Ligue 1 - 10ème j. | Les notes de Strasbourg - OM (0-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du match : Sanson (7) : Dans un match ou à peu près personne n'a vraiment été bon, il rentre, frappe de 20 mètres et met une lucarne qui donne la victoire à l'OM, cela suffit donc à être celui qui a fait basculer la partie.

Strasbourg (4-2-3-1)

Kamara (5.5) : Au rendez vous sur les rares sollicitations qu'il aura eues, il a parfois tendance à balancer un peu au hasard le ballon devant alors qu'il aurait le temps d'ajuster un peu son dégagement. Il est battu sur la frappe pure et sèche de Sanson.

Caci (6.5) : Très plaisant dans son engagement, il a énormément dérangé les défenseurs marseillais qui n'ont pas besoin de grand chose pour être contrariés.

Mitrovic (5) : Il a sorti plusieurs ballons qui trainaient dans la surface, présent défensivement, mais aurait du sortir sur Sanson pour le gêner sur le but.

Koné (5) : Peu en vue, il a aussi été celui qui semblait le moins serein derrière, mais a su assurer quelques relances lumineuses comme une superbe transversale sur Diallo à l'heure de jeu

Simakan (6) ; Enormément de volonté, avec plus ou moins d'adresse, mais toujours au contact du jeu, il a eu une vraie influence sur l'animation strasbourgeoise

Lienard (4) : Plutôt intéressant en début de match, il a progressivement enchaîné les maladresses, les mauvais choix et a gâché les rares coups de pieds arrêtés offerts aux siens.

Djiku (4.5) : Trop discret, il n'a pas donné assez de densité au milieu, souvent trop bas dans son placement. Quelques portées de balle intéressantes, mais c'est insuffisant.

Bellegarde (6) : Il a touché beaucoup de ballons, et les é généralement proprement redonné, avec parfois de belles inspirations sur des passes dans la verticalité qui auraient pu faire mouche avec un peu plus d'inspiration de ses attaquants.

Thomasson (5) : Il a bien tenté quelques centres intéressants, mais il a gagné peu de duels et a globalement peu pesé sur le match

Lala (6) : Pas toujours irréprochable au replacement, il a tout de même été celui par qui le danger est venu le plus souvent dans ce match

Diallo (4.5) : C'est trop peu dans l'ensemble, il n'est pas allé chercher de ballons assez souvent, et quand ils lui sont arrivés, il n'a pas su qu'en faire.

OM (4-3-1-2)

Mandanda (6.5) : Sérénité toute, il est souvent parti loin de son but pour essayer de donner du rythme aux siens qui en avaient bien besoin

Amavi (4.5) : Moins en vue qu'il n'a pu l'être depuis le début de la saison, il a paru un peu tendu, et aurait du être sanctionné d'un pénalty dans les derniers instants

Caleta-Car (4) : Une prestation inquiétante à l'image de ses dernières sorties, il a été brouillon, lent, et n'est pas dans le coup en ce moment

Balerdi (6) : De plus en plus intéressant dans ses prestations, il a été costaud encore sur l'adversaire, propre dans ses tacles souvent salvateurs.

Nagatomo (5) : Ce qu'il fait est en général juste et propre, mais c'est un joueur trop transparent dans l'apport offensif

Gueye (5) : Sans briller, il a tenu son rang en première période avec juste quelques placements un peu hasardeux dans ce triste schéma en losange, ce qui lui a valu d'être remplacé dès la pause par Sanson (7, voir ci-dessus)

Kamara (6) : Beaucoup de relais de sa part, il a beaucoup couru et a été précieux autant devant que dans la relance

Rongier (4.5) : Qu'il est triste à voir jouer lui sur qui l'OM fondait tant d'espoirs, rarement inspiré, souvent prévisible, il a du mal à faire du bien à l'équipe

Cuisance (4) : Peut-être sa pire prestation lui qui sortait un peu du lot récemment, il a semblé ne pas du tout comprendre le schéma mis en place par AVB, et a perdu beaucoup de ballons

Thauvin (5) : Il a essayé d'exister dans un match ou il reçu très peu de ballons, mais lui non plus n'a pas réussi à surnager

Germain (5.5) : Même sans ballon, il apporte parce qu'il se place toujours en position dangereuse et mobilise les défenseurs. Entre ça et sa capacité à venir prêter main forte défensivement, il ne sort pas forcément perdant de cette rencontre.