Le natif de Nice n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, si ce n'est sur une tentative lointaine de Gouiri. Ce qui ressort de sa rencontre est sa qualité de passes dans la relance qui a amené des attaques intéressantes pour Troyes.

Salmier (6): Une prestation solide pour le défenseur de l'ESTAC, très peu sollicité et qui était, comme l'ensemble de ses partenaires, dans le rythme de la rencontre.

Giraudon (6): Il n'a pas eu grand chose à faire mais il a eu le mérite de rester concentré de bout en bout face à une équipe de Nice qui n'a pas proposé grand chose d'intéressant en ce début d'après-midi.

El-Hajjam (non noté): Après une bonne entame, il se blesse à l'épaule après un duel avec Boudaoui. Remplacé par Adil Rami (27', 6), qui a effectué ses débuts avec l'ESTAC et qui a été intéressant malgré son manque de rythme.

Koné (6): Une première période intéressante, très précieux défensivement. Il a gagné beaucoup de ses duels face à Youcef Atal. Offensivement, il a eu quelques montées de bonne qualités également. Remplacé par Issa Kaboré (46', 6), auteur d'une entrée convaincante pour permettre aux siens de tenir le résultat.

Chavalerin (6): Il a tenu la baraque au milieu dans une rencontre rythmée où les deux équipes ont eu chacune leur tour des phases de possession. Son apport est en revanche indéniable pour garder l'équilibre du système troyen.

Kouamé (6): Malgré un carton jaune obtenu très tôt, il a su garder son calme pour bien gérer ses efforts. Il a bien contenu l'entrejeu décevant des Aiglons qui n'a pas beaucoup pesé dans cette rencontre.

Biancone (7): Voir ci-dessus. 

Ripart (6,5): L'ancien guerrier nîmois a mis à mal la défense azuréenne durant une bonne partie de la rencontre. Il participe à l'action du seul but du match, avant-dernier passeur sur la réalisation de Mama Baldé. Remplacé par Brandon Domingues (77'). 

Baldé (6): Une entame tonitruante marquée par un but après moins de cinq minutes de jeu, et une grosse activité sur son couloir gauche, surtout dans le premier acte. Remplacé par Tristan Dingomé (63'). 

Touzghar (5): Des efforts, mais il a été globalement moins en vue offensivement que Ripart et Baldé. Il marque un joli but dans la surface, qui a été déjugé par la VAR pour hors-jeu. Remplacé par Hyun-Jun Suk (78'). 

 

Nice (4-4-2):

 

Benitez (5,5): Il ne peut rien sur le but de Baldé, mais a malgré tout maintenu son équipe dans le match avec un arrêt magnifique devant Touzghar. Insuffisant cependant pour que son équipe n'évite la défaite.

Kamara (4): Le but vient de son côté, et il n'a pas su contenir la fougue d'un intenable Biancone, présent dans tous les bons coups offensifs de son équipe. Ce fut également laborieux dans ses interventions.

Dante (5): Heureusement qu'il était là, son expérience a été utile pour stabiliser la défense et il a récupéré quelques ballons chauds. Ce n'était pas sa meilleure prestation, mais à la veille de ses 38 ans, il continue d'avoir la santé.

Todibo (4,5): Il n'a pas été très serein dans cette rencontre. Du déchet technique inhabituel et un manque de concentration sur le marquage. Il n'est pas bien entré dans sa rencontre et Nice l'a payé jusqu'à la fin.

Atal (5): Au moins, il aura tenté, mais il s'est heurté au bloc solide de Troyes qui ne lui a rien laissé. Il n'a pas grand chose à se reprocher défensivement mais doit améliorer son physique pour gagner plus de duels.

Stengs (3): Changement de coiffure et changement de comportement pour le néerlandais, totalement transparent dans ce match. Les rares fois où il a pu avoir le cuir en bonne position, il n'a pas marqué les esprits. Remplacé par Alexis Claude-Maurice (72'), qui effectuait son retour sur les terrains après sa blessure au péroné au mois de mai.

Lemina (4,5): De bonnes interceptions, mais le tandem qu'il forme avec Rosario fut nettement plus en difficulté qu'à l'accoutumée. Après un départ en sélection et un cambriolage, il ne semblait pas totalement dedans. Remplacé par Khephren Thuram (57'), qui n'a pas apporté grand chose.

Rosario (3,5): Etincelant depuis le début de saison, le milieu néerlandais a été méconnaissable aujourd'hui au Stade de l'Aube. Il n'a pas réussi beaucoup de passes et fut en retard dans les replis défensifs. Remplacé par Morgan Schneiderlin (81'). 

Boudaoui (5): Il s'est battu, mais malgré toute sa bonne volonté et il n'a pas été en réussite cet après-midi. Il peut également bénéficier d'un penalty, mais la VAR a estimé que le tacle de Biancone était licite. Remplacé par Amine Gouiri (56'), qui a amené un peu plus de dynamisme à l'attaque niçoise.

Delort (4): Peu influent, à l'instar de Dolberg, il n'a pas été très en vue, et il s'est fait manger dans le jeu aérien par l'arrière-garde de l'ESTAC Troyes. On a très vite senti son manque d'automatismes avec Dolberg.

Dolberg (4): Touché à l'épaule en début de partie, il a pu continuer la rencontre mais ne s'est guère mis en évidence dans une rencontre compliquée pour son équipe. Remplacé par Evann Guessand (72'), qui malgré quelques accélérations n'a pas apporté plus de présence dans la surface.